•  

    Hebergeur d'image

     

    La recette originale de ce basboussa est plus sucrée aussi, j'ai remplacé le sirop de sucre par du jus d'orange, c'est plus léger, plus "fin"

     

     Hebergeur d'image

    Ingrédients : (pour un moule rectangulaire de 26/17 cm environ)

     

    2 gros œufs (110/120g)

    130g de sucre

    130 ml d'huile d’olive (c'était indiqué "huile neutre" (j'ai mis 130 g)

    130 ml de crème de coco

    105 g de semoule moyenne 

    45 g de farine 

    20 g de coco râpé 

    7g de levure chimique

    7g de sucre vanillé

    1 pincée de sel

    5 g de beurre et 1cc de farine pour le moule

     

     Hebergeur d'image

    Ingrédients pour le sirop :

     

    20 g de sucre

    330ml de jus d'orange (j'ai pressé 3 oranges)

    1cs de miel de fleur

    2 càs de rhum (facultatif)

     

    Faire le sirop (petite ébullition et laisser refroidir)

    Beurrer, fariner le moule et préchauffer le four à 180°C.

    Dans un récipient et à l'aide d'un batteur, battre les oeufs, les sucres, le sel

    Ajouter l'huile, la crème de coco et bien battre pour mélanger le tout.

    Mélanger la semoule et la farine préalablement tamisées avec la levure, la noix de coco et les ajouter à l'appareil d'oeuf.

    Verser  dans le moule et cuire 45 mn (doré) pour ce moule. Vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau.

    Sortir le plat encore chaud et l'arroser de sirop froid et laisser reposer au moins 3h.

     

     

    Cardamust


    16 commentaires
  • Hebergeur d'image

    J’ai fait ce cake à plusieurs reprises et chaque fois c’est un régal aussi j’inscris celui-ci dans ce blog, repère de mes recettes incontournables !

     

    Pour un moule de 22 cm x 11 cm (dimensions de la surface du moule)

     

    20 gr de rhum (ou Arôme naturel Rhum blanc (sans alcool),ou une HE aux agrumes)

    100gr de raisins secs

    200 gr de de fruits confits en morceaux (oranges confites, citrons confits, cerises, gingembre, poire…)

     

    200g de beurre ramolli

    100g de sucre en poudre

    30 gr de sucre vanillé maison

    4 œufs

     

    280g de farine (mélange de T65 bio et T55 pour moi)

    4 gr de levure chimique

    1 pincée de sel

    Garder 3 cerises pour le dessus

    Quelques heures avant, faire macérer les raisins et les fruits confits avec le rhum et 10cl d’eau bouillante (filmer au contact).
    Préchauffer le four à 150°C en chaleur tournante pour un moule à cake.
    Mélanger le beurre avec les sucres (mélange crémeux).
    Ajouter les œufs, un à un, et fouetter à chaque fois.
    Dans un autre récipient, mélanger la farine, le sel et la levure.
    Ajouter les fruits confits (réserver 3 ou 4 cerises) et les raisins égouttés et bien mélanger pour que les fruits soient bien enrobés de farine.
    Ajouter le mélange farine/fruits dans la préparation précédente.
    Mélanger le moins possible.
    Beurrer un moule à cake ou utiliser un papier cuisson.
    Déposer la pâte, cuillère par cuillère

    Enfourner pendant 50 à 90 minutes 

    Au bout de 5 minutes de cuisson, fendre doucement le dessus du cake avec une lame huilée.
    Déposer les demi-cerises restantes (parsemer d’amandes effilées si vous voulez).
    Poursuivre la cuisson et ne plus ouvrir le four jusqu’à la fin si possible.

    Tester toutes les 10 mn la cuisson avec la lame du couteau


    Sortir le cake, laisser tiédir avant de démouler.
    Imbiber ensuite le cake de sirop de sucre de canne (pas fait), mélangé à un peu de rhum si vous le souhaitez) à l’aide d’un pinceau pour apporter du brillant au cake (cette étape est facultative).

     


    Laisser refroidir, filmer et attendre le lendemain, c’est bien meilleur !
    Le cake se conserve plusieurs jours filmé

     

     Cardamust


    5 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Quelle merveille cette tarte  découverte chez Samar  est très facile à réaliser et plus légère qu'une tarte classique, un très bon dessert pour  6 ou 8 personnes

    La texture de la pâte est exactement comme j'aime, proche de la génoise et croustillante sur les bords

     

     

    Tarte suisse aux pommes, caramel au beurre salé

     

    Ingredients

    • 75 gr de beurre mou a température ambiante

    • 75 gr de sucre

    • 100 gr de farine

    • 2 œufs

    • 3  pommes moyennes

    • 1.5 cuillère a café de levure chimique

    • 1pincée de sel

    • 1 càs de zeste d'un citron

    •  caramel au beurre salé

     

    Hebergeur d'imageHebergeur d'image

     

     

     

    . Préchauffer le four à 180 C (350 F). Beurrer et fariner un moule  a rebord cannelés si possible et/ou fond amovible (je n'en avais pas et je l'ai démoulé très facilement et même pas fariné)

    . Travailler le beurre en crème.

    . Battre les oeufs et le sucre à vitesse moyenne (blanc et mousseux).

    . Incorporer le beurre en crème.

    . Ajouter la farine et la levure tamisées, le sel et le zeste de citron.

    . Verser dans le moule et égaliser.

    . Disposer les lamelles de pommes sur la surface et enfoncer légèrement.

    . Saupoudrer d'un voile de sucre et disposer quelques lamelles de beurre (8 g).

    . Cuire 35 minutes . Laisser refroidir 2 mn 

    . Démouler la tarte en s'aidant éventuellement d'une spatule large pour la faire glisser délicatement dans le plat de service.

    . Attendre le complet refroidissement et saupoudrer de sucre glace.

    . Servir accompagné d'un bon caramel beurre salé.

     

    Hebergeur d'image

     

     

    CARDAMUST

     


    3 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    Avec ces petits carrot cake,  on a un mélange d'amande et de carotte, parfumés à l'orange et à la vanille ...des petits gâteaux moelleux appelés "camille" en Italie. 

    Essayez les, ils sont excellents! 

     

    Avec ces quantités, j'ai réalisé 8 demi-sphères de 6 cm de diamètre et 12 empreintes muffin. 

    J'ai  changé trois détails ce qui selon moi, renforce la saveur de ces petites merveilles;

    Aussi, pour voir l'original il faut aller ici

     

    Mini carrot cake au zestes confits (presque) comme des "camille" en Italie 

     

    Ingrédients :

     

    250gr de carottes (on a 200 g net)

    3 oeufs (environ 150g)

    100gr de poudre d'amandes

    100ml de jus d'orange

    80ml d'huile de tournesol olive

    170gr 160 gr de cassonade

    200gr de farine T55

    1 sachet de levure chimique

    le zeste râpé d'une orange 20 g de zestes d'orange confits (maison)

    1/2 gousse de vanille

    1 pincée de sel

     

    Hebergeur d'image

     

    Râper les carottes épluchées, les mixer avec l'huile et le jus d'orange, pour avoir une  crème.

    Fouetter les oeufs avec le sucre,  ajouter la poudre d'amandes, la vanille, le zeste d'orange et une pincée de sel.

    Mélanger bien .

    Incorporer  les carottes.

    Ajouter la farine tamisée avec la levure.

    Versez la pâte dans les moules beurrés (à un demi centimètre du bord).

    Cuire dans le four préchauffé à 180° pendant 20 minutes environ (j'ai laissé 25 mn à chaleur tournante).

    Laissez refroidir avant de déguster.

     

    Hebergeur d'image

     

    Mots-clés  : camillebiscuit italiencarotte cake,biscuit moelleux,poudre d'amande  

     

    CARDAMUST

      


    4 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    Une recette sans gluten de Nigella Lawson que j'ai découverte chez Nadji et  à laquelle j’ai apporté ma touche perso (la ganache ou la chantilly au chocolat et la déco zestes).

     

    Je réitère et quand je refais une recette, je l'inscris ici pour l'avoir plus facilement sous la main.

    Cette fois-ci, j'ai garni d'une chantilly au chocolat et j'ai parsemé le tour de vermicelles au chocolat.

    Une prochaine fois, si je n'ia plus de clémentine, pourquoi pas à l'orange ou au citron?... 

     

    Ce gâteau est divin.! Il est très facile et rapide à faire (une fois les clémentines cuites...prévoir deux heures pour ça) 

     

    Oh , merci Nadji pour ce pur délice! 

     

    Pour 8 parts


    185 à 200  gr de clémentines  + 1
    3  œufs  
    112  gr  de sucre blanc
    125  gr de poudre   d'amandes 
    ½  cuillère à café de levure chimique

    Qsp sucre glace

     Hebergeur d'image

    Pour la chantilly au chocolat:

    100 g de chocolat au lait (30%)

    100 g de chocolat noir praliné Côte d'or

    40 g de beurre

    200 g de crème liquide entière

     

    [Si vous préférez la ganache:

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    50 g de chocolat 55%

    10 g de beurre

    50 g de crème fraiche

    Fondre  le chocolat, y mélanger le beurre, puis la crème tiède en remuant vivement avec une fourchette.]

     

     Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

     

     PRÉPARATION  :


    Préchauffer le four à th 5 (180°C).

     
    Beurrer  un cercle (ou un moule) de  16 cm / 8, Beurrer un papier alu et poser le cercle dessus, rabattre les bords et les faire adhérer sur le cercle. Si les bords ne sont pas assez hauts, compléter avec du papier cuisson beurré, tout autour. Le gâteau va monter puis redescendre, c'est normal.


    Mettre les clémentines dans une casserole  avec un peu d'eau froide.
    Mettre à ébullition puis ramener à feu doux.
    Laisser cuire pendant 2 heures en retournant de temps en temps les clémentines. Égoutter.
    Une fois refroidi, retirer les pépins des clémentines et les mixer(peaux, chair et jus) quelques secondes.
    Ajouter le reste des ingrédients et mixer de nouveau.

    Verser l'appareil dans le moule. Enfourner pendant 60 min.

    Couvrir éventuellement de papier alu au bout de 40 min.

    Retirer le gâteau du four. Laisser refroidir sur grille, mais dans le moule.  
    Lorsque le gâteau est totalement froid, le démouler (attendre le lendemain si possible).  
    Couper le gâteau en deux dans la l’épaisseur.

     

    Pendant ce temps faire la chantilly au chocolat: Fondre  le chocolat avec 50 g de crème, bien mélanger à la fourchette, puis incorporer le beurre et mélanger pour le faire fondre, puis incorporer le reste de crème tiède et bien mélanger.

    Garder la préparation au frigo. Lorsqu'elle est froide, la fouetter vivement jusqu'à avoir la texture chantilly

    Garnir les deux couches puis refermer le gâteau.

    Saupoudrer de sucre glace et décorer avec des zestes d’orange ou de clémentine.


    NB: Pour faire des zestes confits, prélever le zeste, le couper en julienne, le plonger 30 secondes dans de l’eau frémissante, deux fois. Puis, cuire dans de l’eau additionnée de sucre (même poids) en faisant attention de ne pas arriver au caramel. Ajouter de l’eau et cuire encore. Faire cela 3 ou 4 fois, jusqu’à ce que les zestes soient translucides et confits et qu’on ait un sirop clair).

     

    CARDAMUST

      


    18 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Je vous invite à lire toutes les explications et photos concernant la réalisation de cet opéra sur Blog Cardamome. A l'origine cet opéra était prévu pour un cadre de 18/18 mais je n'avais qu'un cadre de 22/22...

    Alors je note ici mes explications pour cette dimension 

     

    Hebergeur d'image

    Pour voir les explications pour un cadre de 18/18 allez chez Mercotte:

     http://www.mercotte.fr/2013/12/09/lopera-7eme-epreuve-le-meilleur-patissier-saison-2/

    "L'opéral ne doit pas excéder 2.5 cm de hauteur, il doit avoir les côtés bien parés, des couches régulières et un glaçage net  -. 

    Côté dégustation, le glaçage doit être un peu craquant, le biscuit moelleux, la ganache un peu ferme et la crème au beurre soyeuse. Evidemment il ne doit pas être pas trop sucré avec un parfum de café tout en subtilité pour ne pas couvrir le goût du chocolat. 

    La composition :  Trois carrés de biscuit Joconde, du sirop d’imbibage parfumé au café, une ganache, une crème au beurre au café, un glaçage et un peu de feuille d’or pour la finition."

     

    Mes modifications:

    J'ai placé la ganache au frigo pour qu'elle fige plus vite

    Pour le sirop de la crème au beurre j'ai utilisé l'eau et le café soluble

    ...Pas de feuille d'or....j'ai dessiné une clef de sol dont je me suis servie pour écrire "opéra"

    ...Pas de feuille guitare, j'ai utilisé du film tendu sur le dos d'un grand moule rectangulaire

     

     

    La recette pour un cadre de 22cm:

     

    Le biscuit Joconde : 225g de sucre glace, 225g de poudre d’amande, 60g de farine T 55, 330g d’oeufs entiers + 180g de blancs et 30g de sucre semoule, 60g de beurre fondu et refroidi.


    Préchauffer le four à 230°. Fondre le beurre.

    • Battre au ruban environ  10/12 min les œufs entiers, le sucre glace, la poudre d’amande et la farine tamisés.

    • Monter les blancs d’œufs en incorporant le sucre petit à petit dès qu’ils commencent à mousser. 

    • Prélever ¼ du premier mélange et y incorporer le beurre fondu refroidi, puis mélanger à nouveau avec l’appareil œufs/poudres.

    • Incorporer 1/3 des blancs montés puis le reste sans trop mélanger jusqu'à un appareil homogène.

    • Étaler  sur 3/4 mm diamètre 24cm (3 flexipan  ou tapis siliconés). Enfourner 6/7 min (biscuit juste ferme mais moelleux et peu coloré).

     

    Le sirop d’imbibage : 300ml de café fort, 60g de sucre : Fondre le sucre dans le café chaud.

     

    La ganache au chocolat : 135g de chocolat de couverture à 66%, 160 g de crème liquide à 35% MG, 27g de trimoline ou de miel d’acacia.
    Fondre le chocolat et porter la crème et le miel presque à ébullition. Réaliser une émulsion en 3 fois, filmer au contact et réserver à température ambiante.

     

    La crème au beurre au café : 37g d’eau minérale, 120g de sucre, 3/4 de gousse de vanille, 150g d’œufs, 253g de beurre pommade, 10g d’essence de café ou un café fort (je mets eau + 15g de café lyophilisé = 52g).
    Fouetter les œufs entiers. Chauffer à feu moyen l’eau, le sucre et les graines de la gousse de vanille jusqu’à 118°. Verser le sirop bouillant sur les œufs et continuer de fouetter jusqu’au refroidissement. Incorporer le beurre pommade petit à petit puis ajouter l’essence de café (si pas ajouté dans le sirop).

     

    Le glaçage opéra : 120g de chocolat noir de couverture, 24g d’huile neutre (tournesol ou pépins de raisins). Un peu de feuille d’or pour la déco.

    Fondre le chocolat à 32° ajouter l’huile, bien mélanger. 

    Etaler le glaçage en un carré de 23 x 23 cm sur une feuille guitare de la même dimension. Poser le cadre dessus en appuyant pour marquer le tour et le laisser cristalliser 10/15 min au congélateur.

     

    Le montage  à l’envers :    

    • Recouvrir le glaçage d’une fine couche de crème au beurre au café.

    • Poser dessus, un carré de biscuit Joconde punché des 2 côtés

    • Etaler une couche de ganache

    • Puis à nouveau un biscuit punché des 2 côtés

    • Une couche de crème au café

    • Poser le dernier biscuit, punché uniquement du côté en contact avec la crème.

    • Poser une feuille de papier cuisson sur le gâteau. Bloquer au congélateur 20/30min ou jusqu'à la veille de la dégustation.

    • 5/6 heures avant, retourner le gâteau, le décadrer, le laisser revenir à température sans retirer la feuille guitare pour éviter la condensation sur le glaçage. Manger les chutes du glaçage!

    La dégustation : au moment de servir, retirer la feuille guitare délicatement, égaliser les côtés pour une finition nette et, décorer avec de la feuille d’or ou autre.

     

    Hebergeur d'image

     

     CARDAMUST

       


    4 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Je refais régulièrement le Paris Brest mais cette fois-ci, je recevais ma cousine et j'avais prévu un plateau de petits choux pralinés, de mini babas à la mûre confite et chantilly, de mini mille-feuilles crème pâtissière/ganache.

     

    J'ai voulu tester une crème pralinée à base de mascarpone, celle que vous avez vue avec le tiramisu praliné. Du coup, j'ai fait la moitié des choux avec une crème pralinée classique et l'autre moitié avec celle du tiramisu praliné.

    Les avis ont été partagés mais dans l'ensemble on a préféré la crème du Paris Brest pour la garniture de ces petits choux

     

    Pour 8/10 petits choux :

     

    La crème pralinée Paris Brest

    20g de crème liquide chaude

    1 feuille de gélatine

    65g de pâte de praliné

    125g de crème

     

    Tremper la feuille pendant 5 mn dans de l’eau froide puis l’égoutter

    Mélanger la crème chaude avec la gélatine

    Verser sur la pâte de pralin et mélanger intimement

    Monter la crème en chantilly et ajouter 1 càc de sucre glace sur la fin

    Incorporer un peu de chantilly sur le mélange au pralin et mélanger à la fourchette, sans battre.

    Incorporer le reste de chantilly et mélanger délicatement à la spatule

    Garder au frais le temps de faire cuire les choux

     

    La crème pralinée au mascarpone

    Voir ma précédente recette de tiramisu praliné

     

    La pâte à choux (20 petits choux ou 12 gros)

    http://cardamome.over-blog.com/article-ma-pate-a-choux-pour-les-nuls-68078521.html

    Voici la recette en rapide mais lire toutes les explications sur le lien ci-dessus, elles vous seront utiles si vous débutez.

     

    125 ml d’eau

    50 gr de beurre

    1 pincée de sel

    1 cc de sucre (pour choux sucrés)

    75 gr de farine

    125g d'oeufs

     

     

    Battre les œufs en omelette. Chauffer le four à 200 °.

     

    Mettre dans une casserole, l’eau, le beurre, le sel et éventuellement le sucre.

    Porter à faible ébullition en remuant.

    Au premier bouillon, ne pas retirer la casserole du feu, ajouter la farine en une fois et remuer rapidement jusqu’à ce que la pâte soit homogène et forme une boule qui se détache des parois; débarrasser cette pâte dans un bol en plastique pour qu’elle refroidisse un peu.

    Incorporer les œufs en trois fois et remuer la pâte. Elle se disloque puis devient homogène.

    Un sillon tracé avec la spatule dans la pâte ne se referme pas tout de suite mais après quelques secondes. 

    Mettre la pâte dans une poche à douille (douille de 1 cm). 

    Former des choux sur une plaque avec un papier cuisson ou une toile silpan et penser à les espacer. 

    Enfourner pour 20 minutes pour des petits choux, surement plus pour de plus gros.

    Sortir la plaque du four et débarrasser les choux sur une grille.

     

    Si on veut poser un craquelin sur le chou, voici la recette:

    Le craquelin : 40g de beurre doux, 50g de cassonade, 50g de farine, 1 pincée de fleur de sel.  Dans une assiette creuse mélanger la farine, la cassonade et la fleur de sel, ajouter le beurre mou et pétrir quelques minutes à la fourchette pour obtenir une pâte homogène. Étaler la pâte sur 2 mm d’épaisseur si possible entre 2 feuilles de papier cuisson et découper à l’emporte pièce des disques de la taille des choux et éclairs  Bloquer au froid.

    Avant d'enfourner, poser un rond sur les choux

     

    Montage

     

    Découper le tour des choux froids et les garnir de crème en alternant un chou sur deux les deux crèmes. Garder au frais et saupoudrer de sucre glace avant de servir

     

     

     Hebergeur d'image

    CARDAMOME

     

      


    2 commentaires
  • Hebergeur d'image 

    Circonstance de création de la recette [link]

    Hebergeur d'image

    Gâteau au yaourt grec 

     

    Ingrédients

    150 g de yaourt à la grecque (à la framboise pour moi)

    200 g de farine

    1 sachet de levure chimique

    140 g de sucre

    3 oeufs

    140 g de beurre (j’ai mis 130g de beurre et 10 g d’huile d’olive)

    1 pincée de sel

     

    Préparation

    Préchauffer le four à 180°CT et beurrez un moule à cake.

    Dans un saladier, fouetter le beurre fondu et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter ensuite les oeufs et fouetter vivement.

    Incorporer alors la farine, le yaourt, la pincée de sel et la levure chimique. Mélanger de nouveau jusqu'à obtenir une pâte homogène.

    Verser la pâte dans le moule et enfourner pendant environ 40 minutes. 

     

    2675 calories pour environ 700g, soit en gros 380cal/100g soit pour une part normale (1/12°), 220cal

     

    Mots-clés  : gâteau de voyage,yaourt greccomment utiliser un yaourtgâteau et huile d'oliveyaourt parfumé 

     

    CARDAMOME


    7 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    J'avais un reste de gâteau au yaourt cuit à la vapeur après avoir fait le tiramisu aux fraises aussi j'ai décidé de l'utiliser pour faire un diplomate avec une crème du même nom dont j'ai vérifié la recette sur le site de chef Simon

     

    Hebergeur d'image

    Fruits

     

     Hebergeur d'image  

    crème diplomate epuis biscuit imbibé

     

    Hebergeur d'image

    recommencer, finir par le biscuit et le lendemain, retourner le gâteau

     

    Hebergeur d'image

    Décorer

    Diplomate à l’ananas, aux raisins et aux fruits confits

    Calories: Entre 2600 et 2700 calories soit 1/8ème = 330 cal

     

    ½  litre de lait - 1 gousse de vanille - 5 jaunes d'oeufs - 2 à 3 feuilles de gélatine selon la consistance souhaitée (souple ou plus figée) - 50 g de farine + 20 g de maïzena - 100 g de sucre - 20 cl de crème fraîche à 35% de MG - 1 cuiller à café de sucre glace

     

    Ou selon ce que vous avez en biscuits, option que j'ai choisie pour un peti moule de 18 cm:

    300 ml de lait (j'ai pris 1/2 écrémé) – ½  gousse de vanille (j'ai mis un demie càc de vanille en poudre) - 3 jaunes d'oeufs – 1 à 2 feuilles de gélatine selon la consistance souhaitée (j'ai mis 1 1/2) - 30g de farine + 12g de maïzena  (j'ai mis 42g de maïzéna) - 60g de sucre  – 120 ml de crème fraîche à 35% de MG -1/4 de càc de sucre glace 

     

    Quelques tranches de génoise ou de brioche ou des boudoirs

    (J’ai utilisé mon gâteau yaourt cuit vapeur, en gros 1/3)

    2 petites boites d’ananas ou de l’ananas frais

    Le jus des boites ou un sirop léger (200 eau/200 sucre)

    30 g de fruits confits

    30 g de raisins


    La veille, faire mariner les fruits confits et les raisins dans un bouchon de rhum vanille ou de kirsh (ou dans du citron ou de l'orange pour les abstinents)

     

    1. Chauffer le lait avec la vanille fendue.

    2. Pendant ce temps blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre sans excès au risque de produire lors de la cuisson une mousse ingérable.

    3. Ajouter la farine tamisée avec la maïzena .

     

    4. Mélanger au ruban lisse.

    5. Ôter la vanille, verser la moitié du lait dans le mélange, comme pour une crème pâtissière

    6. Mélanger au fouet  pour détendre la masse,

    7. Verser le mélange détendu dans la casserole contenant le reste du lait et reporter à feu DOUX

    8. Mélanger et laisser épaissir à feu doux en mélangeant sans cesse.

    9. Incorporer les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans l'eau froide et essorées. Mélanger et laisser fondre.

     

    10. Tamponner la surface de la crème avec une noix de beurre pour éviter la formation d'une "peau" en refroidissant. Laisser tiédir la crème sans laisser le temps à la gélatine de solidifier (un peu comme une crème Bavaroise)

    11. Monter la crème fraîche très froide au fouet ou au batteur avec le sucre glace et incorporer ensuite celle ci dans la crème pâtissière encore tiède mais pas prise.

    12. Incorporer en coupant et en soulevant la masse tout en tournant le cul de poule pour limiter la perte des bulles d'air... Pour un résultat optimal, mieux vaut la dresser avant qu'elle ne prenne corps.

     

    Montage


    • Imbiber légèrement le tranches de biscuit avec du sirop (j'ai mis un soupçon de rhum!)

    Alterner biscuit (génoise ou gâteau yaourt ou brioche), fruits et crème mais en commençant à l’envers :

    Poser un film dans le plat creux, y déposer des fruits et la crème qui ira se mettre dans les trous puis des tranches de biscuit et renouveler éventuellement. Finir par le biscuit. J'ai fait deux couches dans un petit moule à manqué.

    • Laisser prendre au frigo quelques heures

    • Retourner et décorer le diplomate de fruits ou d'un crumble préalablement doré au four ou encore de filets de caramel au beurre salé, comme ici

     

     

    Mots-clés  : diplomatecrème diplomateananasraisinsfruits confitsgâteau aux fruits

     

    CARDAMOME


    4 commentaires
  • Hebergeur d'image  

    Envie d'un millefeuille mais du coup je me suis rendu compte qu'en cherchant à en faire douze, je n'avais pas assez de crème pâtissière alors j'en ai mélangé la moitié (un peu moins) avec de la crème de marron (maison) pour garnir 6 millefeuilles avec lesquels j'ai tenté un glaçage chocolat. Je préfère le millefeuille classique...et peut être aurais-je du m'abstenir de faire un glaçage chocolat.

     

    Pour 12 millefeuilles individuels 

     

    • 2 disques  de pâte feuilletée au beurre. J'ai fait 6  millefeuilles classiques et 6 garnis avec une crème pâtissière aux marrons. Pour faire 12 millefeuilles classiques, faire 1 volume et demi de crème pâtissière.

    • Un peu de sucre en poudre

    • du papier cuisson

    • une tôle et une grille

    Hebergeur d'image

    Miam celui-là, trop bon!


    Pour la crème pâtissière 

    3 jaunes d’oeuf

    1/4 de litre de lait

    50 g de sucre  

    25 g de maïzena

    un sachet de sucre vanillé

    25 g de beurre

    200 g de crème de marrons

    ou 1 volume et demi de crème pâtissière (5 jaunes d’oeuf, 420 ml de de lait, 80 g de sucre, 42 g de maïzena, 1 1/2 sachet de sucre vanillé, 40g de beurre)


    Mettre le lait à bouillir. 
    Mélanger le sucre, les jaunes, la  maïzena et verser le lait bouillant sur ce mélange. Remettre sur le feu jusqu’à ébullition en tournant toujours. Ajouter le beurre et filmer au contact. Mettre au frigo 1 heure.

     

    Mélanger la crème de marron avec 200 g de crème pâtissière  pour faire 6 millefeuilles à la crème de marrons. 

     

    Utiliser le reste de crème popur faire 6 millefeuilles classsiques

     

    Pour le glaçage et le décor

     

    • sucre glace

    • lait

    • chocolat noir

    • papier bristol ou seringue à pâtisserie

     

    Mélanger un peu de lait avec le sucre glace jusqu'à obtenir une consistance pâteuse mais pas trop liquide. Etaler avec une cuillère, le glaçage va se lisser tout seul. Ensuite faire le décor avec le chocolat comme indiqué plus bas.

     

    Pour le glaçage chocolat j'ai mélangé 60 g de chocolat fondu avec 40 g de sucre glae et 2 càs de crème fluide. Ce glaçage ne m'enchante pas ; je pense qu'il aurait fallu y ajouter un peu d'huile neutre pour la brillance....

     

    millefeuille-chococaramel--2-.JPG

    J'ai cuit la pâte sur un plateau à pizza retourné et j'ai posé dessus, un pâpier puis une grille 




    Cuisson de la pâte:


    • Humecter avec de l'eau au pinceau ou au spray. Piquer à la fourchette. Saupoudrer de sucre fin. 

    • Poser un papier cuisson sur une plaque puis la pâte puis un papier cuisson et enfin, une grille dessus pour freiner le développement. Enfourner à 210°.

    • Dès l'apparition de la couleur dorée (environ 10 mn) sortir la pâte du four.

    • La retourner, humecter et sucrer à nouveau. Remettre la grille et enfourner à nouveau pour quelques minutes jusqu'à dessèchement et légère coloration.


    (Renouveler l’opération pour la deuxième pâte, voire la troisième selon le nombre de gâteaux désiré).

    On obtient ainsi une belle plaque de feuilletage cuite et croustillante.

    J'ai utilisé un moule carré pour faire mon gabarit et j'ai coupé sur les bords extérieurs la pâte avec un couteau scie très fin.

     

    J'ai utilisé deux disques de pâte que j'ai coupés en trois bandes de 7 et 8 cm (dans une pâte, 2 rectangles de 7cm  et 1 de 8 cm, l'inverse pour la deuxième pâte: j'ai donc obtenu 3 rectangles de 8cm de large et 3 rectangles de 7cm de large.


    Garder les parures pour les emietter et faire le décor du tour du millefeuille (ou bien utiliser des gavottes).


    Noter qu’avec deux pâtes j'ai pu ainsi faire 12 millefeuilles. 


     

    Montage:


    Quand la crème est froide, étaler à la poche à douille sur la première pâte découpée.

    Recouvrir avec une deuxième pâte, et remettre une couche de crème pâtissière.

    Recouvrir avec la dernière pâte (astuce : la mettre à l’envers pour avoir une surface bien plane pour poser le glaçage).

    Appuyer légèrement sur le dessus pour faire adhérer. La crème pâtissière vas un peu déborder. Egaliser avec un couteau en comblant les trous.

    Passer la brisure de pâte sur le pourtour du gâteau avec une palette.

     

    Répartir le glaçage sur les gâteaux puis décorer avec le chocolat:     

     

    Pour le décor final, faire fondre du chocolat noir, le verser dans un cornet (papier cuisson ou bristol ou seringue à pâtisserie) et tracer des traits. Tracer ensuite les traits dans l'autre sens en inversant un trait sur deux.

    Mettre une heure ou deux au frais avant de déguster.

     

     

     

    Hebergeur d'image


    Hebergeur d'image

     

     

    Mots-clés : millefeuillecrème de marronmillefeuille classiqueglaçagegâteau 

     

    CARDAMOME


    8 commentaires
  •  

      Hebergeur d'image

    J'ai fait il y a quelques temps, une version cheesecake sans cuisson, voici une version cheesecake cuit que je préfère.

    Franchement ce cheesecake est un délice; pas trop sucré doucement renforcé par le caramel et le moelleux de la poire. Une merveille que je ne tarderai pas à recommencer. D'ailleurs nous avons carrément englouti la moitié du gâteau à deux...oui je sais...ne jamais se reservir...mais c'était trop bon!!

     

    Hebergeur d'image

    Cheese cake vanille spéculos aux poires et caramel 

    Calories: 1200 cal soit 1/6ème = 200 cal

    Ingrédients Pour 6 personnes et un petit cercle

     
    90g de spéculos
    30g de beurre
    100g de fromage blanc
    50g de sucre
    ¼ càc  de vanille en poudre
    2 jaunes d’œufs

    1 œuf

    100 g de ricotta

    1 blanc d’oeuf

     

    Décor

    1 belle poire abate

    15 g de beurre

    20 g de sucre

    jus de citron


    Mixer les biscuits. Ajouter le beurre fondu, mélanger pour obtenir une pâte très sableuse et étaler ce sable au fond d’un cercle entouré de papier alu et posé sur une grille; le placer au congélateur le temps de faire le reste.

    Fouetter le fromage blanc avec le sucre, l’extrait de vanille, les œufs  sauf le blanc et la ricotta.

    Monter le blanc en neige bien ferme et l’incorporer délicatement à la préparation au fromage blanc.

    Verser cette préparation sur le fond de biscuit.

    Faire cuire 15 minutes à 180°C puis 1 heure à 100 °.

    Laisser tiédir et refroidir dans le four fermé et le placer 8 heures au réfrigérateur… bien meilleur le lendemain après une nuit au frais!

    Hebergeur d'image

    Préparer le caramel et réserver.

    Couper la poire en quartiers (retailler les  4 bouts) puis en tranches de 2mm d'épaisseur.

    Caraméliser les tranches de poires à la poêle (beurre + sucre) et en décorer le cheese cake le lendemain.

    Faire des stries en surface du gâteau avec le caramel (clic ou clic, ou d'autres proportions sous la photo...j'ai utilisé une seringue pour faire des stries).

     Hebergeur d'image

     

    Caramel au beurre salé

     

    200 grs de sucre en poudre

    50 grs de beurre demi-sel

    1 petite brique de crème liquide entière (20 cl)

     

    Mettez le sucre dans une casserole et mélangez au fouet. Cela ne doit pas brûler ! Quand le sucre est fondu et le caramel blond, ajoutez le beurre et continuez de mélanger. Faire chauffer la crème.
    Quand le beurre est fondu, ajoutez la crème fraîche petit à petit ; laisser mijoter 2 ou 3 mn sur feu doux.
    Quand toute la crème fraîche est incorporée, mettre dans un récipient puis laisser refroidir. Réserver au frais.

     

     

     

     

    Mots-clés  : cheesecakepoires,caramel au beurre salécheesecake cuitspéculos

     

    CARDAMOME

     

     


    4 commentaires
  •  Hebergeur d'image 

    J'ai vu ce cake chez Djouza, Ce qui me plait, c'est qu'il est super facile à faire, sans prise de tête. J'ai des mûres au congélateur de ma récolte de l'&t& dernier...c'était une occasion de les utiliser.

    J'ai juste changé un ou deux petits détails...

    Hebergeur d'image

    Cake aux mures (ou autre fruit) 

     

    310 gr de farine
    210 gr de sucre
    1 sachet de levure chimique
    Sel
    235 ml de lait
    120 ml d’huile
    2 œufs battus
    1 cuillère à soupe d’extrait de vanille
    1 cuillère à café d’extrait d’amande
    290 gr de myrtilles fraîches ou surgelées (pour moi, 4 poignées)

    1 càc de farine

     

    • Préchauffez le four à th. 180°. 

    • Graisser et sucrer un moule à cake de 22 cm

     
    • Dans un saladier, verser la farine puis incorporez le sucre, la levure chimique et le sel, mélanger (j'ai oublié de mettre le sucre, je l'ai rajouité après les oeufs!). 

    • Ajoutez alors le lait, l’huile, les œufs, l’extrait de vanille et d’amande et mélanger pour obtenir  une pâte semi-épaisse.

     

    • Mélanger les mures avec 1 cuillère à café de farine dans un bol.

    • Verser un peu de pâte dans le moule  et éparpiller quelques fruits.

    • Recouvrir de pâte et de nouveau des fruits

    • Finir avec le restant de pâte et les dernières mûres pour la décoration.

    • Enfourner  pour environ 1h35 minutes (la pointe du couteau ressort sèche).  

    • Sortir le cake et badigeonner d’une gelée de coing ou de nappage toute la surface pour faire briller.  

    • Laisser bien refroidir avant de découper.

     

     

     

    Hebergeur d'image

     

     

    Mots-clés  : cake aux mûres,mûrescakefruits rougescake facile aux fruits,teatime 

     

    CARDAMOME

     

     

     



    7 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Un véritable  "apfelstrudel" ne comporte ni noix ni raisins ni rhum ...on va dire que c'est une revisite! 

    Bien entendu il n'est absolument pas indispensable de mettre du rhum, le citron peut suffire

     

    Hebergeur d'image



    Ingrédients pour 8 pers ou 4 gourmands:

    400 g de pommes pesées net d'épluchures
    50 g de noix brisées
    70 g de raisins secs
    4 ou 5 pincées de  cannelle
    80 g de sucre complet
    un jus de citron
    des amandes effilées pour le décor
    du miel liquide (ou de la confiture d'abricot)
    6 feuilles de pâte filo (ou, pâte feuilletée au beurre)
    25 g de beurre fondu pour les feuilles de filo

    20 g de beurre pour les pommes

    • Faire tremper les raisins dans un peu d'eau très chaude, le rhum et le zeste du citron.
    • Tailler les pommes en dés, les arroser de jus de citron et les faire suer dans un peu de beurre.
    • Après quelques minutes, saupoudrer de sucre et de cannelle, ajouter les noix et les raisins et laisser cuire pour réduire le jus.
    On ne doit pas avoir une compote mais des pommes cuites.


    Préparer la pâte:
     
    • Badigeonner une feuille de pâte filo avec le beurre fondu, au pinceau. 
    Faire glisser la suivante sur la première et la badigeonner; procéder ainsi jusqu'à la dernière.  Inutile si vous utilisez de la pâte feuilletée.

    • Disposer dessus, la préparation de pommes.
    • Refermer les bords et rouler la pâte pour en faire un boudin.
     
    • Badigonner de confiture ou miel.
    • Décorer avec des amandes et des graines de sésame blanc 
     
    • Mettre au four pour environ 15 minutes à 200° (surveiller pour que ça ne brunisse pas trop).
     
    • On peut également saupoudrer de sucre glace, après refroidissement.
    Personnellement, je sers avec une crème anglaise (voir ma recette). 

    Hebergeur d'image

     

     

    Mots-clés  : apfelstrudelpomme,raisins secsnoixpâte filopâtisserie autrichienne

     

    CARDAMOME

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Hebergeur d'image

     

     

     

    Si vous avez déjà acheté des cerises amarena vous avez surement eu ce problème: que faire du sirop?

    Alors, comme il faut du sirop pour la préparation au fromage blanc, j'ai utilisé celui des cerises, qui a un léger goût d'amande amère afin de réaliser ce cheesecake.

    C'est une recette très riche mais on n'est pas obligé de s'en tenir à 8 portions pour le découpage!

    Evidemment la couleur n'est pas top mais ce problème est largement compensé par le goût!

    Hebergeur d'image


    Voici ma recette:


    Pour 8/10 personnes et un cercle de 16 cm

    Ou dans un cercle de 18cm mais ajouter 1/2 poids de biscuits et de beurre et ne pas changer pour le fromage car il y en a beaucoup pour celui-là (le cercle est assez haut).

     

    100 g de Spéculoos

    60 g de beurre doux fondu

    200 g de sirop amarena

    4 feuilles de gélatine

    200 g de mascarpone

    200 g de ricotta

    200 g de fromage blanc

    150 g de cerises amarena + quelques unes pour la déco

     Hebergeur d'image

    • Émietter les biscuits et les mélanger avec le beurre fondu.
    • Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans de l'eau froide.
    • Mettre à chauffer le sirop. Mettre à fondre les feuilles de gélatine dans le sirop, hors du feu.
    • Lisser le fromage au fouet à main, dans un cul-de-poule.

    • Ajouter les cerises, puis le sirop. Mélanger pour bien incorporer tout.
    • Dans un moule, tasser la pâte réalisée avec les biscuits dans le fond, verser la préparation à base de fromage et araser en surface avec une grande spatule.

    • Décorer avec des cerises (les enfoncer très légèrement).

    • Laisser prendre au réfrigérateur pendant 3 h.
    • Disposer le cheese-cake sur un plat de service et retirer délicatement le cercle. 

     

    Environ 3850 calories. 1/8ème = 480 cal

     

    Hebergeur d'image

     

    Mots-clés  : cheesecakecerise,cerise amarenasirop amarenaricottafromage blanc, macarpone 

     

    CARDAMOME


    6 commentaires
  • Hebergeur d'image    

    A peine monome eut-il englouti le précédent Paris-Brest qu'il m'en demanda une autre version. Une aux fruits rouges que je ferai à la belle saison et une avec de la crème de marron qu'il affectionne particulièrement, d'autant que je la fais moi même et selon lui (selon moi aussi) bien meilleure que celle du commerce

    ...Pas facile de pâtisser ici vu qu'à deux et attentifs à notre ligne, il est difficile d'engloutir les productions. Souvent j'en donne aux voisins ou j'en apporte au boulot ... Et puis j'ai envie de faire bien d'autres gâteaux que j'aime aussi!

    Hebergeur d'image

    ...l'idée...banale...de faire une crème montée à la crème de marrons, genre marrons suiss',  mais d'y mêler des brisures de marrons glacés. Pas de décor marrons glacés ... ça chargerait trop, d'autant que j'ai utilisé les craquelins qui restaient de la dernière fois (congélateur)

    Hebergeur d'image

    Cette fois-ci, 12 convives  pourront en profiter (nous deux quoi!) car, au lieu de 8 choux j'en ai faits 12 (+3). Autant dire qu'on en mangera 3 fois...non...on va essayer de résister!

    J'ai changé les proportions pour avoir des choux légèrement plus petits (pour la ligne!)et surtout afin qu'il ne me reste pas d'oeuf.

    J'ai profité des soldes...j'ai acheté deux petites boites de marrons glacés pour le prix d'une (DLC mars 14) et je pourrais en congeler pour pouvoir refaire ce Paris-Aubenas!

    Hebergeur d'image

    Prévoir 130 g de crème de marrons ("maison" pour moi), un peu de liqueur de châtaignes si vous en avez, des brisures de marrons glacés (2 càs) et du sucre glace pour le décor

     

    Hebergeur d'image

     

    La pâte à choux : 100 g d’eau, 1 pincée de sel, 3g de sucre, 50g de beurre, 60 g de farine, 100 g d’œufs (2). Porter lentement à ébullition l’eau le sel le sucre et le beurre. Ajouter la farine en 1 seule fois puis dessécher à la spatule sur le feu. Mettre dans un saladier pour laisser un peu refroidir puis, ajouter les œufs battus, petit à petit. Pocher 12 choux en cercle (en haut, en bas, à droite, à gauche et recommencer 2 fois entre chacun de ces 4 premiers). Poser un craquelin dessus. Enfourner pour 35 mn à 180° CT* (les 10 dernières minutes j'ai mis CS*).

    La crème: 1 feuille de gélatine, 40 g de crème très chaude, 130 g de crème de marrons, 10 g de liqueur de châtaigne (facultatif), 250 g de crème chantillyFaire tremper la feuille de gélatine et l'égoutter sur une passoire. Monter la crème en chantilly. Dissoudre la gélatine dans la crème brûlante. Mélanger à la crème de marrons et laisser refroidir le temps que les choux cuisent puis refroidissent. Enfin, mélanger un peu de chantilly dans la crème de marrons/crème, puis le reste délicatement à la maryse. Mettre dans une poche à douille et utiliser. On peut la garder au frais mais très peu de temps sinon elle risque de trop "prendre".

    Le craquelin : 40g de beurre doux, 50g de cassonade, 50g de farine, 1 pincée de fleur de sel.  Dans une assiette creuse mélanger la farine, la cassonade et la fleur de sel, ajouter le beurre mou et pétrir quelques minutes à la fourchette pour obtenir une pâte homogène. Étaler la pâte sur 2 mm d’épaisseur si possible entre 2 feuilles de papier cuisson et découper à l’emporte pièce des disques de la taille des choux et éclairs  Bloquer au froid. Avec cette dose j'en ai faits 27 et c'est vraiment super de n'avoir qu'à les sortir du congélateur.

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Le dressage : découper la couronne dans l’épaisseur juste au dessous du niveau du craquelin. Pocher la crème aux marrons sur la base de chacune des 12 cavités. Parsemer de brisures de marrons glacés et recouvrir avec la couronne mise de côté et saupoudrer de sucre glace. Bloquer au congélateur pendant 30 mn puis au frigo jusqu'au service.

     

     

    * CT = chaleur tournante  CS = chaleur statique

     

    Mots-clés  : paris-brestparis-aubenasardèchecrème de marronschantilly,marrons glacés pâte à chouxcraquelin  

     

     

    CARDAMOME

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique