• Gâteau Opéra avec un cadre de 22cm

    Hebergeur d'image

    Je vous invite à lire toutes les explications et photos concernant la réalisation de cet opéra sur Blog Cardamome. A l'origine cet opéra était prévu pour un cadre de 18/18 mais je n'avais qu'un cadre de 22/22...

    Alors je note ici mes explications pour cette dimension 

     

    Hebergeur d'image

    Pour voir les explications pour un cadre de 18/18 allez chez Mercotte:

     http://www.mercotte.fr/2013/12/09/lopera-7eme-epreuve-le-meilleur-patissier-saison-2/

    "L'opéral ne doit pas excéder 2.5 cm de hauteur, il doit avoir les côtés bien parés, des couches régulières et un glaçage net  -. 

    Côté dégustation, le glaçage doit être un peu craquant, le biscuit moelleux, la ganache un peu ferme et la crème au beurre soyeuse. Evidemment il ne doit pas être pas trop sucré avec un parfum de café tout en subtilité pour ne pas couvrir le goût du chocolat. 

    La composition :  Trois carrés de biscuit Joconde, du sirop d’imbibage parfumé au café, une ganache, une crème au beurre au café, un glaçage et un peu de feuille d’or pour la finition."

     

    Mes modifications:

    J'ai placé la ganache au frigo pour qu'elle fige plus vite

    Pour le sirop de la crème au beurre j'ai utilisé l'eau et le café soluble

    ...Pas de feuille d'or....j'ai dessiné une clef de sol dont je me suis servie pour écrire "opéra"

    ...Pas de feuille guitare, j'ai utilisé du film tendu sur le dos d'un grand moule rectangulaire

     

     

    La recette pour un cadre de 22cm:

     

    Le biscuit Joconde : 225g de sucre glace, 225g de poudre d’amande, 60g de farine T 55, 330g d’oeufs entiers + 180g de blancs et 30g de sucre semoule, 60g de beurre fondu et refroidi.


    Préchauffer le four à 230°. Fondre le beurre.

    • Battre au ruban environ  10/12 min les œufs entiers, le sucre glace, la poudre d’amande et la farine tamisés.

    • Monter les blancs d’œufs en incorporant le sucre petit à petit dès qu’ils commencent à mousser. 

    • Prélever ¼ du premier mélange et y incorporer le beurre fondu refroidi, puis mélanger à nouveau avec l’appareil œufs/poudres.

    • Incorporer 1/3 des blancs montés puis le reste sans trop mélanger jusqu'à un appareil homogène.

    • Étaler  sur 3/4 mm diamètre 24cm (3 flexipan  ou tapis siliconés). Enfourner 6/7 min (biscuit juste ferme mais moelleux et peu coloré).

     

    Le sirop d’imbibage : 300ml de café fort, 60g de sucre : Fondre le sucre dans le café chaud.

     

    La ganache au chocolat : 135g de chocolat de couverture à 66%, 160 g de crème liquide à 35% MG, 27g de trimoline ou de miel d’acacia.
    Fondre le chocolat et porter la crème et le miel presque à ébullition. Réaliser une émulsion en 3 fois, filmer au contact et réserver à température ambiante.

     

    La crème au beurre au café : 37g d’eau minérale, 120g de sucre, 3/4 de gousse de vanille, 150g d’œufs, 253g de beurre pommade, 10g d’essence de café ou un café fort (je mets eau + 15g de café lyophilisé = 52g).
    Fouetter les œufs entiers. Chauffer à feu moyen l’eau, le sucre et les graines de la gousse de vanille jusqu’à 118°. Verser le sirop bouillant sur les œufs et continuer de fouetter jusqu’au refroidissement. Incorporer le beurre pommade petit à petit puis ajouter l’essence de café (si pas ajouté dans le sirop).

     

    Le glaçage opéra : 120g de chocolat noir de couverture, 24g d’huile neutre (tournesol ou pépins de raisins). Un peu de feuille d’or pour la déco.

    Fondre le chocolat à 32° ajouter l’huile, bien mélanger. 

    Etaler le glaçage en un carré de 23 x 23 cm sur une feuille guitare de la même dimension. Poser le cadre dessus en appuyant pour marquer le tour et le laisser cristalliser 10/15 min au congélateur.

     

    Le montage  à l’envers :    

    • Recouvrir le glaçage d’une fine couche de crème au beurre au café.

    • Poser dessus, un carré de biscuit Joconde punché des 2 côtés

    • Etaler une couche de ganache

    • Puis à nouveau un biscuit punché des 2 côtés

    • Une couche de crème au café

    • Poser le dernier biscuit, punché uniquement du côté en contact avec la crème.

    • Poser une feuille de papier cuisson sur le gâteau. Bloquer au congélateur 20/30min ou jusqu'à la veille de la dégustation.

    • 5/6 heures avant, retourner le gâteau, le décadrer, le laisser revenir à température sans retirer la feuille guitare pour éviter la condensation sur le glaçage. Manger les chutes du glaçage!

    La dégustation : au moment de servir, retirer la feuille guitare délicatement, égaliser les côtés pour une finition nette et, décorer avec de la feuille d’or ou autre.

     

    Hebergeur d'image

     

     CARDAMUST

       

    « Petit feuilleté aux blettes et à la féta, cumin, crème et emmentalMa pâte brisée ou plutôt, mi brisée mi sablée »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 11:55

    OK pour déguster mais trop compliqué à faire pour moi !!!!

    Bisous

    2
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 17:22

    je n'en doute pas un instant!...des deux! En fait, si j'avais eu du papier guitare ça m'aurait facilité les choses ensuite tout le reste je savais faitre...ah non...juste le biscuit qui a attaché sur le moule pourtant silicone! bisous

    3
    Lundi 24 Novembre 2014 à 14:23

    Il est bien beau et j'en prends une tranche virtuellement.

    Tu n'es plus dans ma liste d'abonnés.

    Bisous

    4
    Lundi 24 Novembre 2014 à 15:04

    ok alors je vais pouvoir aller me réabonner, merci!, bzzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :