• Hebergeur d'image

    Voilà une petite mignardise que je sers de temps à mes voyageurs de passage: Un mini baba aux fraises, un des éléments qui composait le copieux petit déjeuner de ce matin-là pour Joe, un anglais, qui a beaucoup aimé. Il ne connaissait pas du tout les babas mais forcément la crème anglaise, oui.

    Hebergeur d'image

    le petit déjeuner de Joe, la veille, avec le moelleux à la châtaigne

     

    J'ai fait 18 mini-mini babas en suivant la recette pour les mini babas déjà proposée et en divisant les quantités par deux.

    J'ai arrosé la moitié avec un léger sirop d'orange et l'autre avec le même sirop additionné d'un peu de rhum.

    J'ai préparé parallèlement à ceux-ci,  une crème anglaise (4 jaunes, 400 g de lait (mes jaunes étaient petits), 100 g de sucre, une gousse de vanille ou 1 petite càc de vanille en poudre). Miam! quand je pense que la plupart des restaurant utilisent de la crème anglaise en pack...ça me fait hurler!

    Avec les excellentes fraises de Carpentras apportées par Polyanta lors de ssa visite, j'ai complété ce dessert.

     

     

    Mots-clés  : babamini baba,mignardisefraisecrème anglaise 

    Cardamust


    10 commentaires
  • Hebergeur d'image

    J'ai fait ces rouleaux thaïs avec ce que j'avais sous la main...j'avais très envie de manger un peu piquant. C'est un plat qui ne revient pas cher du tout et le thon en boite permet de faire d'excellents rouleaux quand on préfère éviter la viande.

    Pour ceux qui ne le savent pas déjà, la cuisine thaïe est très relevée et riche en saveurs.

     

    Rouleaux saveur thaïe au thon

     

     Hebergeur d'image

    5 gros champignons shitakés

    1 cébette

    1 pousse de bambou

    1 càs de branche de céleri

    1 boite de thon de 200 g

    50 g de vermicelles de soja ou de riz

    1 carotte

    2 piments longs ou 1 petit piment oiseau

    1 gousse d’ail

    2 càs de coriandre fraiche

    Sauce soja

    Suce nuoc mam

    Thym

    Gingembre en poudre

    1 petit morceau de gingembre frais

    Du poivre noir concassé

    du jus de citron vert

    30 à 35 carrés de wonton

     

    Couper le tout en petits morceaux

     

    Mélanger tous les ingrédients et assaisonner avec soja, nuoc mam, citron, poivre, gingembre.

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Farcir des carrés de pâtes wonton (pâte à raviole), les rouler et les souder avec un peu d’eau (passer un pinceau imbibé d’eau sur les quatre côtés avant de déposer la farce et rouler d’une pointe à l’autre (c'est plus facile) en rabattant les côtés après le premier tour).

    Frire les petits rouleaux dans de l’huile de friture très chaude mais pas trop.

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Préparer la sauce pour tremper les rouleaux :

    2 mesure de nuoc mam (ou saler l’ensemble)

    6 mesures d’eau

    2 mesures de vinaigre blanc ou vinaigre de riz ou vinaigre

    1 mesure de sucre

    2 gousses d’ail râpées

    ½ mesure de carotte râpée

    +/- piment

     

    Hebergeur d'image

    Servir avec de la salade et des tiges de coriandre fraiche et/ou de la menthe

     

     

     Mots-clés à copier/coller : rouleaux thaïsnems thaïspimentthoncoriandrepâte à raviole

    Cardamust


    5 commentaires
  • Hebergeur d'image 

    J’ai eu envie de refaire des biscuits en utilisant ce qui était écrit au dos du paquet de biscuits d’une marque bien connue ; j’ai donc tenté cette recette et ma fois je ne le regrette pas car ils sont délicieux !

    Je n’ai pas encore fait à ce jour ceux au sésame mais ça ne saurait tarder !

    J'espère que cette recette fera le tour de la blogo et voyagera même au delà, qui sait...Encore une fois, à faire suivre (en citant l'origine, merci)!

     

    55 g de sucre

    35 g de beurre

    1 petit œuf

    10 g d’huile d’olive

    100 g de farine T65 bio

    1.5 g de sel gris (1 g sel blanc)

    1.5 g de levure

    15 g de graines de sésame

    60 g de pépites de chocolat noir 74%

     Hebergeur d'image

    Mélanger le sucre, le beurre, l’œuf et l’huile au batteur

    Ajouter la farine, la levure, le sésame

    Ajouter enfin les pépites de chocolat noir, si vous avez choisi la version aux pépites.

    Pocher de la pâte sur un papier cuisson, à l’aide d’une poche sans embout et enfourner pendant 14/16 mn à 180° (fonction de la grosseur des biscuits)

    A 16 mn de cuisson les plus gros sont croustillants dessus et moelleux dessous.

     Hebergeur d'image

    Biscuits Michel’s au sésame :

     

    Mettre 20 g de graines de sésame et ne pas mettre de chocolat. Pochage possible avec embout. 

    Hebergeur d'image

    ...et en voici un avec la verine de fraise à la crème de Fjord faite récemment

     

     

    Mots-clés  : Saint Michelbiscuit,pépite de chocolatbiscuits St Michelsésame,Michel's 

    Cardamust


    14 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Il n'y a rien de tel qu'un bon Camembert bien crémeux, à point pour se régaler, même quand comme moi on a décidé de se limiter au maximum à la consommation de fromage d'ovins et caprins.

     

    Pour la recette des crêpes je vous propose celle que j'ai faite avant hier, c'était une merveille, d'autant que, très rapide et simple à faire.

     

    Pour l'ingrédient, un bon Camembert bien crémeux à point (j'ai pu dénicher un "Lepetit" au casino, soldé car périmable trois jours plus tard (1.63 au lieu de 2.33€).

     

    Déposer trois tranches de Camembert sur la moitié d'une crêpe, la replier en 2 puis en 2 et la passer au micro onde quelques secondes. (pour deux personnes, 1/2 camembert et deux crêpes)

     

    Délectez-vous avec cette entrée ou ce pré-dessert...trop bon!

     

     

     

    Cardamust

     


    10 commentaires
  •  Hebergeur d'image  

    Je continue ma série sur mes derniers pains commencée sur cet article. Depuis j'en ai fait de nombreux mais voulant respecter la chronologie, j'ai attendu de refaire le pain mexicain qui ne me satisfaisait pas suffisamment.

    J'évolue et je pense pas mal maitriser à présent, et puis...j'ai décidé que ce fameux "pain façon paillasse" j'allais l'appeler "pain Paillasson"; si vous en refaites (ce qui me revierait) précisez "paillasson" puisque le nom "Paillasse" ne s'applique qu'à l'original.

    NB:

    • Je rappelle que ce qui permet d'avoir une mie dense qui tienne plusieurs jours sans rassiement c'est le taux d'humidité et la longue levée  que je n'ai pas toujours faite au début. A présent, je fais 23/24 heures après le mélange mais le résultat est impeccable et avec seulement 1 càc de levure sur poolish. Selon le type de farine, il faudra davantage humidifier.

    •  Je fais maintenant cuire tous mes pains sur pierre, non plus en transférant sur la pierre (manoeuvre pas toujours réussie!) mais en la sortant du four (avec la grille..c'est lourd et brulant) et après avoir versé la pâte dessus, retour au four, le tout le plus rapidement possible. N'oubliez pas de torser la pâte en deux ou trois endroits si vous voulez avoir cet aspect propre au Paillasson (le pain N° 6).

     

    4) 3 mai 2013 (pain rond avec poolish, sur pierre)

    Hebergeur d'image 

    Hebergeur d'image 

    Sans pétrissage

    Poolish :

    100 g T65 + 100 g d’eau tiède + 1 càs de miel + 1 ½ càc de levure

    Laisser gonfler au moins 1 heure puis ajouter dessus :

    400 g T65

    3 càc sel gris + 1/3

    ½ càc de levure

    220 g eau tiède

    Mélanger l’ensemble

    Levée 3 heures ½  puis rabats, puis 5 heures, puis façonnage en boule, sur la galétière clé en dessous (pour faciliter le transfert) levée 1 heure et cuisson sur pierre à 275° + jet de vapeur, 15 minutes puis jet de vapeur et 20 mn à 220°

    Mie aérée plus dense avec trous et pain souple avec croute croustillante.

    Cependant, ce pain sent trop la levure du coup, je le referai en en modifiant la quantité

     

    5) 3 mai 2013 (pain mexicain farine de maïs, tournesol et sésame) refait le 20/06/13

    Upload images

    Upload images 

    200g d'eau tiède

    100 g de lait  
    30 g de sucre  

    2 càc de levure SAF  
    300g de farine T65 ou T55
    200 g de farine de maïs  = 40 % du total 

    40 g d’huile de tournesol ou d’olive
    3 càc de sel gris
    70 de graines de tournesol  

    qsp graines de sésame

    Mettre dans la cuve de la map dans  l’ordre (sauf le tournesol et le sésame)

    10 minutes puis ajouter les graines de tournesol. Façonnage, mouiller et couvrir de sésame puis  levée environ une heure. Cuisson à 240° sur plaque.

     

     

    6) 6 mai 2013 (pain façon «  Paillasse » au tournesol, sur poolish) *

     

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

    Je suis toujours dans mes essais de pain « paillasse et cette fois-ci j’ai fait le pain sans pétrissage sur un poolish. J’ai diminué la quantité de levure étant donné que le temps de levée important et l’utilisation du poolish car la dernière fois (avec le pain sur poolish) j’ai trouvé qu’il sentait trop la levure.

     

    Poolish :

    100 g T65 + 100 g d’eau tiède + 1 càs de miel + 1 ½ càc de levure

    Laisser gonfler au moins 1 heure (pour moi, la nuit) puis ajouter dessus :

    300 g T65 + 100 g de 5 céréales  (Farine complète)

    3 càc sel gris + 1/3

    70 g de graines de tournesol

    250/280 g eau tiède

    Mélanger l’ensemble

    Levée 6 heures ½  puis 3 ou 4 rabats, puis levée encore 2h30/3h (exactement 2h20), verser la pâte directement sur la pierre chaude à 275° et la torser sur elle-même à trois ou quatre endroits + jet de vapeur. Cette opération doit se faire assez rapidement afin de ne pas perdre trop de chaleur mais pas de soucis, celle-ci a bien été emmagasinée dans la pierre).

    Cuisson 15 minutes à 275° puis jet de vapeur et 20 mn à 220°.

    En fait les temps de levée dépendant de mes occupations mais il faut un minimum de deux fois deux heures.

    Mie dense avec trous et pain souple avec croûte croustillante. Celui-ci ressemble à s’y méprendre au pain Paillasse que je connais depuis toujours et il a une apparence identique.

     

     

    Mots-clés  : dernier painpain façon Paillassepain Paillassonpain completpain rustiquepain sans pétissage longue levée

    Cardamust

     

     


    8 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Récemment, une amie de blog, Polyanta, m'a apporté des fraises de Carpentras, deux beaux paniers de fraises délicieuses et je l'en remercie encore.

    Très rapidement le lendemain midi j'ai improvisé ces verrines toutes simples mais savoureuses.

     

    Pour 4 verrines

     

    1 pot de Fjord nature

    150 g de crème liquide froide

    25 g de sucre glace

    14 fraises 

    4 mini biscuits roses (maison, pour moi)

     

     

    Couper 10 fraises en quatre, dans la longueur

    Monter la crème en chantilly en terminant par l'adjonction du cucre glace

    Mélanger délicatement la crème au fjord

    Mettre un peu de mousse au fond de chaque verrine

    Planter 10 morceaux de fraises dans la mousse

    Remettre un peu de crème et poser une fraise au milieu

    Servir avec un mini biscuit rose

     

     

     Mots-clés : fraises de Carpentras,verrinefjordcrème

    Cardamust


    8 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Je n'ai pas été très satisfaite par les fondants commandés au restaurant pour nos desserts en Ardèche aussi j'ai décidé de m'y coller et de faire le mien. Je ne l'ai pas appelé "fondant" car il a plus la texture d'un moelleux. C'est une petite merveille que je vais probablement décliner bientôt en moelleux coeur coulant....à suivre!

    ... à faire suivre tant que vous voulez (en citant l'origine, merci)

          Hebergeur d'image

    50 g  de farine de châtaigne

    100 g  poudre amande

    150 g  de sucre

    100 g  de crème de marrons ("maison" pour moi)

    4 œufs

    30 g  de farine T55

    1 cs de liqueur de châtaigne

    ½ càc  d’arôme amande amère

    150 g  de beurre fondu

      

    Mélanger tous les ingrédients dans l’ordre et en battant à la main entre chaque mélange

    Disposer dans les moules (petits moules ovales en silicone pour moi, ou mini formes diverses).

    Mettre au four 180° pendant 30 minutes 

    Suggestion: Servir avec un peu de crème anglaise, décorée d’un filet de sirop à la châtaigne et de brisures de marron glacé.

     

    Pour la crème anglaise : 

    Mélanger 4 jaunes avec 100 g de sucre puis le tout avec 500 ml de lait tiède aromatisé à la vanille ou autre.

    Remettre en chauffe en remuant sans  cesse jusqu’au nappage de la cuillère.

     

    (Garder les blancs pour faire des meringues ou des macarons).

     

     

    Mots-clés  : moelleuxfondant,ardéchoischâtaignemarrons

    Cardamust


    4 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Avant mon départ en Ardèche, j'avais acheté des fraises mais je n'ai pas pu les consommer toutes; mais avec une bonne méthode de conservation je les ai retrouvées intactes en rentrant.

    J'ai fait très peu de confiture de fraises car celles-ci étant chères (les meilleures), je préfère en général les manger fraiches, d'autant que je mange très peu de confiture.

    Ces temps-ci j'ai pu trouver des fraises succulentes à un très bon prix. C'est vrai, je l'avoue, ce ne sont pas des fraises de Carpentras (je vous l'ai dit, celles-ci je les mange fraiches), ni celles de mon jardin (j'ai pô, j'ai pu). Ce sont (pardon) des fraises venues d'un pays voisin dont j'avais décidé de ne plus acheter ce produit...mais elle embaumaient à l'étalage alors je me suis dit que c'était idiot  de ne pas en profiter d'autant que le prix était incitatif (3.50€/2kg...oui je sais...mea culpa).

    ...Bon mais le résultat c'est qu'ici on se régale et que l'appart embaume avec cette confiture. Les fraises restent entières, sont confites et le sirop est un délice que je pourrai à l'occasion utiliser pour un gâteau à imbiber.

    Hebergeur d'image

    Cette fois, j'ai opté pour un mélange zestes de citron, vanille et fraise.

    • J'ai fait tremper le tout avec du sucre (tant pour tant) et 1/2 jus de citron, jusqu'à ce que les fraises aient complètement absorbé le sucre (environ 12 heures).

    • Une première ébullition, puis couvercle.

    • Le lendemain, égoutter le couvercle puis amener à ébullition et cuire environ 20 mn mais si vous avez un thermomètre à sirop vous le positionnez sur 105°/106°. Sinon, attendez le petit boulé.

    • Verser dans les pots, les fermer et les retourner jusqu'à complet refroidissement.

    Comme d'autres confitures que je fais elle fait le bonheur de mes voyageurs (lien parrainage) et autre convive

    Astuce: voilà un objet bien utile pour ne pas mettre de confiture sur le bord et l'extérieur des pots, l'entonnoir à confiture que je vous recommande où et sous quelque marque que vous le trouviez; il permet en outre de passer les confitures dont on ne supporte pas les petites graines.

     

    Mais on peut tout aussi bien et pour moins cher, utiliser un embout de bouteille!!!

    Hebergeur d'image

     

    Autre astuce, pour conserver les fraises 

     

    Hebergeur d'image

    Hebergeur d'image

     

     

    Mots-clés : confiturefraise,confiture de fraiseentonnoir à confiture

    Cardamome


    10 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Est-ce encore utile que je note "cuisson sur pierre"? Pour ceux qui suivent mes péripéties pizzaiesques, vous savez maintenant que j'ai cette fameuse pierre qui permet d'avoir une cuisson presque comme en four de pizzaiole, croustillante en tous cas et à cuisson rapide...oui...celle-ci, je l'ai un peu oubliée et de plus, j'ai pris la photo de nuit!

    ...mais elle était trop bonne cette Pizza brebis chorizo tomate , mise au chaud dans le four éteint et un peu allégé en température, le temps que zhome rentre, le fromage était délicieusement redevenu crémeux, dégoulinant à souhait!

    Hebergeur d'image

    J'ai fait la pâte à pizza avec 200 g de farine, 1 càc 1/4 de levure, 1 càc 1/4 de sel gris, 2 bonnes càs d'huile d'olive et 120 g d'eau.

     

    La garniture:

     

    un paquet de brebis frais bio (monop's)

    4 petites tomates (achetées en Ardèche, les premières avec un peu de goût!)

    8 rondelles de chorizo piquant à la coupe, coupées en 4

    quelques olives noires

    du thym de ma garrigue (derrière la clinique)

    de l'origan frais (ramassé ce matin après ma visite chez le toubib, dans la campagne aixoise)

    du sel (très peu) et du poivre

    100 gr d'emmental râpé

     

    Quand la pierre a été très chaude (275°) je l'ai sortie (avec deux gants) et l'ai posée avec la grille de support, sur le plat à four retourné sur le plan de travail (laisser les gants en place pour le retour en four!)

    J'ai mis ma pâte dessus (pré-étalée et pliée en 4) du coup elle a surement commencé à cuire...Ceci pour éliminer la difficulté de transfert.

    J'ai rapidement posé la garniture prête dans divers raviers

    J'ai versé un filet d'huile d'olive sur l'ensemble

    J'ai enfourné pour 10 minutes (on peut vraiment éteindre le four après 5 mn)...bon j'ai oublié la pizza...5 mn de trop!!!

     

     

    Mots-clés  : pizzapizza sur pierrechorizofromage frais de brebistomate,emmental 

    Cardamust


    14 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    Vous vous souvenez de mon tiramisu aux fraises et aux biscuits roses?

    Je l'ai refait et cette fois-ci, j'ai pensé à mettre les fraises autour. J'ai fait les biscuits roses qui sont d'une facilité déconcertante et une fois de plus, on s'est régalé..... veille de mon départ, j'en ai mis une bonne partie au congélateur en espérant que ça se décongèlera bien...donnez moi votre avis car je n'ai jamais congelé d'appareil à tiramisu.

    Juste pour vous faire bisquer, j'ai eu les fraises à 3.50 € la cagette de 2kg et elles sont très parfumées.

    Du reste j'en ai aussi fait de la confiture qui embaumait l'appartement et n'ayant pas pu résister je lui ai carrément fait un sort en ne laissant que la fin du pot...ça c'était...avant! Maintenant le projet c'est de perdre tout ça! 

     

    Hebergeur d'image 

     

     

    Mots-clés  : biscuits roses,biscuits de reimsfraisiertiramisutiramisu aux fraisesmascarpone 

    Cardamust


    11 commentaires
  • Hebergeur d'image

    Les articles de cette semaine sont programmés. 

    En allant sur le site terretmar j'ai vu qu'ils proposaient une recette de pâtes à la poutargue

    Hebergeur d'image

    Ôter la pellicule de cire (11.50€ à Aix, épicerie fine)

    Hebergeur d'image

    Enlever aussi la petite peau avant de râper 

     

    J'avais acheté cette poche d'oeufs de mulet qu'on appelle poutargue(eh oui, encore du mulet, c'est très régional) qui est fabriquée principalement à Martigues avec les oeufs des poissons (nommés également muges) pour la faire connaitre à un gourmet de mes "guests"; date de péremption en juin il me fallait l'utiliser.

    Le goût est puissant très salé mais il convient quand même de saler l'eau des pâtes et de rajouter un peu d'assaisonnement à la sauce (goûter)

    Hebergeur d'image

     

    Spaghettis à la poutargue et aux aux pignons ( 2 belles portions)

     

    300 g de spaghetti (fraiches, maison, à la poutargue: voir plus bas)
    250 g de tomates cerises
    45 g de poutargue râpée
    1/2 bouquet de coriandre ciselé

    1  oignon
    2 gousse d'ail écrasée
    4 cs d'huile d'olive

    1 piment long haché
    4 cs de vin blanc

     30 g de pignons

    sel, poivre noir concassé

    • cuire les pâtes très al dente

    • saisir l’oignon ciselé finement dans l'huile d'olive

    • Ajouter à feu doux les tomates cerises, le piment et l'ail.

    • Egoutter les pâtes en gardant 1 louche d'eau de cuisson. La rajouter à la poêle ajouter le vin blanc.Réduire presque à sec sur feu vif puis ajouter les pâtes égouttées,la coriandre, les pignons grillés et la moitié de la poutargue râpée, sel et poivre. 

    Servir chaud et parsemer du reste de poutargue râpée. 

    Hebergeur d'image

    Pignons de Jordanie (croustillants et plus longs) ramenés de mon dernier voyage en 2012

    Pâtes faites avec de la poutargue (200 g de farine T55/2 petits œufs/2 càs d’huile d’olive/10 g de poutargue). Laminoir n°6 puis spaghetti. Ce n'était pas vraiment necessaire de mettre de la poutargue dans les pâtes mais je l'avais....

    Hebergeur d'image

    au fur et à mesure du laminage la poutargue va se répartir, sinon on peut la râper dans la farine

    Hebergeur d'image

    j'ai laminé jusqu'au n°6 puis j'ai découpé forme spaghettis

    Hebergeur d'image

     

    Mots-clés : poutargueoeufs de muletspaghetti pâtes fraiches maisonpignons,tomates cerise

    Cardamust


    7 commentaires
  •  Hebergeur d'image

    Je me suis toujours dit que celui qui inventerait un diffuseur d'odeur au moment où on ouvre la page, il se ferait un paquet de sous....

    Un gratin dauphinois, vous en avez tous fait. Bien sur je vais vous dire comment j'ai procédé mais c'est l'enfance de l'art, je n'ai rien inventé et chose extraordinaire chez moi, rien changé...ah si, peut être les herbes que j'y ai mises.

     

    Gratin dauphinois

     

    Hebergeur d'image



    Préchauffer le four à 180° 

    Tailler les pommes de terre en rondelles. 
    Mettre du lait à bouillir avec de la crème, des herbes et de la muscade, saler et poivrer puis ajouter les pommes de terre (prévoir de juste couvrir les pommes de terre avec le liquide; je crois que j'ai mis 2/3 de lait pour 1/3 de crème).

    Cuire doucement pendant 10 min (les pommes de terre doivent rester fermes).
    Conserver le liquide de cuisson.

    Mettre les pommes de terre dans le plat à four et recouvrir de liquide de cuisson.

    Terminer la cuisson du gratin pendant 30 min.

     

     

    Mots-clés : gratin dauphinois,pommes de terrelaitcrème 

    Cardamust


    7 commentaires
  •  Hebergeur d'image

    Voilà mon dernier pain fait samedi soir, commencé la veille au matin avec le poolish. Les photos ont été prises de nuit ce qui explique la couleur rougeâtre. Une vraie réussite (due aux rabats et à la longue fermentation qui va permettre au pain de ne pas sécher et durer...si on ne mange pas tout le premier jour!

    Hebergeur d'image

     

    Pain de seigle sur pierre, aux graines de courge (13)

    Pain sans pétrissage fait à partir d'un poolish (100 farine T65 + 100 eau + 1càc de levure +2 pincé"ées de sucre): laisser fermenter pendant 5 à 12 heures.

    Puis ajouter 100 gr farine T130 de seigle + 100 gr T110 + 200 gr T65 + 3 càc de sel gris (2 blanc) + 70 gr graines.

    Mélanger sans pétrir jusqu'à ce que la farine soit bien humidifiée avec 300 g d'eau.

    Laisser fermenter 23 heures (la boulangerie de marseille qui fait le très bon pain paillasse fait ainsi) et faire trois rabats à mi parcours. Sous torchon et, saupoudré de farine après les rabats.

    Chauffer le four à 275°, avec une pierre, en position basse.

    Verser la pâte sans dégazer sur la pierre et enfourner avec jet de vapeur.

    15 mn à 275° puis re-jet de vapeur et 15 mn à 220°.

     

    À J1 tu fais le poolish vers 9h le matin. Tu fais le mélange vers 9 h le soir. À J2 vers 9 h tu fais les rabats (avec une corne ou tes mains mouillées) et à 20 h le soir tu enfournes. Si tu n'as pas de pierre, tu mets sur la sole farinée, en position basse et le plus chaud possible.

     

     

    Mots-clés : painpain rustique,pain de seiglepain "Paillasse"graines de courge,fermentation longue

    Cardamust


    3 commentaires
  • Hebergeur d'image 

    Je suis partie en Ardèche  pour une semaine mais j'ai programmé quelques recettes que je n'avais pas encore publiées.

    Certaines datent de cet hiver, d'autres sont des petits plats de famille qu'on fait tous de temps à autre mais "punaise", que c'est bon! 

    Alors voici aujourd'hui ces fameuses pommes de terre suédoises que j'ai mises avec des brocoli cuits à la vapeur et des frites de panais.

    La photo parle d'elle même pour les pommes de terre: il faut la taillader de haut en bas, presque jusqu'au bout, la huiler et y saupoudrer des herbes, du sel et du poivre puis enfournér à 210/220°.

    Je dois dire que la cuisson a été plutôt longue...peut être que je n'ai pas tranché assez fin.

    J'ai cuit les panais et les brocoli à la vapeur; j'ai taillé les panais en frites, que j'ai ajoutées au plat, dans le four.

    J'ai rajouté les brocoli réchauffées juste avant de servir et j'ai versé un peu d'huile d'olive dessus + assaisonnement.

     

    Hebergeur d'image

    Le soir il en restait que j'ai servi avec des tranches de magret séché

     

          Mots-clés  : brocolipanais,pommes de terrepommes de terre à la suédoise

    Cardamust


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires