• Choucroute, la recette

    Pour l'historique de la choucroute allez ici

    La recette, vous la trouverez facilement en surfant mais je vous indique comment j’ai procédé.


     

    Le plus important est de choisir une bonne charcuterie, bio ou non et de réunir quelques spécialités qui contribueront à faire de ce plat un plat riche qui se suffira à lui-même pour un excellent repas.

    Saucisse de Morteau, Montbéliard, palette fumée, (pour ces trois là, je les ai pris cuits), cervelas alsacien au cumin, knacks de Strasbourg, lard fumé, jambon et perso j’aime bien les saucisses gendarme (mais il parait qu’on n’en met pas).

     

    Pour la choucroute elle-même, j’ai préféré l’acheter cuite car la choucroute crue doit se cuire très longtemps, environ 4heures.

     

    Quelques pommes de terre que vous cuirez auparavant (vapeur ou micro onde) et rajouterez le dernier quart d’heure.

     

    Prévoyez un oignon piqué d’un clou de girofle, quelques grains de genièvre, du thym et une feuille de laurier, quelques grains de poivre concassé, quelques rondelles de carotte (je n’en avais pas) et deux càs de graisse de canard ou d’oie, une petite bouteille de bière blonde très légère.

    A ce sujet, ma mère la faisait avec du Riesling et ma belle mère me disait que non….je comprends pourquoi. En effet, l’ayant toujours faite avec (reproduction du schéma maternel !), je la trouvais toujours trop acide. Eh bien croyez moi, elle a été superbe en goût, ni acide ni amère (bière légère ou pas du tout si on a des convives abstinents, et quelques morceaux de pomme car au vu des recettes que j’ai parcourues, j’ai aimé ajouter celle-ci taillée en gros cubes).


    Disposer au fond de la cocotte la graisse et les tranches de lard puis les carottes et la moitié de la choucroute.

    Eparpiller dessus les herbes, épices, pomme et oignon.

    Si vous n’avez pris que du cru en charcuterie, mettez maintenant la saucisse Morteau, les Montbéliard et la palette fumée. Moi, je les ai coupées en nombre de parts pour me faciliter la tâche, mais je les ai mises un quart d’heure avant de servir pour finir leur cuisson.

    Mettre le reste de la choucroute et ajouter la bière et l’eau (ou un léger bouillon de volaille) (aux 2/3 de la hauteur) fermer la cocotte. Laisser mijoter pendant 1h30 à deux heures (si ça dépasse, c’est très bien aussi).


    Précuire les knacks pendant deux minutes avec un tout petit peu d’eau.


    Un quart d’heure avant la fin, ajouter le reste de charcuterie et les pommes de terre, sauf le jambon que vous ajouterez la dernière minute.

     

    J’ai choisi bien sûr d’accompagner cette choucroute d’un Riesling, pour ceux qui peuvent se le permettre (attention aux abstinents et aux enfants ; 10 g d’alcool par verre bu soit environ entre 1h45 et 2 h par verre pour le retour à la normale dans le sang… sans compter l’apéro ! en tous cas, pensez à boire de l'eau pour éviter le déshydratation due à l'absorbtion d'alcool).

     

    J’ai cependant fait suivre ce plat d’un Münster pris dans la boutique alsacienne et se mariant bien avec le même vin, histoire de goûter un peu de ce pain que je fais avec ou sans Map.

     

    En dessert, j’ai préparé une glace aux fruits rouges….huuuum excellentissime..C'est la recette de demain! La préparation était au frigo et je l’ai mise dans la sorbetière alors qu’on avait déjà passablement attaqué la choucroute.

     

    Finalement, ce plat ne donne pas beaucoup de travail si on prend la choucroute cuite. Pendant que la cocotte mijotait, j’ai pu à ma guise faire le reste de mes occupations.

    ...Le travail, c'est plutôt la digestion et je peux vous dire qu'on n'a rien mangé le soir

     

    (ça s'appelle le "ponderostat" qui fait que le cerveau ne m'enverra un nouveau signal "faim" que lorsqu'il sera en baisse d'énergie...et je n'ai eu faim que le lendemain vers 12h30).

     

     

     

    Mots-clés  : choucroutechou,charcuterierecette alsacienne 

     


     

    D’autres plats uniques dans ce blog :


    Carbonara de pomme de terre
    Aïoli...un plat typiquement provençal
    Paella au lapin, gambas et chorizo
    Chili con carne
    Choucroute, la recette
    Rougail mauricien

     

    Voir aussi les rubriques "viande" et "mer"

    B.F.Cardamome

    « Tarte aux blettes et pignonsGlace aux fruits rouges »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 17:42
    mamalilou
    hier j'ai bavé devant le choux dont l'acidité mémorisée m'a faite saliver!!
    et puis aujourd'hui c'est le lard suintant et les wurscht bien salées aussi!!!
    lol
    bon c'est vrai que ça me fait pareil aussi une vraie grosse choucroute maison,...pas faim avant le lendemain midi!!! lol
    le plat unique du jour en gros!!!!
    mais j'en ai d'autres qui me font ça...un petit salé aux lentilles avec salade de céleri...celui de la semaine dernière par exemple, pareil j'ai remangé le lendemain...le problème c'est que ça me dérègle, après j'ai la grignotte toute la semaine...
    enfin, c'est trop tentant...!!!
    bisou dégoulinant (beurk!! je sais...)
    2
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 22:52
    CARDAMOME
    oui moi aussi en cemoment je suis très tenté, pas parce que c'est la période mais comme ça
    faut que je refasse une p'tite cure de ré écoute de mon cerveau!
    3
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 09:15
    C'est un plat que j'adore et que je prépare trop rarement, merci de ce rappel.
    Bonne journée
    4
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 21:28
    Roni
    C'est drôle... vraiment chacun sa recette.... Chez nous on cuit la choucroute avec du vin blanc sec et du bouillon de poule !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 22:53
    CARDAMOME
    j'ai mis lgtps à aimer mais j'ai appris avec quelqu'un d'alsacien et je ne regrette pas
    6
    Dimanche 21 Décembre 2008 à 20:55
    CARDAMOME
    oui c'est ce que faisais, avec du riesling mais finalament c'est trop acide et je préfère de beaucoup sans!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :