• Hebergeur d'image   

    Vous le savez j'adore la cuisine italienne, la langue italienne les italiens enfin , tout ce qui fait parti de cette péninsule et c'est bien pour ça que je pars en Sicile cette année, et c'est pour demain! (articles programmés pour la semaine).

    Je n'ai pas attendu d'y aller pour cuisiner de temps à autre une spécialité d'Italie et cette fois-ci je vous propose ces petits biscuits aux amandes qu'on trouve en Toscane et que j'ai moi même trouvés chez Polpettina; on les retrouve aussi en Provence sous le nom de croquants aux amandes (plus bruts, moins subtiles).

    Désolée pour la médiocrité des photos...prises de nuit

    Cantucci

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

     

    Pour une trentaine de cantucci environ:

     

    - 110 grammes de farine

    - 75 grammes de sucre semoule

    - 1 oeuf

    - 100 grammes d'amandes légèrement toastées

    - 8 grammes de miel

    - le zeste râpé d'un citron

    - 3 grammes de levure chimique

    - 1 pincée de sel.

     

    1- Dans un saladier, mélanger farine, levure, sucre, sel et les amandes coupées en deux .

    2- Dans un autre saladier, mélanger l'oeuf avec le miel et le zeste de citron.

    3- Unir les deux contenus. Mélanger avec vos mains et former une boule. Couvrir d'un linge propre et laisser reposer 30 mn.

    4- Préchauffer le four à 180°. Former un boudin d'une largeur d'environ 6/7 cm ; au besoin, fariner un peu les mains et le plan de travail. Le déposer sur un plat allant au four recouvert de papier cuisson. Laisser cuire 30 mn

    5- Laisser refroidir le pâton en dehors du four. Une fois tiède, couper des tranches obliques d'environ 1 cm de largeur. 

    6- Déposer les tranches dans le four, sans l'allumer, sauf si entre temps il a complètement refroidi. Laisser sécher 8 à 10 mn. Les cantucci doivent être croquants.

    Vous pouvez les conserver dans une boite hermétique.

     

    Quelques spécialtiés italiennes dans ce blog:

     

    Les pizzas, que je revisite à l'infini

    Les crackers apéro et toutes les déclinaisons aux différentes graines

    Les tiramisu

    L'osso bucco a la milanese, ici fait avec de la dinde

    Les pâtes à la putanesca (5 juin)

    D'autres pâtes

    Morue à la mode du trastevere (30 mai)

     

     

     

     

    Mots-clés  : cuisine italienne,cantuccicroquants aux amandesbiscuits aux amandestoscanetea time 

     

    CARDAMOME


    4 commentaires
  • Hebergeur d'image 

    ...Comme quoi, il suffit de suivre ce qui est écrit et tout le monde peut y arriver puisque c'est mon "zhomme" qui l'a fait.

    J'étais alors handicapée de la main avec une attelle et on n'avait plus de pain il a alors bien fallu qu'il s'y mette!

    Alors c'est sous mes directives qu'il a fait entièrement ce pain Paillasson, du début jusqu'à la fin.

    Conclusion, tout le monde peut y arriver et si vous ne vous sentez pas, venez donc en faire un dans un atelier

    Hebergeur d'image

     

    Pour l'élaboration de ce pain j'ai fait d'abord une poolish (100 eau/100 farine T65/1 càc de levure saf

    Quand la poolish a bien levé  introduire le reste de farine (400g), le reste d'eau tiède (si possible sans calcaire) 260g, 15 g de sel gris et 60 g de graines mélangées. Bien mélanger pour humidifier la farine, couvrir d'un torchon et laisser lever pendant 12 à 23 heures en faisant à une ou deux reprises des rabats sans dégazer la pâte.

    Faire glisser doucement le pâton sur un plan recouvert de flocons ou de farine. Saupoudrer de flocons ou de farine et torser délicatement la pâte (ou non, comme vous voulez!)

    Cuisson à four très chaud avec jet de vapeur pendant 20/30 minutes

     

     

     

    CARDAMOME


    2 commentaires
  •  Hebergeur d'image  

    Je suis toujours en mode reprise alimentaire, étape légumes /céréales/légumineuses; autant dire que je remange pratiquement de tout...sauf de gâteaux et desserts et les protéines animales.

    Hebergeur d'image

    Alors je suis allée chercher dans mes photos un dessert connu que je fais assez souvent mais avec une version un peu nuancée, un tiramisu aux biscuits roses et cerises amarena qui date de fin avril. Celui-là, je ne m'en lasse pas !

     

    Pour l'appareil à tiramisu c'est ici

    Pour les biscuits roses, ici

    Hebergeur d'image

    On peut trouver des cerises au rayon épicerie fine des bonnes boutiques, sinon, puisque c'est de nouveau la saison, c'est le moment d'utiliser des cerises fraiches, ce que je ne vais pas tarder à faire!

    Pour imbiber les biscuits, se servir du sirop des cerises amarena ou d'un jus de cerises réduit avec du sucre.

    Alterner biscuits et cerises confites coupées en deux ou non.

    Finir par un décor cerises confites et au moment de servir, saupoudrer de cacao amère

     

     

    Hebergeur d'image

     

    Mots-clés  : cerisecerise amarenatiramisubiscuits rosesdessert 

    Cardamome


    3 commentaires
  • Hebergeur d'image 

    Voilà un délicieux plat de pâtes que je n'avais jamais publié et en période de reprise de jeûne (7ème jour il y a deux jours!) j'y ai recours.

     

    Encore une fois, ce qui est simple est souvent signe de saveur.

    Hebergeur d'image

    J'ai mélangé des tomates (avec goût!) avec de l'ail, du piment frais rouge, du poivre noir concassé, de l'huile d'olive et de la coriandre fraiche.

    J'ai mis cette garniture sur de pâtes fraichement cuites al dente (donc encore très chaudes)...mélangé et servi!...Même pas besoin d'emmental râpé tellement c'était bon.

    NB: Ce jour-là j'ai utilisé deux restes de pâtes dont des tagliatelles maison.

     

     

    Mots-clés : pâtespimentail,tomatepâte à l'ail et au pimenthuile d'olive, coriandre

    CARDAMOME 


    9 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    Non je n'arrête pas mon jeûne car je suis en pleine forme et je sens bien que ça me fait le plus grand bien.

    J'en suis à mon 6ème jour et je n'ai pas faim, juste hâte de prendre la décision de reprendre une alimentation normale afin de pouvoir retrouver d'agréables sensations que m'apportent les plats que je fais habituellement et aussi pour pouvoir cuisiner!

     

    Ma langue n'est plus chargée depuis au moins deux jours, je me sens plus légère et je n'ai même pas ressenti le besoin de faire une sieste il y a trois jours. Avant hier, nous sommes allés promener en campagne et au retour, j'ai quand même piqué du nez devant le film de l'après midi.

    Je n'ai pas encore pris cette décision car mon corps ne me l'impose pas. Tous mes petits maux ont disparu sauf encore un peu d'arthrose au pied gauche.

    Côté poids? Bien évidemment je vous l'ai dit, je me sens plus légère: en fait j'ai perdu 4 kg dont je reprendrai  surement la moitié, c'est normal.

     

    Alors Hier, je suis allée acheter pleiiiiiin de légumes et j'ai préparé le bouillon et les légumes sous forme de soupe pour une éventuelle reprise au cas où...

     

    16 Légumes: poireau, cardes, épinards, navets, chou vert, chou blanc, carottes, courgettes, fenouil, artichauts, céleri, persil, courge, ail, oignon et échalote (photo en haut après la précuisson)

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    • J'ai passé un bon moment à les laver puis les couper

    • J'ai fait revenir dans une càc d'huile d'olive l'échalote et l'oignon haché: juste pour les colorer et les sécher afin de donner un peu plus de goût au bouillon

    • J'ai passé tous les légumes à la vapeur douce en plusieurs fois bien sur, étant donné la quantité (ceci afin d'éliminer les pesticides et les engrais, mais seulement une ou deux minutes)

    Pour les épinards je n'ai mis dans la soupe que les tiges; j'ai gardé les feuilles pour me faire un plat de légumes à part)

    J'ai pris une bonne quantité de légumes afin de faire deux soupes; j'ai partagé en deux après la précuisson et j'en ai mis une portion au congélateur.

    • Après la précuisson très rapide à la vapeur douce, j'ai tout mis dans le faitout avec de l'eau  allant au dessus des légumes.

    • Saler, poivrer, ajouter des herbes (thym, laurier, romarin)et divers arômates selon votre goût (j'ai mis une poudre chili); porter à ébullition puis baisser le feu et cuire jusqu'à ce que les légumes soient très tendres (au moins une heure)

    • Passer le bouillon et le verser dans des bouteilles. Au besoin, il faudra rectifier en sel mais si on peut s'en passer, c'est mieux.

    • J'ai remis les légumes à cuire pour 15/20 minutes en ajoutant encore un peu d'eau (pas trop). Puis, étant donné que zhomme n'aime  que les soupes mixées, j'ai partagé en deux et j'en ai mixé une partie afin d'avoir une sorte de purée ou velouté épais...moi j'aime bien de temps en temps avoir de "la mache", surtout après un jeûne.

    Mettre au congélateur ou redonner une ébullition tous les deux jours

     

    Le bouillon sera pour la première journée de reprise alimentaire et la soupe pour les deux jours suivants, avec encore du bouillon s'il en reste

     

     

    Mots-clés  : bouillon de légumes,soupe de légumesreprise alimentaire après jeûne,cuisson vapeur douce

    CARDAMOME

     

     

     


    8 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Voilà un plat très simple et très léger à réaliser mais ce qui est très important, c'est de ne pas surcuire les gambas ni les tranches de fenouil.

    Dès que les gambas sont roses (poêle, huile dolive) on  les laisse dans la poêle à feu éteint et on s'occupe de la sauce.

    Cuire à part les tranches de fenouil à la vapeur douce et les saler légèrement à la fin (quelques minutes, juste pour les décrudir). (mémo, la cuisson à la vapeur douce permet d'éliminer les pesticides et engrais et de préserver les nutriments et les enzymes)

    Préparer la sauce: un peu de fond de veau, un peu d'eau, réduire puis ajouter de la crème, du poivre noir concassé et réduire. Rectifier en sel et ajouter la coriandre fraiche. Verser sur les gambas. Reprendre la cuison pendant une minute pour réchauffer et servir en nappant le fenouil de sauce.

     

     Mots-clés  : gambassauce crème coriandre poivrefenouilcuisson vapeur doucefruits de merplat léger 

    CARDAMOME

     


    13 commentaires
  • Hebergeur d'image 

    ...Et oui, encore un pain surtout depuis que ça va mieux du côté poignet.

    En revanche, cette fois, je n'en ai gouté qu'avant hier soir, le reste c'est pour des gens de passage. En fait, hier matin j'ai commencé un jeûne hydrique...quelques jours seulement, profitant de ma semaine de repos. Ce n'est pas que ce soit fatiguant de ne rien manger du tout mais je n'ai pas envie d'essuyer les réflexions au boulot...

    Pourquoi je fais un jeûne? Pour éliminer...les toxines, quelques grammes (bien que la perte de poids ne persiste que rarement à la reprise alimentaire même très progressive...trop de douleurs un peu partout qui peuvent correspondre à des excès cet hiver.

     

    Hebergeur d'image

     

    Revenons-en au pain Paillasson aux figues:

     

    La recette est toujours la même, cette fois-ci avec un seul poolish (donc comme un de mes dernier pains, celui aux graines de courge).

    J'ai mis 100 g de figues sèches coupées en morceaux.

    Ce n'est pas mon préféré mais ce n'est que mon avis perso mais c'était bien bon avec le fromage! 

     

     

     

    Mots-clés  : painpain paillasson,figues sèches

     

    CARDAMOME


    6 commentaires
  • Hebergeur d'image       

    Le millefeuille, nous en avons mangé au boulot avec ma copine duo du we, samedi midi. Le problème c'est que je n'avais rien prévu pour dimanche midi et les gâteaux de la cantine...beurk l'industriel! Alors je me suis exécutée samedi soir en rentrant du travail, d'autant que j'ai de moins en moins mal à la main...juste un peu, ça dépend des mouvements.

      

    Divine!

    J'étais partagée entre une tarte et un clafoutis et puis j'ai pensé aux pommes dont certaines commençaient à s'abîmer. Je les ai relevées d'une pointe de gingembre confit maison et pour avoir une finition au top, j'ai agrémenté de caramel au beurre salé

     

    Hebergeur d'image

     

    Clafoutarte pomme gingembre caramel au beurre salé

     

     Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    La pâte, pour deux petits cercles ou une grande tarte

     

    300g de farine T55

    30g de sucre complet

    5g de sel gris (1/2 càc de sel blanc)

    100g de beurre fondu

    50g d’huile d’olive

    60g d’eau très chaude

     

    Mettre le tout dans l’ordre du marché, dans un saladier  en plastique muni d’un couvercle. 

    Fermer hermétiquement le couvercle, tenir la boite fermement des deux mains et secouer une minute pour amalgamer la pâte (c'est zhomme qui a secoué pour ménager mon poignet!).

    Prendre la pâte entre les deux mains, la comprimer sans la pétrir et l’étaler dans le moule (tout fait de la main gauche!).

    Réserver au frigo pendant 30 minutes, le temps de faire l’appareil.

     

    Garniture

     

    3 œufs

    120g de sucre

    1 càc d’extrait d’amande amère

    70g de farine T55

    200g de lait bio

    50g de crème fluide

     

    Au batteur, mélanger les ingrédients en les ajoutant au fur et à mesure.

    Hebergeur d'image

     

    Montage

     

    Couper 4 pommes en morceaux

    Préparer 4 càc de gingembre confit

    4 càc de caramel au beurre salé, juste réchauffé (maison : 200g de sucre, 50g de beurre et 200g de crème fluide chaude)

     

    Verser un peu d’appareil sur le fond de tarte, puis les pommes, puis le reste de l’appareil.

    Il m’en est resté un peu pour faire un clafoutis individuel

    Répartir des morceaux de gingembre confits et un soupçon de sirop de gingembre (maison)

     Hebergeur d'image

    Cuire les tartes et le petit clafoutis dans un four préchauffé à 180° pendant 35 à 40 mn

    Répartir un peu de caramel à la surface des tartes et du clafoutis et...déguster! 

     

     

     

    Mots-clés  : clafoutarte aux pommes et gingembreclafoutarteclafoutis,pommestarte aux fruitspâte à tarte

     

     

     CARDAMOME


    6 commentaires
  • Hebergeur d'image  

    Envie d'un millefeuille mais du coup je me suis rendu compte qu'en cherchant à en faire douze, je n'avais pas assez de crème pâtissière alors j'en ai mélangé la moitié (un peu moins) avec de la crème de marron (maison) pour garnir 6 millefeuilles avec lesquels j'ai tenté un glaçage chocolat. Je préfère le millefeuille classique...et peut être aurais-je du m'abstenir de faire un glaçage chocolat.

     

    Pour 12 millefeuilles individuels: 

     

    • 2 disques  de pâte feuilletée au beurre. J'ai fait 6  millefeuilles classiques et 6 garnis avec une crème pâtissière aux marrons. Pour faire 12 millefeuilles classiques, faire 1 volume et demi de crème pâtissière.

    • Un peu de sucre en poudre

    • du papier cuisson

    • une tôle et une grille

    Hebergeur d'image

    Miam celui-là, trop bon!

     

    Pour la crème pâtissière 

    3 jaunes d’oeuf

    1/4 de litre de lait

    50 g de sucre  

    25 g de maïzena

    un sachet de sucre vanillé

    25 g de beurre

    200 g de crème de marrons

    ou 1 volume et demi de crème pâtissière (5 jaunes d’oeuf, 420 ml de de lait, 80 g de sucre, 42 g de maïzena, 1 1/2 sachet de sucre vanillé, 40g de beurre)

     

    Mettre le lait à bouillir. 
    Mélanger le sucre, les jaunes, la  maïzena et verser le lait bouillant sur ce mélange. Remettre sur le feu jusqu’à ébullition en tournant toujours. Ajouter le beurre et filmer au contact. Mettre au frigo 1 heure.

     

    Mélanger la crème de marron avec 200 g de crème pâtissière  pour faire 6 millefeuilles à la crème de marrons. 

     

    Utiliser le reste de crème popur faire 6 millefeuilles classsiques

     

    Pour le glaçage et le décor

     

    • sucre glace

    • lait

    • chocolat noir

    • papier bristol ou seringue à pâtisserie

     

    Mélanger un peu de lait avec le sucre glace jusqu'à obtenir une consistance pâteuse mais pas trop liquide. Etaler avec une cuillère, le glaçage va se lisser tout seul. Ensuite faire le décor avec le chocolat comme indiqué plus bas.

     

    Pour le glaçage chocolat j'ai mélangé 60 g de chocolat fondu avec 40 g de sucre glae et 2 càs de crème fluide. Ce glaçage ne m'enchante pas ; je pense qu'il aurait fallu y ajouter un peu d'huile neutre pour la brillance....

     

    millefeuille-chococaramel--2-.JPG

    J'ai cuit la pâte sur un plateau à pizza retourné et j'ai posé dessus, un pâpier puis une grille 

     

     

     

    Cuisson de la pâte:

     

    • Humecter avec de l'eau au pinceau ou au spray. Piquer à la fourchette. Saupoudrer de sucre fin. 

    • Poser un papier cuisson sur une plaque puis la pâte puis un papier cuisson et enfin, une grille dessus pour freiner le développement. Enfourner à 210°.

    • Dès l'apparition de la couleur dorée (environ 10 mn) sortir la pâte du four.

    • La retourner, humecter et sucrer à nouveau. Remettre la grille et enfourner à nouveau pour quelques minutes jusqu'à dessèchement et légère coloration.

     

    (Renouveler l’opération pour la deuxième pâte, voire la troisième selon le nombre de gâteaux désiré).

    On obtient ainsi une belle plaque de feuilletage cuite et croustillante.

    J'ai utilisé un moule carré pour faire mon gabarit et j'ai coupé sur les bords extérieurs la pâte avec un couteau scie très fin.

     

    J'ai utilisé deux disques de pâte que j'ai coupés en trois bandes de 7 et 8 cm (dans une pâte, 2 rectangles de 7cm  et 1 de 8 cm, l'inverse pour la deuxième pâte: j'ai donc obtenu 3 rectangles de 8cm de large et 3 rectangles de 7cm de large.

     

    Garder les parures pour les emietter et faire le décor du tour du millefeuille (ou bien utiliser des gavottes).

     

    Noter qu’avec deux pâtes j'ai pu ainsi faire 12 millefeuilles. 

     

     

    Montage:

     

    Quand la crème est froide, étaler à la poche à douille sur la première pâte découpée.

    Recouvrir avec une deuxième pâte, et remettre une couche de crème pâtissière.

    Recouvrir avec la dernière pâte (astuce : la mettre à l’envers pour avoir une surface bien plane pour poser le glaçage).

    Appuyer légèrement sur le dessus pour faire adhérer. La crème pâtissière vas un peu déborder. Egaliser avec un couteau en comblant les trous.

    Passer la brisure de pâte sur le pourtour du gâteau avec une palette.

     

    Répartir le glaçage sur les gâteaux puis décorer avec le chocolat:     

     

    Pour le décor final, faire fondre du chocolat noir, le verser dans un cornet (papier cuisson ou bristol ou seringue à pâtisserie) et tracer des traits. Tracer ensuite les traits dans l'autre sens en inversant un trait sur deux.

    Mettre une heure ou deux au frais avant de déguster.

     

     

     

    Hebergeur d'image

     

    Hebergeur d'image

     

     

    Mots-clés : millefeuillecrème de marronmillefeuille classiqueglaçagegâteau 

     

    CARDAMOME


    8 commentaires
  • Hebergeur d'image 

    Vu mon handicap en ce moment, c'est copain qui a dégazé et façonné la boule après que la pâte ait été pétrie dans la cuve de la map. Un pain tout simple cette fois-ci (je n'ai pas fait de poolish) car j'étais à court et j'avais envie d'un pain au son.

     

    Hebergeur d'image

     

    12 g de levure

    300 g d'eau

    2 pincées de sucre

    400 g farine T65 bio

    50 g de son bio

    50 g de farine T150

    15 g de sel gris

    30 g de graines de chanvre

     

    Mettre le tout dans la cuve de la map 

    Laisser gonfler pendant deux heures puis dégazer façonner et laisser lever une heure au chaud

    Enfourner à 220° pendant 35 mn.

     

     

     Mots-clés  : pain au sonpain completchènevischanvregraines de chanvre,map  

    CARDAMOME


    2 commentaires
  • Hebergeur d'image 

    J'avais envie de tester sa recette pour faire ce fondant à la façon Cyril Lignac. D'ores et déjà, sachez qu'il vous apportera environ 3155 calories, donc inutile de vous dire qu'une petite portion pourra vous rassasier aisément puisque 1/8ème = 400 calories environ (700 g) Le fondant Trish Deseigne apporte 2660 calories (630 g), soit environ 18% de calories en moins en tenant compte de la légère différence de poids.

    Je l'aurais préféré plus coulant, aussi je vous invite à diminuer le temps de cuisson indiqué ci dessous de une ou deux mn.

    !cid 54F3CA3B-E46C-4B58-BAEE-26957944C784

    Je vous souhaite une très joyeuse fête du travail

    Hebergeur d'image

    Fondre 200 g de chocolat noir (j'ai mis du 56% que je devais utiliser bien que je préfère le 74%) avec 150 g de beurre

    Bien mélanger

    Ajouter 50 g de farine et 150 g de sucre glace

    Mélanger au fouet manuel

    Ajouter 3 oeufs un par un

    Mettre dans un moule de 20 cm et enfourner à 200°CT pour 22 mn (20 mn si vous le voulez coulant)

    Laisser refroidir, démouler et servir avec une crème anglaise pour avoir encore plus de calories

     

     

    Mots-clés  : fondant au chocolat,fondantchocolatCyril Lignacdessert au chocolat

    CARDAMOME


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires