• pain-SP-levain-cocotte-29-02-12--1-.JPG

     

    Ce pain est une vraie splendeur, encore plus beau que celui de la dernière fois, fait à la levure.

    Sur le plan gustatif, nous avons une miche avec la petite acidité due au levain et une miche magnifique.

     

     pain-SP-levain-cocotte-29-02-12--3-.JPG

     

    Pain au levain sans pétrissage cuisson cocotte

     

     pain-SP-levain-cocotte-29-02-12--2-.JPG

    Ingrédients

     

     

    400 ml d'eau de source ou filtrée tiède (64 % sur le poids total de farine)

    1 cc de miel 

    200 g de levain chef (prélevé sur pain avec levure)

    200 g de farine  T150 bio 

    300 g de farine T65 bio

    2 ¼ de sel gris (3cc blanc)

    1 cc de miel  

     

    Pour le levain (Il s'agit d'un levain de levure), je vous ai expliqué dans l’article « levain… frigo ».

     

    Mettre le miel dans l'eau, ajouter le levain, mélanger et laisser reposer 10/15 min

    Ajouter la farine et le sel  et mélanger en une pâte collante.

    Couvrir  et laissez lever la pâte à température ambiante pendant 2 heures

    Mettre au frigo toute la nuit.

    Le lendemain, laisser revenir à température ambiante pendant une heure et allumer le four à 240°

    Saupoudrer le plan de travail de son de blé.

    Façonner une boule ou une baguette, la rouler dans le son de blé, la "bouler" et laisser lever.

     

    Alors là, vous avez le choix:

    • Mettre une cocotte en fonte à chauffer dans le four pendant 20 mn.

    Faire des traits au couteau sur le pain.

    Déposer un papier au fond de la cocotte puis le pain délicatement.

    J’ai du changer de cocotte après avoir déjà chauffé la première car le pâton était trop gros pour celle-ci ; donc j’ai finalement mis le pâton en cocotte froide et je n'ai pas incisé le pain; il a magnifiquement levé et craquelé.


    Couvrir et enfourner la cocotte pour 40/45 mn.

    Sortir la cocotte et laisser refroidir le pain sur une grille.

    •••••

    Prochain pain: un pain au levain naturel, sans pétrissage (enfin, quelques minutes, vous le savez bien maintenant, tous ceux qui pratiquent le SP). je ne suis pas la première à tenter [blog confituremaison] l'expérience difficile et j'avoue que cela demande de la persévérance, de la patience ...je vous en reparlerai

    pain-lev-nat-SP--2-.JPG

     

          Mots-clés : pain au levain sans pétrissagepain au levainpain sans pétrissage,levaincuisson cocottele meilleur pain 

    Cardamome

     


    49 commentaires
  •  

          rizotto-asie--3-.JPG


     Plusieurs origines m’ont inspiré ce plat :La Réunion et Maurice,la Thailande et l’Italie. Les recettes sont faites pour voyager et évoluer en subissant les influences diverses…un peu comme les hommes.

     Ici, c'est un mélange entre l’onctuosité d’un rizotto et la saveur des épices orientales. 

     rizotto-asie--6-.JPG

    Pas de fromage  mais un peu de lait de coco ou de crème fraiche fluide

    Un régal que j’ai fait pour 6/8 portions selon appétit.

    Le plat principal ici est le riz ; vous accompagnerez librement de légumes, de poisson ou de viande si vous le désirez.

    C'est en fait, un excellent plat végétarien, si vous remplacez le bouillon de volaille par celui aux légumes, et la sauce poisson par du sel marin)

    Le carripoulé est une plante que l’on trouve aux iles Mascareignes notamment et qui a un parfum de curry (appelé à la Réunion, le caloupilé). J’en avais un magnifique pied et l’ai ramené après l’avoir fait séché et moulu. On en trouve en général dans les épiceries chinoises et indiennes. Il est  là bas autant utilisé que le laurier chez nous, soit en feuilles soit en poudre et pousse comme du chiendent.

     

     rizotto-asie--5-.JPG

    Rizotto aux saveurs d’Asie (ici, avec brochettes d’agneau)

    ou, sans brochettes pour des végétariens


    pour 6 gros mangeurs 

    1 gros oignon

    1 poivron vert

    1 poivron rouge

    500 gr de riz arborio ou de riz japonais

    2 cs de fond de volaille

    Sauce poisson

    Un peu de sel

    Poivre

    1 cc de thym

    1cc de carripoulé moulu, (curry leaves, si vous en trouvez)

    1 cc de curcuma

    1 cs de curry jaune en poudre

    1 cs de gingembre frais râpé

    6 cs de coriandre fraiche hachée

    2 gousses d’ail râpées

    Un peu de piment, selon votre goût

    4 feuilles de chou chinois coupées en deux puis en lanières

    50 ml de lait de coco, à défaut, de la crème fluide entière

    Huile d’olive

    12 brochettes d'agneau, pour un plat non végétarien

     rizotto-asie--7-.JPG

    Emincer l’oignon et tailler les poivrons en petits morceaux

    Faire dorer l'oignon et réserver

    Saisir les poivrons et réserver avec l'oignon

    Démarrer le riz comme pour un rizotto classique, à l’huile d’olive et quand il est translucide, allonger avec 1 L 1/2 de bouillon fait avec le fond de volaille.

    Ajouter le bouillon 500 ml par 500 ml avec le fond de volaille dans le premiers jet.

    Avant de rajouter de l’eau la seconde fois, ajouter toutes les herbes et épices(seulement la moitié de la coriandre) et bien remuer.

    Asperger de sauce poisson puis de nouveau l’eau.

    Ajouter de l’eau jusqu’à ce que la cuisson soit presque à la fin en ne cessant pas de remuer (il faut compter 15 minutes, variable selon la chaleur de votre feu)

    Avant la fin, rajouter le mélange oignon/poivronsle chou en lanières et le lait de coco.

    Mélanger, réduire encore un peu puis couvrir et éteindre, le temps de faire cuire les brochettes.

    Ou bien servir avec un poisson ou en garniture d’autres légumes fait au wok, pour un plat végétarien.

    Mélanger avec le reste de la coriandre avant de servir.

     rizotto-asie--2-.JPG

     

     

          Je participe avec cette recette au concours organisé par Couleurs Kemia: Risotto Party 2012


    Risotto Party

     


           Mots-clés  : risottoasielait de cococarripoulécoriandrechou chinois brochettes d'agneau,végétarien  

     

    Cardamome

     

     

     

     



    6 commentaires

  •  tahin-mure-choc-argan.JPG

    Je suis allée la semaine dernière dans une alimentation arménienne, sur les indications d’une amie. J’adore ce genre de magasin où l’on découvre toutes sortes de produits inhabituels et orientaux. J’ai ainsi acheté du Soudjouk, du maquereau et du saumon fumé, de la pâte de tahin que je connaissais mais je n’en avais plus, et du sirop de mures ou dut pekmezi.

    On trouve également du sirop de dattes, de figues, de raisin et de caroube. Ce dernier sera excellent pour péraper une prochaine fois le tahinella vu que la caroube est au chocolat ce que la chicorée est au café.

    Là bas le monsieur m’a dit qu’en mélangeant le tahin et le sirop pekmezi on faisait une agréable pâte à tartiner ou pour fourrer des biscuits.

    Je me suis mise à l’œuvre ce matin, et je vous propose deux pâtes.

    Une pâte à tartiner au sésame (tahin) et une pâte à tartiner au chocolat qui peut savoureusement rivaliser avec la célèbre pâte palmée (entendez…à l’huile de palme !)

    J’avais déjà élaboré une recette de pâte à tartiner, très bonne mais un peu plus longue à faire, que j’avais nommée cardarella ou cardella !

    J’ai fait un bon pain (map) cuisson cocotte et je me suis vraiment régalée

     


     tahin-mure.JPG

    Tartine de tahinella (alternative au nut..ella) avec un bon pain au levain

     

    La pâte de tahin au sirop de mures

     

    Mélanger 50 g de tahin, 50 g de sirop de mures. Coût pour 100 g = 0.63€

     

     

    La pâte de tahin au chocolat que je nomme « tahinella »

     

    Mélanger 50 g de tahin, 50 g de sirop de mures, 1 cc d’huile d’argan, 50 g de chocolat 74% fondu. Coût pour 100 g = 0.98€

     

    Le pain au levain, cuisson cocotte (recette ici)

     

    Mots-clés  : tahinellapain levain,tahinsirop de muressirop pekmezichocolatpâte à tartiner 

     

    cardamome

     



    14 commentaires
  • pintade au marrons (1)

    Pour Noël, j'avais envie d'une dinde aux marrons et, d'une part, je n'ai pas retrouvé la recette familiale, d'autre part j'avais à ma table des gens qui ne pouvaient en consommer la farce.

    Je suis restée sur ma frustration et j'ai donc réalisé cette pintade ces jours-ci sans autre occasion que celle de me faire plaisir ainsi qu'à Mr card car il raffole des marrons...c'était St Valentin quelques heures avant, la veille!.

    Cette recette est très bonne même si celle que je faisais autrefois me convainc davantage.

    j'ai eu la chance de trouver un pintade fermière à - 2 jours de péremption à prix très avantageux...4€50, mise tout de suite au congélateur.

    J'ai utilisé des marrons en boite qui conviennent tout à fait.

     

    Pintade aux marrons

     

    1 oignon

    2 gousses d’ail

    2 échalotes

    100 gde lard fumé

    20  g de farce

    3 cs de persil

    50 ml de vin blanc

    1 cs de graisse de canard

    2 bouchons de cognac

    Thym, 4 épices, sel, poivre, 2 clous de girofle

    50 gde noix brisées

    50 gde mie de pain

    100 ml de lait

    450/500 g de marrons

    2 cc de fond de veau et 100 ml d’eau

    20 gde beurre

    1 pintade fermière d’environ 1 kg 300

    Une aiguille et du fil à barder

     pintade-au-marrons--2-.JPG

    Faire suer oignons hachés, échalotes et ail dans la graisse de canard puis ajouter le lard.

    Ajouter les clous de girofle, le persil haché.

    Faire tremper la mie de pain dans le lait.

    Déglacer avec le vin blanc, réduire puis ajouter le cognac et flamber

    Dans un saladier, mélanger les oignons/lard, la farce.

    Ajouter les marrons brisés grossièrement (1/4 de la boîte), les épices, le thym, les noix, le sel et le poivre.

    Bien mélanger, farcir la pintade et coudre

    Il reste de la farce pour faire une autre pintade ou un poulet.

    Cuire au four à 180° pendant 2 heures (1 heure 15 à couvert  puis sans couvercle)

    Tourner la pintade toutes les 20 mn sur les flancs. Le dernier ¼ d’heure la cuire sur le dos, l’arroser avec le fond de veau, le beurre et les marrons restants.

    Si la sauce est trop liquide, la faire un peu réduire à la fin pour en napper l'assiette.

    pintade-aux-marrons--2-.JPGpintade-aux-marrons--3-.JPG

    Mots-clés : pintademarrons,recette de Noêlpintade aux marronsfarce aux marrons 

     

    Cardamome

     


    11 commentaires
  • gaufres-liegeoises--1-.JPG

     

    Comme beucoup d'entre vous, j'adore les gaufres; malheureusement, même si elles sont belles, elles ramolissent inmanquablement après quelques minutes.

    Ces jour-ci je vois bon nombre de blogs  proposant cette version dite liégeoise. Je m'y suis donc essayée après décortication des ingrédients pour constater qu'en fait, il s'agit d'une pâte à brioche avec beaucoup de beurre et beaucoup de sucre, celui-ci étant rajouté à la fin et en grains (comme ceux des brioches au sucre).

    Le résultat est parfait: un biscuit brioché qui ne ramollit pas et se laisse bien déguster.

    Je vous propose ma version pour un poids tout rond de 200 g de farine, soit pour environ 13 gaufres.

    On peut faire plus sucré, plus épais...à vous de voir si les pâtons doivent être plus gros (50 ou 60 g) ou si vous devez rajouter du sucre vanillé et en grain. Ces grammages sont tout à fait satisfaisants mais il serait interessant de tester une pâte plus épaisse (55 g...) pour les gros mangeurs!

     

     

    Gaufres "liégeoises"

     

     gaufres-liegeoises--2-.JPG

    10 g de levure de boulanger sèche

    75 ml de lait

    20 g de sucre vanillé

    200 g de farine

    1 œuf

    2 pincées de cannelle

    1 pincée de sel

    120 g de beurre coupé en morceaux

    100 g de sucre en grains

    Sucre glace

     

    Mélanger les éléments dans l’ordre du marché jusqu’au beurre

    Bien malaxer pour avoir une boule homogène (j’ai fait dans la map)

    Ajouter le beurre et laisser lever pendant une heure

    Ajouter le sucre et remalaxer

    J’ai mis la pâte ¼ d’heure au frigo car elle est très grasse

    Diviser en boules d’environ 42 grammes.

    Cuire deux par deux dans le gaufrier pendant 2 mn (j'ai laissé les deux premières plus longtemps...erreur qui a profité aux oiseaux! Tout dépend surement de la grosseur des boules)

    Laisser tiédir puis saupoudrer de sucre glace, confiture ou autre nut...

     

    Mots-clés : gaufregaufre liégeoisepâte à briochebiscuit de caranaval 

     

    Cardamome


    10 commentaires
  • biscuits-aux-epices-02-12--2-.JPG

     

    Ces petits biscuits aux épices ressemblent étrangement aux snickerdoodles que j'ai rebâptisés snickers...pOur ceux qui en ont fait, dites moi!

    Comme d'habitude je n'ai pas fait la recette proposée par Sucret fleurdesel; je l'ai modifiée quelque peu à ma sauce...

    J'ai eu la même difficulté que pour les snickers: pâte collante même après pause au frigo, puis enfarinage. Ceux-ci sont légèrement plus sucrés (20 g de plus sur le total miel/ sucre) toutes proportions gardées.

    Au moment où je mets en ligne, ils sont dans le four...je vous dirai!

          ..................................................

    Je préfère les snickers en texture et ceux -ci sont très bein en goût; pour monome, c'est tout le contraire alors à vous de vous faire votre propre idée!

     

    biscuits-aux-epices-02-12--1-.JPG

     

    Biscuits aux épices

     

    150 g de beurre ½ sel

    100 g de sucre roux

    110 g de miel

    1 œuf

     

    Mélanger ce qui précède

     

    Mélanger ensuite:

    250 g de farine T65 (bio)

    ½ cc de levure chimique

    2.5 cc d’épices à pain d’épices

    1/2 cc de gingembre

     

    Mélanger les deux préparations de façon homogène et mettre au frigo pour 30 mn

    Préparer une plaque de cuisson avec un papier

    Séparer la pâte en boules et tremper la surface dans du sucre complet (mélangé à de la cannelle si vous aimez)

    Disposer sur la plaque en les espaçant

    Aplanir légèrement avec le plat de la main

    Cuire 12/15 mn à 180°

    Laisser refroidir sur grille

     

    Vu que la pâte reste très collante, il serait plus pratique d'utiliser une poche à très gros trou (une poche sans douille)


    Mots-clés : biscuit aux épices,bicuits sablésbiscuitsmielépicesbeurre 1/2 sel

     

    Cardamome



    9 commentaires
  • cuisine-01-12-11-1008.JPG

     

    Lorsque je suis allée voir ma copine du côté de Lille, en septembre, elle n'a pas manqué de me faire goûter cette spécialité ch'ti. J'ai rapidement regardé la composition de cette tarte au Maroilles sortie du supermarché du coin et aujourd'hui je me suis décidée!

    Serez-vous étonnés si je vous dis que...rien à voir avec celle du commerce; d'ailleurs si ma tarte n'avait pas été réussie, je me serais sans doute abstenue de mettre en ligne!

    N'ayant pas eu le temps de faire ma pâte feuilletée, j'ai tout de même choisi une pâte de très bonne qualité (M...). J'ai acheté le Maroilles chez Lec... et la tarte a été rapidement faite puis engloutie (il en reste seulement deux parts pour monsieur...moi je veille à ce qu'elle n'aille pas s'accumuler davantage  dans mes réserves!).

    cuisine-01-12-11-1013.JPG


    Je referai, c'est certain!

    cuisine-01-12-11-1009.JPG

    Ingrédients:

     

    50 ml de crème fluide

    1 petit Maroilles

    1 cs de graines de cumin

    une pâte feuilletée au beurre

     

     

    Etaler la pâte sur une plaque et rouler le bord

    Etaler la crème sur la surface

    Répartir le Maroilles coupés en morceaux

    Saupoudrer de graines de cumin

    Passer au four 210° pendant 30 mn

     

    Passer tout de suite à table et servir éventuellement avec une salade

     

    cuisine-01-12-11-1010.JPG

     

    Mots-clés : tarte au Maroilles,fromage ch'tipâte feuilletéetarte au fromage 

     

    Cardamome


    14 commentaires
  • chinois-aux-pralines-roses--5-.JPG

    Ca fait pas mal de temps que je voulais refaire un chinois et du coup, vu la mode actuelle des pralines roses, je me suis dit "pourquoi pas?"

    Alors je vous propose  ce  chinois relativement léger (il ne contient qu'un oeuf et 70 g de beurre).

    J'ai préféré faire une deuxième levée au frigo puis une troisième le lendemain avant de mettre au four mais il est possible de se passer de celle du frigo qui apporte néanmoins davantage d'onctuosité à la pâte.

     

     

    Brioche « Chinois » à la crème d’amande et aux pralines roses 


    chinois-aux-pralines-roses--1-.JPG

     

    Garniture 

    50 gr de pralines roses

     

    Crème pâtissière : environ 140/150 g

     

    Lait 100 ml

    Vanille ¼ de gousse ou ¼ cc

    Sucre 20 gr (ou sucre vanillé)

    Maïzena 8 gr

    Jaunes 25 gr

     

    Mettre à bouillir le lait et la vanille

    Mélanger le sucre, le jaune et la maïzena et verser le lait bouillant sur ce mélange

    Remettre sur le feu jusqu’à ébullition en tournant toujours,  puis hors du feu ajouter le beurre, mélanger et filmer au contact.

     

    Frangipane 

    50 gr de poudre d’amande

    50 gr de sucre

    50 ml de lait

    1 œuf

    ½ cc d’extrait d’amande amère

     

    Le glaçage

    50 gr de sucre glace

    1 cs d’eau ou de citron

     

    La brioche 


    200 ml de lait + 1 cs de rhum ou de lait ou de fleur d'oranger

    50 gr de sucre + 1 sachet vanillé

    1 petit œuf

    10 gr de levure

    400 g de farine

    1 cc de sel

    70 g de beurre + 20 g fondu

     

     

    Préparer la crème pâtissière : Battre le jaune d’œuf avec le sucre et ajouter la maïzena.

    Pendant ce temps, chauffer un peu le lait + la vanille au micro onde puis le mélanger intimement à la préparation. Verser le tout dans une casserole et chauffer en mélangeant jusqu’à épaississement, sans bouillir ; chauffer encore deux minutes en remuant et réserver dans un bol pour laisser refroidir.

     

    Préparer la crème d’amande : Dans une casserole, mélanger le sucre, la poudre d’amande, l’extrait et le lait. Ajouter l’œuf et remuer énergiquement en chauffant. Lorsque la crème a épaissi et se détache des parois, c’est prêt.

    Mélanger la  crème d’amande et la crème pâtissière et laisser refroidir.

     

    Préparer la brioche:

    Verser le lait, la levure, le sucre, laisser lever quelques minutes puis ajouter l’œuf battu , la farine, le sel et faire tourner le programme pâte.


    Quand la boule est formée, ajouter le beurre froid et terminer le programme.

    Laisser encore lever la pâte pendant 20 minutes, à la fin du programme.

    Dégazer la pâte et l'entreposer en boule au frigo toute la nuit.

    Le lendemain: 

    (ou pendant ces 20 minutes) Préparer le plan de travail : Préparer un cercle beurré (ou un moule) de 22 cm. Mettre de côté, puis fariner légèrement le plan de travail qui va recevoir la pâte.

     chinois-aux-pralines-roses--2-.JPG

    chinois-aux-pralines-roses--3-.JPG

    Etaler la pâte en forme de rectangle de 40/45 cm et la largeur du rouleau.(30 cm) sans la travailler.

    Etendre la crème en surface, puis les pralines écrasées.


    Rouler en boudin sur la longueur et à chaque tour, badigeonner de beurre fondu. Couper 9 tronçons. 

    Les disposer dans le moule en les espaçant. Laisser lever pendant au moins une heure…la pâte doit avoir rempli le moule. Dorer si vous le voulez avec un peu de lait ou de jaune d’œuf dilué sans faire couler entre les morceaux.

    chinois-aux-pralines-roses--4-.JPG

    Mettre à four chaud (180°) pendant 30 minutes (toujours surveiller, selon votre four). 

    Sortir la brioche et la laisser reposer 5 minutes sur une grille puis ôter le cercle ou le moule.

    Préparer le glaçage et le répartir sur le chinois.


    Mots-clés: praline rosechinois,briochecrème pâtissièrefrangipaneglaçage citron  

     

    Cardamome


    25 commentaires
  •  

    chorba-agneau--1-.JPG

     Il y a quelques semaines, Une amie m'a contactée; je ne l'avais pas revue depuis les années 68...Vous savez ce que c'est...un site qui s'appelle Tromb...

    Bref, on se voit, et me voilà atablée devant une chorba...je ne vous dis pas...un régal!

    Du coup elle m'en a donné la recette que j'ai un peu modifié (très peu) comme d'habitude! 

    Il existe autant de chorba que de familles et voilà ma première!

     

    chorba-agneau--2-.JPG

     

    CHORBA AGNEAU (d'Annick)



    Ingrédients (pour 6 personnes) 

     
    700/900 d'agneau (j’ai mis 900 g brut de poitrine...)

    (ou poulet à la place de l’agneau)

     
    1 cuillère à soupe de tomates concentrées
    1/4 cuillère à soupe de harissa (facultatif)
    1 cuillère à soupe de poudre de coriandre ,

    ¼ cs de carvi

    ¼ cs d’herbes de Provence

    3 cubes de bouillon de volaille
    1 poignée de pois chiches (trempés la veille) ou une boite

    1 poignée de petits pois (surgelés pour moi)

    1 carotte

    1 oignon

    1 navet

    1 courgette

    1 poireau
    1 branche de céleri

    Huile d’olive

    * Sel et poivre

    1 citron 

    1 bouquet de coriandre fraiche

    Prévoir 1 litre d’eau  au départ et ajuster au final pour avoir 1500 ml

     

    Préparation :


    La veille, faire revenir la viande avec un oignon, les épices, du coulis de tomate, sel poivre, harissa, .
    Couvrir d’eau / 20mn en cocotte minute.

    Une fois cuite, la mettre au frais pour la dégraisser et détacher les os. Le lendemain, ajuster le liquide avec un peu de bouillon si nécessaire (j’ai rajouté 650 ml au total, d’abord 500 ml pour avoir 1 litre puis encore 150 ml car trop épaisse)

    Cuire les légumes coupés en petits morceaux à la vapeur en commençant par carottes, navets puis courgette, poireaux et cèleri.

    Je procède ainsi pour que les légumes conservent un maximum de nutriments et d’enzymes (donc de goût propre) et perdent les engrais et pesticides car ils n’étaient pas bio. De plus, monsieur déteste navets et courgette ; ça me permet de faire le tri et reconstituer deux soupes.

    Couper la viande en petits morceaux et la rajouter avec les légumes et les pois chiches (cuits à part, 15/20 mn en cocotte minute) ainsi qu’un bouquet de coriandre fraiche hachée. C’est là que j’ai encore ajouté un peu de bouillon (le 3ème cube) et ajusté l’assaisonnement.

    Il faut que la soupe soit un peu épaisse mais reste assez liquide.
    Rajouter éventuellement une toute petite poignée de pâtes dites langues d’oiseau (j’ai mis 30 g pesé cru)
    Hors du feu, au moment de servir, ajouter les feuilles de coriandre ciselées.

    Servir avec du citron (pas fait) 


    Mots-clés: chorbachorba agneausoupemaghrebagneaulégumes  

    Cardamome


    14 commentaires
  • pains-lait-apero--2-.JPG

     

    Ces petits pains au lait pourront faire d'agréables petits sandwiches.

    Si vous pesez la moitié de pâte, vosu aurez des mini pains pour l'apéro, ceux qui sont finalement très chers en boulangerie et qu'on farcit de jambon ou saucisson pour les lunches

     

     

    Pains au lait pour apéro pour 15/30 pièces

     

    150 eau tiède

    150 lait

    2 cs sucre

    10 g de sel ou 15 g de sel gris

    60 g beurre fondu

    500 g farine T45

    3 cc levure

     pains-lait-apero.JPG

    Programme pâte ou mélanger et malaxer pendant 15/20 mn

    Laisser lever 1h ou terminer le programme pâte (1h30)

    Former les petits pains de 30 g (ou 15 g) et laisser lever à 40° (dans le four éteint)

    j'ai passé le dessus au lait avec un pinceau

    Cuire à 210° pendant 15 mn

     

    Mots-clés  : Pains au lait apéro ,sandwichesmini pains souples pour l'apéro 

    Cardamome


    15 commentaires
  • entremet-moka-amandes--1-.JPG

    Nappage d'une couverture lactée (40%) avec des amandes hachées grillées et une huile neutre

    pour ce petit entremet très simple à réaliser.

    Moi je n'ai pas choisi si neutre que ça mais plutôt rappelant un parfum...lequel, laquelle?

    Vous le saurez en fin d'année!!!

    Le gâteau ayant séjourné quelques heures au grand froid, le nappage prend

    pratiquement tout de suite.

    Ne soyez pas trop optimiste, 1/4 de ce petit entremet individuel suffit largement à la fin d'un repas.

    S..., ma collègue de boulot a déposé une FEI (fiche d'évènement indésirable) parce qu'elle a repris un kg depuis qu'on travaille ensemble!

     

    entremet-moka-amande.JPG

    Remlissage avec trois couches de biscuits à la cuillère punchés au sirop et trois couches de crème au beurre

    (dont une au chocolat et deux au café).

    ou crème  au beurre mousseline, au choix...mais au beurre...huuuummm

    Il m'en restait mais j'ai du en refaire.  Ne pas trop humidifier les biscuits (faire avec un pinceau). 

    On peut remplacer les biscuits par des ronds de biscuit roulé (ou génoise) ou une base sablée.

    La première couche de biscuits est suivie d'une petite couche de marmelade d'orange avec les zestes.

    entremet-moka-amandes--2-.JPG

    Le cercle est rempli, prêt à passer au congélateur, avant nappage

    avec la couverture lactée aux amandes

    entremet-moka-amandes--3-.JPG

    Ce que vous voyez au dessus est en fait le bas du gâteau décerclé et prêt à être nappé. 

     

    Mots-clés : entremet très simple,entremet individuelbiscuits à la cuillèrecrème au beurrecrème au beurre mousselinemarmelade d'orange couverture lactée aux amandes  

    Cardamome


    17 commentaires
  • navettes-provencales2--1-.JPG

     

    J'ai fait un autre essai de navettes cet après midi; faut dire que les premières sont parties très vite dans le café de monsieur!

    Je me suis inspirée de la recette de Nanou car j'ai lu sur de nombreuses recettes proposées sur le net que les navettes se faisaient plutôt avec de l'huile d'olive qu'avec du beurre.

    Cette fois-ci, pas de levure et la pâte est un peu collante mais après passage au frigo, ça va mieux.

    Je trouve la texture beaucoup plus interessante, tirant vers le sablé; je crois que je préfère ceux-là. Il serait interessant de rajouter de l'extrait de citron et d'orange et ne mettre que 15 ml d'eau de fleur d'oranger afin que la pâte soit plus maléable.

     

    navettes-provencales2--3-.JPG

    Ingrédients pour 30:

     

    1 oeuf battu en omelette avec 120 g de sucre

    20 ml d'eau de fleur d'oranger +/-

    zeste de citron (j'ai mis 4 pincées de zestes séchés)

    65 g d'huile d'olive

    250 g de farine (la recette d'origine prévoit 150 g)

     navettes-provencales2--2-.JPG

    Blanchir le mélange sucre et oeufs 

    Ajouter l'huile d'olive en battant encore 

    Incorporez l'eau de fleur d'oranger et la farine. Pétrir et attention, la pâte ne doit pas être collante (c'est là que j'ai ajouté plus de farine que Nanou)

    Laisser reposer au frigo pour deux heures (pour moi, 1/4 h au congélateur et 1 heure au frigo)

    Préchauffez le four th 180°

    Faire quatre boudins d'1cm1/2 de diamètre, d'égale longueur et les grouper côte à côte deux par deux.

    Couper avec une spatule, tous les 6 cm environ.

    Soulever le groupe de deux petits boudins avec la spatule et pincer les bouts (en forme de Pointu "barque de pêcheur" marseillais); les déposer sur la plaque.(Astuce de Cachina)

    Cuire environ 15 minutes. 

     

    navettes-provencales2--4-.JPG


     

          Mots-clés  : four aux navettesst victornavette provençalenavettebiscuit 

     

    Cardamome


     


    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires