• Hebergeur d'image 

    On ne change pas ce qui marche alors, comme le précédent (cake au chorizo et haricots verts) j'utilise les mêmes mesures à trois ingrédients près: jambon, maïs et olives. C'est chouette d'avoir un cake pour un ou plusieurs repas télé le soir quand il fait chaud pas très chaud (!) et ne pas avoir à réchauffer 

     

    Cake au jambon aux olives et au maïs


    4 œufs

    200 g de farine

    1 sachet de levure

    100g d'huile d'olive

    110g de lait

    200 g de jambon

    10 olives noires coupées en deux

    2 càs de maïs en boite

    Sel (vérifier) et poivre concassé

    huile d'olive + farine pour le moule

     

    Préchauffez le four th. 6 (180°). Huiler le moule et le fariner.

    Coupez le jambon en morceaux. Couper les olives en deux.

    Battre les œufs et ajouter la farine, la levure, l’huile d’olive et le lait

    Incorporer le jambon, le maïs et les olives.

    Verser la préparation dans le moule et cuire pendant 45 minutes environ. Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau.. Laisser refroidir 5 minutes avant de démouler.

     

    Hebergeur d'image

    Dégustez tiède ou froid.


     

     

     Mots-clés  : cake au jambon,olives noiresmaïsrepas du soirrepas télécake salé 


    CARDAMOME


    votre commentaire
  •  Hebergeur d'image

    Avec cette mini entrée, je participe  au défi cuisine "Tout mini!"  que  propose le jury de recette de cuisine ce mois-ci !

    En fait, j'ai voulu associer le chaud et le froid, en faisant la part belle aux épices, aux légumes, à donner aussi de la "mâche" avec un petit pain maison au jus de carotte (dans la tonalité du velouté) et aux graines de chanvre bio (sans THC!) et associer la terre et la mer (magret et morue).

     Il y a trois préparations mais ce n'est pas si compliqué qu'à première vue et on peut simplifier en achetant ses petits pains, et en utilisant de la brandade de morue au lieu de morue fraiche.

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Les petits pains, à réaliser quelques heures avant (matin pour le soir ou le midi à sortir du four 15 mn au moins avant de dresser)


    360 gr de jus de carotte

    12 gr de levure sèche

    1 càc de miel

    500 gr de farine T65 bio

    15 gr de sel gris (10 g de sel blanc)

    50 gr de graines de chanvre bio (ou de pavot ou autre)

    Dans un grand bol mélangeur, verser le jus de carotte, la levure le miel, la farine, le sel et les graines.

    Mélanger à la cuiller et couvrir.

    Laisser lever au chaud pendant au moins deux heures.

    Verser la pâte sur un papier de cuisson fariné, posé sur une tole. 

    Fariner et séparer en petits pâtons, à l'aide d'une corne.

    Enfourner pour 15/20 mn à 240° (selon la grosseur des pains)

     

     

    Velouté de carotte et patate douce aux épices et au lait de coco, magret séché et olive noire 

     

    250 g de carottes en rondelles

    100g de patate douce en morceaux

    380/400 ml de bouillon de légumes ou de volaille (eau + cube)

    Romarin, thym, laurier, sel et poivre

    80g de lait de coco

    1/4  càc de curry jaune en poudre

    3 pincées de cumin

    2 pincées de curcuma

    1/2 oignon moyen ciselé

    Olives noires et/ou tranches de magret séché pour la garniture  

    Cuire les patates douces  et les carottes à la vapeur douce

    Faire suer et dorer l’oignon

    Chauffer le bouillon, les épices et les herbes pendant 2 mn puis filtrer 

    Mixer le tout puis ajoutez le lait de coco

    Vérifiez la consistance et l’assaisonnement du velouté et rectifier avec sel, poivre et lait de coco.

     

    Servir le velouté avec des dés d’olive et des petites tiges de magret séché

     

    Hebergeur d'image

    Le féroce d'avocat

    150 g de morue ½ sèche ou de brandade

    1 avocat

    1 jus de citron vert

    2 gousses d’ail

    ½  oignon

    piment (selon goût), sel et poivre

    25 g d’huile d’olive

    Pocher la morue  pendant 1 minute à l’eau frémissante ; égoutter et répéter 2 fois l’opération.

    Rincer à l’eau froide, émietter et presser.

    Couper l'avocat bien mur en morceaux et ajouter le jus de citron vert, l'ail, l'oignon coupé en 4, le piment haché, le sel et le poivre. 

    Passer au robot l’avocat, la morue, le jus, l’ail, l’oignon, le piment et l'huile d'olive  et réduire en purée. Pour simplifier on pourra utiliser de la brandade de morue avec laquelle on passe directement à l'étape mixage. Rectifier l'assaisonnement.

     

    Présenter le velouté dans une mini soupière, le féroce dans une mini coquille, sur une assiette avec un petit pain.

     

     

    Mots-clés : mini entréevelouté de carottepatate douceépicesmagret séchémorue,pimentpatate douce,graines de chanvre biopetit pain au jus de carotte,avocatféroce d'avocatdéfi cuisine "Tout mini!" 

     

    Défi Tout Mini !

    CARDAMOME

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     http://recettes.de/defi-tout-mini 


    3 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Ces bouchées étaient un des quatre composants des amuses gueule de l'apéritif de mon dernier menu aux saveurs d'Asie.

     

    Bouchée aux escargots en forme de vol au vent

     

    Ingrédients:

     

    16 minis vol au vent,

    16 escargots (1 petite boite)

    Beurre d'escargot,

     

    Préparation: 

     

    Préparer le beurre d'escargots 

    100 gr de beurre mou, 3 gousses d'ail râpées, 1 petite échalote râpée, 5 branches de persil, sel et poivre du moulin.

    Il m'est resté du beurre d'escargot: je l'ai mis dans trois petits mini pots pour une utilisation future, au congélateur.

     

    Préparer les escargots: Les escargots en boite sont déjà cuits mais sans goût. Les recuire 2 ou 3 minutes dans un court bouillon (herbes et fond de volaille ou cube de légumes, poivre).

    Je n'ai utilisé que 16 escargots et j'ai congelé le reste.

    Hebergeur d'image

     

    Préparation: 

     

    Mélager intimement l'ail, l'échalote et un petit filet d'huile d'olive.

    Ajouter le persil haché très fin et mélanger.

    Ajouter 75 g de beurre mou en parcelles et bien mélanger.

    Ajouter le reste de beurre fondu et fouetter au batteur. Assaisonner.

    Le beurre d'ail est prêt à être utilisé ou stocké au réfrigérateur dans un récipient hermétique. 

     Hebergeur d'image

    Préchauffer le four à 200 °CT 

    Dans chaque mini vol au vent mettre 1 escargot et couvrir de beurre d'escargot en arasant à la surface du vol-au-vent avec la lame d'un couteau. 

    Mettre au four 10 minutes environ. Les bouchées doivent être bien dorées. 

     

    Hebergeur d'image

     

     

    Mots-clés : beurre d'escargot,persiléchaloteescargotvol-au-ventbouchées

    CARDAMOME

     


    4 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    Vendredi dernier, j'ai reçu mes collègues...vous pouvez voir le menu que j'ai publié lundi.

    Ce bouillon je vais surement le refaire cette semaine tellemnt c'était succulent; avec des gambas, ça changera.

    Nb: très peu de nouilles de riz, juste pour en avoir 3 ou 4 par assiette afin que ce ne soit pas un bouillon trop bourratif.

     

    Bouillon thaï aux st Jacques

     

    pour 8 personnes :

     

    1 cube de bouillon de volaille

    ½ càc de miso

    1 càs  de gingembre confit

    2 càc de sauce nuoc mam

    ½   càc de curry vert

    Poivre concassé

    8 champignons shitakés coupés en 4 

    1 citron vert

    2 càc de sauce soja 

    1 càs de coriandre fraiche hachée finement +1

    1 tige de citronnelle fraîche
    30 nouilles de riz

    150 ml de lait de coco

    1 càs de petits pois frais

    Une carotte coupée en lamelles de ½ cm de large 

    24 belles noix de St Jacques

    24 demi-tomates cerise confites

    8 branches de coriandre fraîche

    Quelques petits dés de piments rouge et vert haché

    Ou, si c’est déjà assez pimenté, la même chose en poivron

    (Pour la déco)

     

    La veille j’ai préparé mes tomates confites : tomates cerise coupées en deux, mises sur plat huilé (olive) et sucré, saupoudrer de sucre et de sel et enfourner pendant une heure à 1 heure et ¼  à 180°

    Râper le zeste du citron.

    Rincer les St Jacques, éliminer le corail et les éponger puis les réserver.

    Préparer un bouillon de volaille avec le cube, le miso et 1 litre 500 d'eau. L'assaisonner avec le gingembre,  le nuoc mam, le curry vert et le poivre.

    Ajouter  les shitakés, le jus d’un citron vert, la sauce soja, la coriandre finement ciselée et la citronnelle (enlever la première feuille, taper la tige et couper finement).

    Laisser frémir 10 minutes à découvert puis y jeter les nouilles de riz.

    Retirer la citronnelle, ajouter le lait de coco et mélanger.

    Ajouter les pois et les lamelles de carottes. 

    Laisser chauffer le bouillon quelques minutes supplémentaires. Rectifier l’assaisonnement.

    Quand les nouilles sont presque cuites, ajouter les noix de St Jacques. Eteindre, couvrir et laisser pocher les noix pendant 4 à 5 minutes environ. Ajouter le reste de coriandre.

    Servir le bouillon avec 3 st Jacques par personne et en veillant à une bonne répartition des champignons. Décorer d’une branche de coriandre, 3 quartiers de tomates, quelques dés de piment et un peu de zeste de citron vert

     

    Astuce: Pour ceux qui aiment trèèès pimenté, prélever une louchette de bouillon et ajoutez-y un peu de curry vert; mettre dans un petit pot à bec verseur et chacun pourra en rajouter dans son bol

    Mots-clés  : bouillon thaïSaint Jacquessaveur thaïecoriandremisolait de coco

    CARDAMOME

     

     


    7 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    ... Une façon d'utiliser les restes et c'est super bon et facile à faire

    120 g de pulpe d'avocat

    100 g de morue mi dessalée

    1 càs de piment doux frais haché

    ½  càs de jus de citron

    1 càs de jus de citron vert

    2 càs de caviar d’aubergine (ail, oignon, huile d’olive, coriandre, sel, poivre, cumin, citron, pulpe d’aubergine grillée)

    1 càs d’huile d’olive

    1 càs de coriandre fraiche ciselée

    2 pincée de paprika fort

     

    Mixer le tout, rectifier et déguster frais

     

     Mots-clés  : féroce d'avocat,avocatcitron vertmoruepimentcaviar d'aubergine

     

    CARDAMOME


    4 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    L'an dernier, nous avons passé le jour de l'an chez mon ex famille...ben oui.... et nous avons tous participé pour le repas; quand je dis tous, disons que je me suis fait plaisir pour le plaisir de tous, avec l'entrée et les gambas royales qui ont suivi

     

    Tout le monde s'était mis d'accord pour une entrée très traditionnelle dont je me suis occupée

     

    Pour le foie gras, vous pourrez vous reporter à la recette [clic] mais au lieu de pocher j'ai cuit à la vapeur douce et je l'ai farci de figue sèche.

     

    Pour la recette des poires c'est ici sauf que je n'ai mis que la vanille et la cardamome

     

    Pour le confit d'échalotes ou d'oignons, il conviendra de le faire plus ou moins réduire selon votre goût

     

     Hebergeur d'image

     

     

    Mots-clés  : foie gras mi cuitfoie gras à la vapeur douceconfit d'échaloteconfit d'oignonpoires à la vanille

    Cardamome


    3 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Lorsque j'ai acheté le poisson pour mes voyageurs, j'ai pu trouver un peu de soupe de chalut (pas de soupe de roche ce jour-là, hélas).

    J'en ai pris deux poignées soit, pour 2.87 € et j'en ai fait environ 1 litre 400 (6 personnes en gros ce qui revient environ à 0.60 €/assiette)

    J'ai juste débarassé les plus gros des poisons de leurs entrailles.

     

    Soupe de galinette (petits rougets grondins)  

     

    Deux poignées de petits poissons de chalut (c’étaient des rougets)

    2 oignons

    1 grosse tomate

    Fenouil (herbes séchées de la campagne)

    Sel et poivre

    Thym, romarin, laurier, marjolaine

    Huile d’olive

    2 gousses d’ail

    1 échalote)

    100 ml de vin blanc sec

    Safran (1 pincée)

    3 pincées de poivre de Cayenne

    3 pincées de paprika

    sel et poivre

    1 càs plate de fécule

     

    Saisir et faire suer les oignons et les échalotes émincés, ajouter l’ail, les herbes, sel et poivre puis les poissons. Cuire environ deux minutes en mélangeant le tout puis stopper le feu et laisser un peu refroidir.

    Débarrasser les plus gros poissons de leur chair et la réserver

    Remettre à cuire puis verser le vin blanc et laisser réduire.

    Ajouter la tomate taillée en dés et de l’eau et cuire doucement pendant au moins une heure.

    Eventuellement, rajouter de l’eau. Penser à mélanger de temps en temps et à écraser avec un presse purée.

    Passer au chinois en exprimant bien le jus.

    Ajouter de l’eau aux déchets et recommencer l’opération.

    Mixer les chairs avec un peu de soupe et les y ajouter

    Faire réduire puis sur la fin mélanger un peu de soupe avec la fécule puis la réintroduire et chauffer un peu jusqu’à une bonne consistance (un peu moins épais qu’une crème anglaise mais un peu plus qu’un bouillon)

    Rectifier l’assaisonnement et servir avec ou sans croutons aillés, avec ou sans rouille.

    C’est un délice.

     

     J’en ai servi deux bols et j’ai mis le reste dans une bouteille stérilisée, puis au frigo après complet refroidissement, afin de pouvoir la conserver quelques jours

     

     

     Mots-clés : soupe de poisson,soupe de chalutpetits rougets grondinsgalinette

    Cardamome


    6 commentaires
  • Hebergeur d'image

    J'ai fait ces rouleaux thaïs avec ce que j'avais sous la main...j'avais très envie de manger un peu piquant. C'est un plat qui ne revient pas cher du tout et le thon en boite permet de faire d'excellents rouleaux quand on préfère éviter la viande.

    Pour ceux qui ne le savent pas déjà, la cuisine thaïe est très relevée et riche en saveurs.

     

    Rouleaux saveur thaïe au thon

     

     Hebergeur d'image

    5 gros champignons shitakés

    1 cébette

    1 pousse de bambou

    1 càs de branche de céleri

    1 boite de thon de 200 g

    50 g de vermicelles de soja ou de riz

    1 carotte

    2 piments longs ou 1 petit piment oiseau

    1 gousse d’ail

    2 càs de coriandre fraiche

    Sauce soja

    Suce nuoc mam

    Thym

    Gingembre en poudre

    1 petit morceau de gingembre frais

    Du poivre noir concassé

    du jus de citron vert

    30 à 35 carrés de wonton

     

    Couper le tout en petits morceaux

     

    Mélanger tous les ingrédients et assaisonner avec soja, nuoc mam, citron, poivre, gingembre.

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Farcir des carrés de pâtes wonton (pâte à raviole), les rouler et les souder avec un peu d’eau (passer un pinceau imbibé d’eau sur les quatre côtés avant de déposer la farce et rouler d’une pointe à l’autre (c'est plus facile) en rabattant les côtés après le premier tour).

    Frire les petits rouleaux dans de l’huile de friture très chaude mais pas trop.

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Préparer la sauce pour tremper les rouleaux :

    2 mesure de nuoc mam (ou saler l’ensemble)

    6 mesures d’eau

    2 mesures de vinaigre blanc ou vinaigre de riz ou vinaigre

    1 mesure de sucre

    2 gousses d’ail râpées

    ½ mesure de carotte râpée

    +/- piment

     

    Hebergeur d'image

    Servir avec de la salade et des tiges de coriandre fraiche et/ou de la menthe

     

     

     Mots-clés à copier/coller : rouleaux thaïsnems thaïspimentthoncoriandrepâte à raviole

    Cardamome


    5 commentaires
  • Hebergeur d'image 

    Dans une semaine je serai en Ardèche et il fallait donc songer à finir les restes.

    Pour les courgettes je les ai accomodées de trois manières (râpée en salade mélangée, en soupe et en tarte avec des lardons qui allaient bientôt périmer). 

    Afin d'éliminer l'excédent de graisse j'ai passé les lardons très rapidement à la vapoeur douce, profitant que le vitaliseur était encore chaud (soupe).

    J'ai fait ma pâte brisée/sablée avec:

    215 g de farine T65 (d'habitude 200 mais 15 de plus sont tombés du paquet!)

    2 g de sel gris

    80 g de beurre fondu avec 30 g d'huile d'olive

    50 ml d'eau très chaude

    Le fait de mettre les liquides très chauds permet d'éviter de mettre le fond de tarte au frigo pendant 30 minutes; on peut l'utiliser tout de suite.

    • Tout mettre au fur et à mesure dans un Tup, fermer et...n'éclaboussez pas comme moi (le couvercle s'est entrouvert)...shakez plusieurs fois.

    • Ramasser la pâte, la travailler très peu juste pour homogénéiser puis étaler dans le moule.

    • Verser la garniture et enfourner à 210° pendant 35 minutes

    Hebergeur d'image

     

    L'appareil à quiche à mélanger au fouet:

    4 petits oeufs

    200 ml de crème liquide

    muscade, sel, poivre

    Verser l'appareil à quiche et garnir le fond de tarte avec les lardons égouttés, quelques rondelles de courgettes (ou que l'un des ingrédients), puis saupoudrer éventuellement d'un peu de fromage râpé.

     

     

    Mots-clés  : tarte salée,courgetteslardonspâte briséepâte sabléefacile

    cardamome


    7 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

     

    J'ai ramené de La réunion quelques recettes copiées sur un livre de cuisine qui trainait sur une étagère chez mon hôte Valérie.

    J'ai déjà fait ce féroce ("Avocat Féroce mais pressé"!) mais j'ai eu envioe de suivre ces nouvelles indications sauf que je n'ai pas mis de farine de manioc et c'est un régal!

    Je l'ai associé ici avec du caviar d'aubergine pour une entrée sympathique et très parfumée

    Hebergeur d'image

     

    Féroce d’avocat

    Pocher 150 g de morue ½ sèche pendant 1 minute à l’eau frémissante ; égoutter et répéter 2 fois l’opération.

    Rincer à l’eau froide, émietter et presser.

    Couper 1 avocat bien mur en morceaux et ajouter le jus de 1 citron vert, 2 gousses d’ail, ½  oignon coupé en 4, du piment haché

    Passer au robot l’avocat, la morue, le jus, l’ail, l’oignon, le piment et 25 gd’huile d’olive et réduire en purée

    Ajouter 3 càs de farine de manioc granuleuse, peu à peu en tournant (pas fait)

    Mettre au frigo et manger avec des toastes ou des chips de maïs

     

     

    Mots-clés  : féroceavocat,pimentmorueLa RéunionFéroce d'avocat,caviar d'aubergine 

    Cardamome


    9 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Cinquième jour à La réunion! C'est fou ce que le temps passe vite ici.

    Aujourd'hui, je vous propose une entrée aux saveurs thaïes.

    J'ai fait un wok aux légumes (ceux qu'on trouve en saison) avec du gingembre, du nuoc mam, du soja, de l'ail et un peu d'oignon.

    Cuire très rapidement en ne cessant de remuer, afin de garder les légumes croquants.

    J'ai garni des feuilles de brick (par deux) avec un peu de ces légumes et j'ai rajouté deux St Jacques juste rôties au thym (20 secondes de chaque côté, elles vont finir de cuire au four, dans l'aumonière) et une gambas grillée et décortiquée.

    Huiler les aumonières (huile d'olive) et la passer quelques minutes au four à 210°.

    Attention, dessous, c'est fragile, prendre l'aumonière avec une pelle à tarte pour la déposer dans l'assiette!

    Dans l'assiette j'ai garnie avec une sauce faite d'un mélange de sauce sweet chili et du jus des carcasses des gambas (mijotées 20 minutes avec un peu d'eau et assaisonnement).

    Cette entrée a ravi le palais de mes invités!

     

     

    Mots-clés  : wok de légumes,Saint Jacquesaumonièrefeuille de brick 

    Cardamome


    7 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    Ce n'est pas la première fois que je fais la tarte au Maroilles mais cette fois-ci, j'ai fait ma pâte feuilletée et j'ai rajouté deux choses: de l'oeuf dans la crème et du jambon cru.

    Sinon j'ai fait comme la fois précédente pour tout le reste.


    Voir la pâte feuilletée (ou ici avec les photos

    Voir la précédente tarte au Maroilles si vous regardez les photos, il y a tout de même une sacrée différence entre les deux pâtes!

     

    100 ml de crème fluide

    1 oeuf

    1 petit Maroilles

    1 cs de graines de cumin

    poivre noir concassé

    30 g d'emmental râpé

    une pâte feuilletée au beurre

     

    Etaler la pâte sur le plateau à Pizza et répartir la crème faite de crème battue avec l'oeuf

    Disposer en alternant les morceaux de Maroilles et de jambon cru

    Ajouter des graines de cumin (le puristes n'en mettent surement pas mais moi, je trouve que ça fait une bien bonne association et le goût est super)

    Saupoudrer d'un peu d'emmental

    Passer au four 210° pendant 30 mn

    Hebergeur d'image

     

     

    Mots-clés  : tarte au Maroilles,jambon crucrèmecuminemmental râpé 

    Cardamome


    7 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    Ca fait très longtemps que j'avais envie de tenter l'expérience du magret séché.

    Je sais, ça ne plaira pas aux végétariens... Moi qui ne mange que très peu de viande je me suis laissé tenter pour faire cette préparation que j'ai faite en décembre et de temps en temps nous nous en coupons deux ou trois petite tranchettes.

    J'ai vu la recette chez Paprika et chez Miam et probablement ailleurs mais je n'ai pas noté les liens.

     

    Comme toujours j'ai  fait un peu comme je voulais et je vous laisse la recette avec mes modofications. 

     

     

    - 1 magret de canard
    - 500 g de gros sel 
    - Poivre concassé
    - Herbes de provence
    - Laurier en poudre
    - 1 torchon propre


    Couper l'excédent de graisse qui dépasse du magret.

     Versez la moitié du sel dans une  boite tup.

    Saupoudrer la chair du magret avec les herbes puis la poser sur le sel.

    Couvrir complètement le magret avec le reste du sel.

    Fermez la boite. Mettre au frigo 24 heures.
    Le lendemain, r
    incez le magret sous l'eau claire, et épongez bien avec du papier absorbant.
    Poivrez le magret côté chair.
    Enveloppez soigneusement  le magret dans un torchon propre puis le mettre au frigo sur l'étagère du bas (là où c'est le plus froid) pour 3 semaines (pour moi, ça a été 4).
    Déguster en fines tranchettes. 

     

     

    Mots-clés  : magret séchémagret de canard 

    Cardamome

     


    13 commentaires
  • Hebergeur d'image    

    Voilà un exemple simple d'entrée provençale revisitée au Boursin. <Pour cette tarte provençale, il est de coutume d'utiliser du crottin de chèvre; je l'ai remplacé par du Boursin à l'ail et fines herbes qui avec les autres herbes, va renforcer la saveur méditerranéenne.

    J'ai fait cette tarte provençale (inspirée par celle-ci) avec un produit de la mer qui m'est cher, la sardine (pas tout à fait celle qui bouche le port de Marseille!).

     

    Hebergeur d'image

     

    Tarte provençale à la sardine et au Boursin ail et fines herbes 

     

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Ingrédients 

    6 feuilles de pâtes filo ou brick

    Ou un rond de pâte feuilletée

    Ou une pâte brisée

    Un peu de beurre fondu et un pinceau

    2 tomates

    5 sardines fraiches ou congelées 

    1 Boursin ail et fines herbes

    Des herbes de Provence

    du thym

    du basilic frais si on en trouve

    Du poivre noir concassé

    2 càs de moutarde

    Quelques olives niçoises

    Sel

      

    • Si les sardines sont congelées, les faire décongeler dans un saladier d’eau froide ou la veille dans le frigo. Nettoyer les sardines pour enlever toutes les écailles. Enlever l’arête centrale en dégageant les deux filets, puis ôter l’arête dorsale et séparer le filet en deux. Réserver.

    • Poser les feuilles de pâte beurrées, sur le moule, les unes après les autres en les décalant (ou utiliser une des autres pâtes).  

    • Disposez la moutarde  sur le fond de tarte.

    • Coupez les tomates et répartir les tranches sur la tarte.

    • Disposer les ½ sardines en rayons.

    • Coupez le Boursin en morceaux et le disposer dans les trous.

    • Saupoudrer le tout d’herbes de Provence, de thym, de basilic,  d’un peu de sel et de poivre.

    • Parsemer d’olives.

    • Verser un filet d’huile d’olive sur l’ensemble

    Mettre au four pour  30 minutes à 180° en position basse. 

    http://cookisfun.eklablog.com/tarte-au-fromage-de-chevre-tomates-basilic-et-estragon-sur-pate-filo-a44676877

     


    9 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    Cette quiche n'est pas lorraine puisque j'ai mis de l'emmental râpé dessus parce que j'aime bien en mettre mais très peu.

     

    Pour la pâte brisée:

    Mélanger dans un bol avec couvercle hermétique 250 g de farine , 2 pincées de sel, 115 g de beurre fondu, 10 g d'huile d'olive (ça donne une texture sablonneuse) et 50 ml d'eau très chaude. 

     

    Hebergeur d'image

    Je mets tous les ingrédients dans la boite, je ferme et je secoue plusieurs fois (attention, bien tenir le couvercle et la boite ensembles

    Hebergeur d'image

    Rassembler le pâton en le comprimant mais en ne le travaillant pas trop afin de garder une texture plus sablonneuse

    Hebergeur d'image

    Etaler la pâte sur le papier cuisson...

    Hebergeur d'image

    ...Et placer le papier avec la pâte, dans le moule.

    Placer le moule au frigo pour une heure ou au congélateur pour 1/4 d'heure.

    L'appareil à quiche: Mélanger trois oeufs, 200 g de crème, 50 ml de lait, du sel (très peu, gouter car il va y avoir les lardons), du poivre et si on veut, un peu de muscade

    Garnir avec l'appareil à quiche et les lardons qu'on a fait suer dans une poêle. Finir par un peu de fromage râpé.

    Enfournéer à 200 ° pour 30/40 mn. En fait, quand l'appareil gonfle bien, on attend encore 5 mn et on sort la quiche du four. C'est ce qui permet d'assurer une très bonne texture de l'appareil. Si on laisse trop longtemps on a un aspect coutchouteux.

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

     

    Ci dessous, la même quiche que j'ai faite en vacances chez ma cousine

    Hebergeur d'image Hebergeur d'image

     

     

          Mots-clés : quichelardons,quiche aux lardonsemmenthalpâte brisée

    Cardamome


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique