• cake-fruits-confits-de-michette--4-.JPG

     

    Merci à Michette de m'avoir donné l'occasion de refaire ce type de cake dont j'avais perdu la recette!

    A faire et refaire pour le plaisir des petits et des grands

    J'ai utilisé des fruits déshydratés que j'avais achetés en Thailande


    et j'y ai rajouté des cerises confites qu'on trouve partout

     

    cake-fruits-confits-de-michette--1-.JPG

     

    Pour un moule à cake moyen

     

    150 g de fruits confits mélangés

    60 g de raisins blonds

    3 c s de rhum brun + 4 bouchons

    100 g de beurre

    2 œufs

    2 c s de miel

    ½ sachet de levure chimique

    150 g de farine 55  

    Du beurre pour le moule

    1 c s de gelée de coing faite maison

    cake-fruits-confits-de-michette--2-.JPG


     cake-fruits-confits-de-michette--3-.JPG

    Couper les fruits confits en petits dés et les chauffer deux minutes avec le rhum au micro onde puis laisser macérer

    Ramollir le beurre en pommade, y mélanger  le miel jusqu’à l’obtention d’une crème.

    Ajouter  la moitié de la farine, 1 œuf, puis le restant de farine et la levure et enfin le dernier œuf.

    En soulevant la masse, incorporer les fruits confits  avec le jus alcoolisé; bien répartir l’ensemble dans la pâte.

    Verser l’appareil dans un moule beurré ou recouvert d'un papier cuisson 

    Chauffer le four à 200° CT ou 220°, enfourner et réduire la température aussitôt à 160° chaleur tournante ou 180° ; au bout 7 minutes environ, pratiquer une incision au milieu du cake et le faire cuire en tout 40 mn (tester avec 1 pique qui doit ressortir sec).

    Pour moi, une heure à 200° normal et j’ai ajouté un papier alu dessus à 45 mn car j’ai oublié de baisser la température à 160° et n'ai pas fait l'incision maiq j'ai strié avec les dents de la fourchette.

    A la sortie du four, arroser avec le reste de rhum sur la toute la surface. Pas fait

    Porter la gelée à ébullition pour la rendre liquide et au pinceau enduire le cake.

    Démouler et laisser refroidir.

     

    Un délice moelleux peu sucré, un régal!


           Mots-clés : cakefruits déshydratéscerises confitesrhum brunfruits confitscake aux fruits confits 


    cardamome


    12 commentaires
  • gateau-de-potiron-raisins--1-.JPG

     

    J'ai acheté aujourd'hui ma première  courge de la saison. Avec ce beau morceau d'environ 700 g (1.63 €), j'ai fait deux gâteau comme celui-là et un velouté  pour deux personnes (la recette bientôt).

    Une vraie merveille ce gâteau pour un thé ou un tea time! Des saveurs qui font penser au  pain d'épices et il est très vite fait (hors temps de cuisson). Avec le "4 épices" j'ai mélangé du "4 épices" réunionnais (ce sont des feuilles que j'ai réduites en poudre.


    Ce gâteau participe au concours de recette du défi d'halloween

     

     

    Gâteau au potiron et aux raisins

     

    Mélanger 60 g de raisins secs avec ½ càc de farine et réserver.

     

    Mélanger                      150 g de sucre roux

                                         150 g de purée de courge

                                         1 œuf

                                         1 blanc

                                         2 càs d’huile d’olive

     

    Ajouter                         150 g de farine

                                         1 càc de levure chimique

                                         ½ càc de de quatre épices

                                         ¼ càc de sel

     

    Mélanger au batteur.

    Ajouter les raisins et ½ càc de zestes de citron.

    Mélanger et verser dans un petit moule à savarin.

     

    Cuire au four à 180°(CH.T) pendant 55/60 minutes.

    Laisser refroidir. Saupoudrer de sucre glace.

     

    Coût pour 1 gâteau de 8 parts: 2.25 € (28 cts la part)

     gateau-de-potiron-raisins--2-.JPG

     

     

    cardamome


    9 commentaires
  •  

    gateau-aux-pommes--1-.JPG

    Je suis allée chercher cette recette de "Gâteau normand aux pommes" chez oumsouhaib et puis en le faisant j'ai oublié de mettre les pommes dans l'appareil, je n'en ai mis que dessus! Du coup je me suis débrouillée autrement....Et puis, faut toujours que je rajoute ma note perso, alors j'ai mis de la cannelle mais vous n'êtes pas obligés...

    Une fois de plus au boulot, ils ont vraiment apprécié et du reste, pas qu'au travail!

    Gâteau aux pommes et à la cannelle

     

     gateau-aux-pommes--3-.JPG

     

     Ingrédients

     

    200 g de farine

    ½ sachet de levure

    150 gde sucre poudre

    1 sachet de sucre vanillé

    1 pincée de sel

    2 œufs

    4 cs de beurre fondu (50 g)

    6 cs de lait (70 g)

    5 pommes

    20 g de beurre et 1 cc de sucre pour dorer les tranches de pommes

     

    Pour la crème

     

    80gde beurre

    100 gde sucre poudre

    1 œuf

    2 grosses pincées de cannelle

     

    Farine + levure

    Faire un puits et y mettre sucre, sel, œufs, beurre, lait.

    Mélanger

    Verser dans le moule beurré et fariné

    Répartir 3 pommes en lamelles en les plantant dans la pâte par le côté fin et disposees sur le gâteau comme une tarte.

    Mettre à four 150° 20 mn

     

    Tailler 2 pommes restantes en lamelles : 

    Les faire dorer dans une poêle avec un peu de beurre et saupoudrées de sucre

    Préparer la crème en mélangeant beurre fondu + sucre + œuf + cannelle.

    Après 20 mn de cuisson, mettre les pommes sur le gâteau puis verser la crème et poursuivre la cuisson pendant 30 mn

    Laisser refroidir et démouler.

    Meilleur après quelques heures.

     

    [La recette originale dit: mettre les trois pommes en lamelles dans la pâte puis verser dans le moule; ensuite répartir les autres pommes en lamelles, comme une tarte et enfourner. 

    J'ai rattrappé mon oubli en les rajoutant, dorées au beurre et à la cannelle, lors du deuxième temps de cuisson.]

     gateau-aux-pommes--2-.JPG

     

    Recette originale:

    http://lesucresaledoumsouhaib.over-blog.fr/article-gateau-normand-aux-pommmes-trop-bon-57802254.html

     

     

    Cardamome

     

                        


    10 commentaires
  •  

     fougasse-aigues-mortes--2-.JPG

    J'ai déniché cette Fougasse d’Aigues Mortes sur le merveilleux blog de Déliceyes. Elle est très facile à faire et rapide avec des ingrédients toujours sous la main. Elle peut être sucrée ou salée avec ou sans gratillons; ici la version sucrée, appelée aussi "tarte au sucre" et servie traditionnellement pour les treize desserts. Aujourd'hui on la trouve tous les jours dans les pâtisseries d'Aigues Mortes.

     

    Ingrédients pour une fougasse de 26 centimètres sur 21 



    3 oeufs
    200 g de sucre (pour moi, sucre vanillé maison), je n'en avais plus de normal)
    4 cuillères à soupe d'eau  de fleur d'oranger
    200 g de crème fraîche épaisse
    250 g de farine
    1 sachet de levure chimique

     
    50 g de beurre
    4 cuillères à soupe de sucre en poudre

    fougasse-aigues-mortes--1-.JPG

    Préparation :
    Battre les oeufs et le sucre avec un fouet, ajouter l'eau de fleurs d'oranger, puis incorporer la crème fraîche.
    Ajouter ensuite la farine et la levure, fouetter pour que la préparation soit homogène.
    Verser dans le moule rectangulaire en silicone.
    Cuire 30 minutes dans le four préchauffé à 180° (pour moi, 165° CT).


    Faire fondre le beurre.
    Badigeonner la surface de la fougasse au sortir du four. Saupoudrer de sucre semoule, enfourner pour 5 minutes.
    Déguster la fougasse encore tiède ou froide s'il en reste.....

     

     

    cardamome


    24 commentaires
  • cake-au-citron-Thuries-11--8-.JPG

     

    Je suis allée visiter le blog de Georgiana (13ème Masterchef 2010) et j'y ai trouvé cette recette qu'elle a adaptée; elle a donné la recette originale, celle que j'ai faite qui comporte de la pâte de pistache. Si vous n'en avez pas, faites le sien que vous trouverez en cliquant sur le lien; elle le propose pour deux cakes

    Cake au citron et à la pistache (d’après Thuriès magazine)

    cake-au-citron-Thuries-11--7-.JPG

    Pour la pâte de citrons confits, prenez soit des citrons confits, soit de la confiture de citron. 

    J'avais fait des zestes de citrons confits, je les ai mixés avec le rhum.

    J'ai trouvé la pâte pure de pistaches à Métro (surface pro...si vous connaissez quelqu'un....) pour 22.10 € le pot de 1 kg. j'ai renforcé la couleur avec 3 gouttes de colorant vert (facultatif). Sinon, mixer à poids égal des pistaches décortiquées (non salées)  ayant trempé toute la nuit, après avoir enlevé la peau et du sucre...J'ai décidé d'investir dans ce pot!

    Je n'ai pas utilisé de poche mais une spatule (maryse) pour déposer les masses dans le moule.

    moule---pain-toastes-12-09-002.jpg cake-au-citron-Thuries-11--3-.JPG

    J'ai utilisé un moule à pain de mie de 25 cm, sans le couvercle (les bords sont droits). La prochaine fois, j'augmenterai les proportions de 1/3.

    cake-au-citron-Thuries-11--4-.JPG

    Pas de cornet non plus pour déposer le beurre pommade; j'ai utilisé ma seringue magique (demandez à une infirmière de vous en procurer une!)

     cake-au-citron-Thuries-11--1-.JPG

    Pour 1 cake

     

    les ingrédients 

    35 à 40 g de citron confit

    20 g de rhum

    le zeste d’1 gros citron jaune.

    125 g de sucre,

    <2 g de sel ,

    90 g d'oeufs (soit <2 petits)

    55 g de crème,

    100 g de farine tamisée

    <3 g de poudre à lever 

    35 g de beurre fondu.

    20 g de pâte à pistache.

    amandes effilées


    Mixer le citron confit avec le rhum et le zeste 

    Mélanger le sucre, le sel , les oeufs 

    Ajouter la première masse, incorporer la crème, la farine tamisée et la poudre à lever

    Ajouter le beurre fondu.

    Peser, 210 g de masse, parfumer avec la pâte à pistache.

    cake-au-citron-Thuries-11--2-.JPG

    A l'aide d'une poche, monter par couche dans un moule à cake de 25 cm (j’ai pris un moule à pain de mie), 150 g (environ 55 %) de masse citron, la masse pistache (environ 230 g) et 130 g (environ 45%) de masse citron. Ne pas remplir au-delà des ¾ du moule.

    cake-au-citron-Thuries-11--5-.JPG

    cake-au-citron-Thuries-11--6-.JPG

    A l'aide d'un cornet, dresser une ligne de beurre en pommade au centre, parsemer d'amandes effilées et laisser reposer pendant 2 heures au froid.
    Cuire le cake dans un four à 180° pendant 10 minutes puis a 150° pendant 25 minutes. (pour moi 170° pendant35/40 mn)
    Démouler, refroidir les cakes.

    Décor: citron confit.

    (pas fait, je n'en ai plus et j'aime bien tout faire moi même...tiens, un prochain article!)

     

    Un conseil: Si vous n'utilisez pas souvent la pâte de pistache, tachez de trouver quelqu'un avec qui la partager, gardez le pot au frigo et au moins deux mois avant la date de péremption, débiter en portions de 50 gr, sous plastique, mettez sous vide (faut la machine!) et garder au congélateur. 50 gr de pâte = pour moi, 1.11 €. Ma pâte de pralin (restait environ 1/5), a fini à la poubelle car rancie! N'utilisez que du matériel très propre, voire ébouillanté pour prélever la dose nécessaire et refermer le pot aussitôt avant le rangement au frigo.

    Cardamome


    23 commentaires
  •  

    cake-banane-pignons--2-.JPG

     

    Une douceur très appréciée ici puisque au jour où je mets sous presse, j'en suis à ma troisième revisite de cette recette de Giorgiana Dull présentée ici

    125 g de beurre

    250 g de vergeoise

    2 grosses bananes mures écrasées

    2 œufs

    1 cc de zeste de citron

    1 cs de levure chimique

    2 cs de jus de citron vert

    125 g de farine tamisée

     80 g de pignons

     

    cake-banane-pignons--1-.JPG

     

     

    Travailler le beurre et le sucre brun et incorporer les bananes, puis les œufs, les zestes et la levure, deux cs de jus de citron vert puis enfin, la farine et les pignons .

    Verser dans le moule, ajouter quelques pignons en surface et cuire 1 heure à 180° (laiser moins longtemps les petits moules).

     

    cake-banane-pignons--4-.JPG

     

    cake-banane-pignons--3-.JPG

     

    cardamome


    34 commentaires
  •  

    26-02-11-002.jpg

    J’ai trouvé la recette de ce gâteau aux noix de pécan et bananes dans le livre de Barbara Maher, les meilleurs gâteaux ; elle l’a elle-même découvert dans le livre de Georgia Dull américaine, publié en 1928 « Cuisine du Sud ». Il est agrémenté d’une garniture crémeuse aux bananes qui en fait un dessert très apprécié des enfants.

     

    Pour le gâteau

     

    125 g de beurre

    250 g de vergeoise

    2 grosses bananes mures écrasées

    2 œufs

    1 cc de zeste de citron vert

    1 cs de bicarbonate de soude

    2 cs d’eau bouillante

    125 g de farine tamisée

     125 g de noix de pécan hachées

     

    Pour la garniture

     

    4 bananes

    3cs de jus de citron vert

    4 cs de sucre

    3 cs de maïzena

     

    Pour le décor

     

    90 ml de crème fraiche fouettée

    125 g de noix de pécan

     

     

    Personnellement, j’ai divisé tous les grammages en deux, désirant ne faire qu’un petit gâteau et parce que je n’avais pas assez de bananes. J’ai utilisé un petit moule à génoise mais la recette indique un moule à cake.

    Je n’avais pas de citron vert (seulement le jus) alors j’ai mis un peu de zeste de citron vert que j’avais confis et aussi du zeste de citron jaune séché (j’en garde toujours pour les gâteaux et le fais séché puis le mouline).

    Pour le décor, j’ai préféré utiliser un glaçage au citron et décorer de noix de pécan.

    J’imagine qu’on peut tout aussi bien utiliser des noix de Grenoble.



     26 02 11 004

    Travailler le beurre et la vergeoise et incorporer les bananes, puis les œufs, les zestes et le bicarbonate dilué dans l’eau, puis enfin, la farine et les noix.

    Verser dans le moule et cuire 1 heure à 180° (pour moi, ¾ d’heure). Mais je pense qu’on pourrait mettre 1h ¼ / 1h 30 à 150° afin d’éviter que le gâteau bombe.

    Laisser reposer sur grille pendant 10 minutes puis garnir.

    Préparer la garniture comme suit : Ecraser les bananes et leur mélanger le jus de citron et le sucre ; mettre au bain Marie jusqu’à épaississement, environ 10 minutes (pour moi, micro onde, filmé et troué, pendant 2 minutes). Laisser refroidir.

    Couper le gâteau en trois sur la hauteur et garnir. Décorer avec la crème fouettée et les noix. J'ai préféré utiliser un glaçage au café (sucre glace, café lyophilisé dilué dans un peu d'eau très chaude, compléter ave un peu d'eau).

     

     

    blog9

    Une pensée, une prière pour  les victimes et leur famille

    Cardamome


    27 commentaires
  • choux

     

    Le saviez-vous ? La pâte à choux s’appelait autrefois, la pâte à chaud…Progressivement transformé en pâte à choux. Ca, c’est pour la culture !

     

    C’est la troisième fois que je tente la pâte à choux, ayant lamentablement raté mes choux les deux fois précédentes et, bien décidée à réussir cette fois-ci.

    Je suis donc allée fouiller sur le net et j’ai retenu deux façons de faire : celle d’Eric Léautey (cuisine tv) et celle de l’Atelier des chefs, pour la cuisson.

    En effet, Eric est le seul  à dire qu’il ne faut pas dessécher la pâte sur le feu et le seul avec Pierre Hermé à verser la farine sur le mélange lait/eau + beurre alors qu’il est en ébullition, sans retirer la casserole du feu. De plus, il suggère, si la pâte est trop compacte, de compléter à la fin, par du lait (surement pour ne pas avoir à utiliser un autre œuf, dépendant de la grosseur des œufs. Pour moi, 2 œufs pesaient 120 gr, j’ai donc rajouté 15 gr de lait. Enfin, il dit de ne surtout pas ouvrir le four pendant la cuisson.

    La plupart des recettes que j’avais parcourues (voire, essayées) indiquaient « laisser refroidir sur grille mais sans indiquer s’il cela se faisait dans le four ou hors du four. Eric montre sa recette en vidéo et j’ai donc pu voir qu’il sort ses choux dès la fin de la cuisson.

    L’Atelier des chefs indique « eau » mais pas le lait (J’ai pensé que cela serait mieux pour avoir des choux  qui ne s’affaissent pas.) et propose une température plus élevée. Il m’a semblé que le choc de la température était favorable à une bonne levée.

    J’ai été récompensée pour ces recherches car mes choux ont levé sans problème et surtout, ne se sont pas affaissés dès la sortie du four.

    J’ai également relevé que la pâte terminée, doit se refermer peu à peu lorsqu’on y trace un sillon avec la spatule (ni trop vite, ni rester ouverte).

     

    Après avoir pris connaissance de toutes ces explications, j’espère que les nuls (comme je l’étais en matière de pâte à choux) y arriveront et, dans le cas contraire, il n’y a plus d’espoir…recommencer ou achetez les choux à la pâtisserie du coin!

     

    Ingrédients pour environ une vingtaine de petits choux

     

    125 ml d’eau

    50 gr de beurre

    1 pincée de sel

    1 cc de sucre (pour choux sucrés)

    75 gr de farine

    120 gr d’œuf (2) (un soupçon de moins que le poids de l'eau)

    J’ai rajouté 15 gr de lait

     

    Battre les œufs en omelette. Chauffer le four à 200 °.

     

    Mettre dans une casserole, l’eau, le beurre, le sel et éventuellement le sucre (mais vous pouvez vous en passer, même pour une pâte à choux sucrée).

    Porter à faible ébullition en remuant.

    Au premier bouillon, ne pas retirer la casserole du feu, ajouter la farine en une fois et remuer rapidement jusqu’à ce que la pâte soit homogène et forme une boule qui se détache des parois ; débarrasser cette pâte dans un bol en plastique.

    Ajouter 1/3 de l’omelette et remuer la pâte. Elle se disloque…c’est normal. Elle ne tarde pas à devenir homogène.

    Répéter l’opération avec 1/3 de l’omelette puis très progressivement le dernier tiers.

    Si vous avez bien pesé et fait selon les indications (poids des œufs) vous devez tout mettre.

     

    Faire le test en traçant un sillon avec la spatule dans la pâte. S’il se referme tout de suite, c’est fichu, la pâte est trop liquide. S’il ne se referme pas du tout, il faut alors rajouter un peu d’œuf ou de lait ; c’est là que j’ai du rajouter 15 gr de lait, progressivement afin de ne pas aller vers le trop liquide.

     

    Mettre la pâte dans une poche à douille avec une douille de 1 cm.

    Une astuce: rentrer le bout de la poche dans la douille afin que la pâte ne s’en échappe pas.

    Utiliser un racloir ou le tranchant d’une spatule pour pousser la pâte vers la douille, les parois de la poche collées l’une contre l’autre, enfermant la pâte. J’espère que c’est clair !

     

    Sur une plaque téfal ou un papier cuisson ou une toile silpan :

     

    Former des choux en poussant la pâte, d’abord doucement puis un peu plus fort pour finir par casser la pointe vers le bas (méthode Eric Léautey).

    Penser à espacer les choux et le mettre en quinconce car ils vont prendre du volume.

    Enfourner pour 20 minutes pour des petits choux, surement plus pour de plus gros.

    choux 10 minutes (3)

    Après 10 minutes de cuisson

     

    choux 15 minutes (2)

    Après 15 minutes de cuisson

     

    Sortir la plaque du four et débarrasser les choux sur une grille.

    choux sortie four(3)

    Ils sont légers et secs. Après refroidissement, vous pouvez en faire ce que vous voulez.

    Pour ce premier essai réussi, j’ai prévu une crème pâtissière allégée à la chantilly (celle de la tropézienne) et un glaçage chocolat. (recette la semaine prochaine)

     

    Vu que j’ai réussi…je vais pouvoir enfin envisager de faire mon dessert préféré, le Paris Brest (en l’occurrence, « Paris Marseille) !

     

     

    Mots-clés  : chouxpâte à choux,pour les nulséclairsinratable 

     

    cardamome

     

     

     


    28 commentaires
  •  

    buche-aux-marrons-10--8-.jpg

    Je vous ai déjà indiqué la façon de faire selon Gaston Lenôtre pour réaliser le biscuit roulé de base.

     

    Ensuite vous décorez comme vous en avez envie; Je vous propose cette version classique et délicieuse, la bûche aux marrons et au chocolat. .

    J'ai trouvé des marrons glacés souples et onctueux pour un prix plus que raisonnable chez Al... ainsi que des boites de marrons (1.59 €) qui m'ont servis à faire ma crème de marrons.

     

     

    Ingrédients (pour 8/10 personnes)

     

    75 g de sucre

    75 g de farine

    25 g de beurre extra

    3 blancs d’œufs

    4 jaunes d’œufs

     

     

    Fouettez les jaunes et le sucre au ruban.

    Incorporez la farine sans la travailler.

    Montez les blancs en les soutenant avec une cuillerée à café de sucre (vanillé, pour moi) à mi parcours.

    Versez les blancs et le beurre fondu en même temps sur le mélange. Incorporez-le tout délicatement.

    Etalez cet appareil délicatement en donnant le moins de coups de palette possible sur une feuille de papier blanc beurrée et posée sur la plaque du four, bien uniformément sur une épaisseur de 1,5 cm (pour moi, 1/2 cm) pour éviter les parties sèches, ce qui arrive lorsqu’il y a des parties trop fines.

    Faites cuire 7 mn environ à 240 °. (Pour moi, quelques fois je fais 10 minutes à 180°).

    Le biscuit ne doit pas brunir.

    Décollez le biscuit dès la sortie du four en le retournant sur le plan de travail et en mouillant le papier à l’eau avec un pinceau. Après 2 mn, le biscuit se décollera tout seul.

    Laissez le refroidir recouvert d’un linge pour lui conserver tout son moelleux.

    Le biscuit est prêt à être garni et roulé. 

    Je le roule une première fois avant de le garnir.

     buche-aux-marrons-10--1-.jpg

    Ma garniture

     

    250 g de crème de marrons (maison pour moi)

    2 cs de rhum (aromat pour les abstinents)


    Imbiber le biscuit d'un sirop assez liquide aromatisé à l'orange ou à la vanille (environ 100 ml).

    Tartiner le biscuit de la crème de marrons aromatisée et le mettre ensuite dans de l’alu pour le laisser refroidir.

     

       buche-aux-marrons-10--6-.jpg

     

    La couverture, une crème au beurre au chocolat

     

    100 g de chocolat noir (pour moi, 74%)

    80 g de sucre

    3 cs d’eau

    1 soupçon de jus de citron

    1 jaune d’œuf

    170 g de beurre pommade

     

    Faire fondre le chocolat en morceaux (bain Marie ou micro onde).

    Faire fondre le sucre avec l’eau et le citron et bouillir jusqu'au petit perlé .

    Battre le jaune et verser dessus, le sirop peu à peu tout en continuant à fouetter, jusqu’à ce que la crème prenne une teinte jaune paille.

    Incorporer le beurre par petites quantités, puis le chocolat refroidi.

     

    Tailler les extrémités de la buche et avec ces chutes, former les nœuds du bois.

    Enduire la buche de crème et lisser à la fourchette.

     

    bûche aux marrons 2

    Décorer avec de la noix de coco (neige...pas encore mise sur la photo!), un fruit confit, ou des marrons glacés.

    Tenir au frigo.

     

    buche aux marrons 10 (8)
     

     

    Coût: < 5 € (hors marrons glacés...je crois que la boite est à moins de 5 €)

     

    Cardamome


    18 commentaires
  • cup-cake-geant-fraise-pignon-nutella-11-10.jpg

     

    Cup cake géant, à contre courant (BF)

     

    Voilà, ça n’a pas démarré dans cette intention….

    Je voulais faire des tiramisu car j’ai dans mon frigo un pot de mascarpone.

    Je fais toujours mon gâteau pour faire mes tiramisu (je n’aime pas les boudoirs, trop flasques après trempage dans le café).

    Du coup quand le gâteau a été sorti du four, je ne me suis pas sentie de le détruire pour le réduire en bâtonnets. L’idée m’est venue de faire ce gâteau rigolo, sorte de   cup cake géant, à servir pour un goûter entre amis (éviter pour les enfants ou mettre un autre parfum).

    Je viens d’en manger deux parts…trop bon ! Ça sera mon repas de midi car je n’ai plus faim ! On verra ce soir pour un repas plus digne de ce nom.


     cup-cake-geant-fraise-pignon-nutella-11-10--1-.jpg

     

    Ingrédients

     

    125 gr de yaourt

    100 gr d’huile d’olive

    250 gr de sucre

    250 gr de farine

    3 œufs

    1 sachet de levure

    1 bouchon de rhum (ou autre)

     

    Pour la garniture :

     

    Une boite de fraises confites (2.20 € chez asiastore) ou autre fruits confits

    2 cs de pignons ou noix

    150 gr de sucre glace

    1 cc de jus de citron

    Un parfum (rhum, fleur d’oranger, amande amère…)

     

    Mettre tous les ingrédients dans l’ordre, dans un saladier et battre jusqu’à un mélange homogène.

    Verser dans un moule à manquer et laisser reposer pendant une heure.

    Pendant ce temps, allumer le four à 165° chaleur tournante, ou 180°.

    Cuire pendant 40/45 minutes.

     

    Préparer le glaçage avec :

     

    150 gr de sucre glace

    1 cc de jus de citron

    1 cs de rhum

    2 cs d’eau

     

    Couper le gâteau en deux dans l’épaisseur et le fourrer de pâte à tartiner (speculos, nutella, confiture de framboise, crème pâtissière…) puis remettre le disque 1 sur sa base.

     

    Répartir le glaçage sur le gâteau et disposer les fraises coupées en deux (il vous en restera pour au moins deux autres fois) et les pignons.

    Attendre le lendemain pour déguster, c’est meilleur…bon je comprends…attaquez tout de suite, c’est possible mais se découpe très délicatement.

     cup cake geant 11 10


    Pour les personnes abstinentes, remplacer le rhum par de l’eau de fleur d’oranger ou de l’extrait d’amande amère.

     

     

    Cardamome


    12 commentaires
  • Gâteau aux pommes et aux amandes (BF)



     gateau-moelleux-aux-pommes-et-amandes-08-10-002.jpg

    Allumer le four th.180°. 


    Prévoir 30 gr. d’amandes effilées


    Mélanger

    1 œuf

    150 ml de lait 

    100 gr. de sucre 

    Battre. 

    Ajouter :
    150 gr de farine Battre

    Ajouter:

    1 sachet de levure
    1 pincée de sel 
    Battre

     
    Ajouter:
    50 ml d’huile d’olive
    .
    Bien battre.

     

    Couper 1 pomme (ou autre) en 12 quartiers. Disposer la pâte dans le fond d’un moule beurré ou avec un papier cuisson (genre moule à savarin) et déposer les quartiers de pommes par-dessus, en rosace ou bien, dans des formes individuelles (Ici, 8 petits ovales et j’ai mis trois morceaux de pommes dans chacun).

    Ne pas enfoncer les morceaux de pommes et répartir quelques amandes effilées dans les trous

     gateau-moelleux-aux-pommes-et-amandes-08-10-004.jpg

    Mettre au four pour environ 50 à 60 minutes (Vérifier avec la lame du couteau).

    gâteau moelleux aux pommes et amandes 08 10 002

     

    Cardamome


    23 commentaires
  • Une nouvelle version de ce moelleux présenté il y a quelques temps; Celui-ci est un  moelleux aux pommes, aux prunes acides et aux pépites de chocolat.

    Pas plus de 5 minutes pour le préparer! 

    Allumer le four à 180°

     

    Mélanger au batteur, en mélangeant au fur et à mesure

    1 œuf
    100gr de sucre.
    Bien battre
    .
    100cc de lait
    150gr de farine
    1 pincée de sel
    1/2 sachet de levure
    100cc d’huile
    (j'utilise de l'huile d'olive).


    Verser dans le moule et répartir



    Des pépites de chocolat à mi hauteur
    (casser environ 30 gr de chocolat noir à 74 % )
    Des quartiers de pommes en rosace dessus (pomme bio ici) ainsi que des prunes (abricots, raisins ou fruits rouges).


    Mettre au four pour environ 35 à 40 minutes.



    1€10 à 1€50 la gâteau! Encore un bon petit dessert pour petits budget!


    B.F.Cardamome


    32 commentaires


  • Ce petit gâteau, une tuerie de facilité et d'onctuosité pour un p'tit quatre

    heure bien mérité.

    ...Fuir les conservateurs et autres colorants

    ...Fuir les attentes en caisse et les trajets

    ...Fuir les dépenses qui ne profitent qu'aux lobbies industriels

    Retrouver le bon goût et le plaisir du "fait maison". Vous savez que c'est

    mon leit-motiv!



    Ce moelleux aux pommes, pépites de chocolat ne vous prendra pas plus de 5

    minutes pour le préparer. 

    Allumer le four à 180°

     

    Mélanger

    1 œuf
    100gr de sucre.
    Bien battre
    .
    100cc de lait
    150gr de farine
    1 pincée de sel
    1/2 sachet de levure
    100cc d’huile.


    Verser dans le moule et répartir

    Des pépites de chocolat à mi hauteur
    (casser environ 30 gr de chocolat noir à 74 % )
    Des quartiers de pommes en rosace dessus (pomme bio ici).


    Mettre au four pour environ 35 à 40 minutes.


    Coût total 1,10 € qui dit mieux!


    27 commentaires


  • Gâteau catalan
     

      



    Ingrédients

     

    3 gros œufs

    1 pincée de sel

    200 gr de sucre

    200 gr de farine
    100 cc de lait

    100 cc d’huile d’olive

    1 paquet de levure chimique

    1 jus de citron

    Le zeste râpé

    30 gr de pignons de pin

     



    Mettre le four à 180°

    Huiler le (les) moule (s)

    Battre les œufs avec le sel et le sucre.

    Ajouter la farine et battre.

    Ajouter le lait et tourner.

    Ajouter l’huile d’olive et battre un peu.

    Ajouter la levure, le jus de citron et le zeste et battre

    Répartir dans le moule et parsemer de pignons (j’ai mis jusqu’à ½ cm du bord).

    Mettre au four pour environ 25 minutes (10/12 si ce sont de petits moules.

    Laisser refroidir avant de démouler.



    C'est excellent le jour même mais tout aussi bon le lendemain ou les jours qui suivent, s'il en reste!
    B.F.Cardamome


    28 commentaires
  • Avant tout, j'ai un service à vous demander: Bonjour, allez sur le lien et dites "j'aime" sur le logo FB (si vous aimez!) merci, c'est pour le kitchenaid! Une recette de CARDAMOME ...pour le moment, grâce à vous, il semble que je sois en tête; merci! (01/11)

    http://www.republicofcooking.c<wbr> om/media/2664/Joues_de_boeuf_a<wbr> ux_épices,_carottes_et_raisins<wbr> /

    __________


    Je me rendais chez une connaissance alsacienne et j'ai voulu lui faire une surprise.
    J'en fait généralement trois ou quatre à la fois mais cette fois, je ne m'en suis tenue qu'à un puisque je partais pour trois jours. Alors voici la recette pour un kugelhopf.

    Ingrédients pour un gros moule

     

    Pour le levain :


    1càc de levure lyophilisée

    25 cc lait tiède

    50gr de farine


    Le préparer la veille :
    Mélanger la levure  avec le lait  et attendre que ça « mousse ». Ajouter ensuite suffisamment de farine pour en faire une pâte souple qui se décolle presque des doigts. Mettre ce pâton dans un bol, couvrir et laisser lever toute la nuit.

     

    70 gr de raisins secs à faire tremper la veille avec 1 jus de citron et du rhum, à couvert.

    250gr de farine blanche sans levure

    1 pincée de sel

    1 œufs

    125 cc de lait entier

    50 gr de sucre semoule

    65 gr de beurre + 50 gr de beurre pour le moule

    Pour le décor, 25gr de sucre glace et  65 gr d’amandes

    1 càc de levure (boulanger) à faire mousser dans une càs de lait  

    **

     

    Chauffer le lait avec le sucre et le beurre, tout doucement sans faire bouillir jusqu’à ce que tout soit fondu et laisser refroidir.

    Le lendemain, mélanger la farine, le sel, 1 œuf . Ajouter la préparation au lait.

    Ajouter la levure et battre en soulevant bien la masse.

    Ajouter le levain et battre bien fort en soulevant la masse de façon à faire de grosses bulles.

    Ajouter les raisins qui ont absorbé tout les liquides.
    Battre encore jusqu'à avoir de grosse bulles...fatigant mais ça vaut le coup!
    Répartir dans le moule beurré largement dans lequel on aura disposé des amandes collées à la paroi. Laisser gonfler 1 à 2 h dans une pièce surchauffée ou dans un four à 40 °) et allumer le four à th.6 (180°).



    Pour les puristes: j'ai aussi des moules en terre mais, pressée,  j'ai pris le premier qui m'est venu!

    Si on a fait lever dans le four, monter ensuite la température à 180°.
    Mettre délicatement dans le four, sans choquer le moule sur les parois du four. Laisser cuire pendant environ 45 minutes.



     Après quelques instants, démouler et décorer.


    Bon goûter!

    B.F.Cardamome


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique