• Gambas royales à la crème de coriandre (4/6 pers) BF

     

    Vous manquez d'idée pour un repas à deux ou à quatre, ces gambas royales pourront être votre entrée ou votre plat et je peux vous assurer un grand succès! 

     

     

    Mettre à dégeler 18 gambas 16/20 (ici) ou 6 taille4/6, la veille dans le bas du frigo (bac fruits/légumes)

     

    Préparer la sauce

     

    2 gousse d’ail

    1 bonne càc de fond de veau

    1 càs d’huile d’olive

    1 bouquet de coriandre ciselé menu

    11/2 petit pack de crème fraiche (300ml)

    Sel et poivre

    L’eau de dégel des gambas

     

    Faire confire l’ail une trentaine de secondes dans l’huile d’olive.

    Ajouter la moitié de la coriandre.

    Ajouter le fond de veau, délayer et ajouter l’eau des gambas.

    Ajouter la crème et laisser cuire deux ou trois minutes.

    Saler et poivrer.

    Rajouter le reste de coriandre.

     

     

    Faire cuire les gambas

     

    Saisir les gambas dans une càs d’huile d’olive en les retournant à mi cuisson.

    Couvrir et cuire encore quelques minutes (plus elles sont grosses et plus le temps de cuisson doit en tenir compte pour la cuisson des têtes).

    Asperger d’un bouchon de pastis (opération qu’on peut remplacer en utilisant une càc de graines d’anis) et flamber.

    Mettre la sauce sur les gambas, remuer et garder au chaud.

     

    Accompagnement

     

    On peut préparer un riz créole et disposer une dariole dans l’assiette.

    On peut aussi cuire quelques pommes de terre grenaille à la vapeur.
     

    Une méthode simple pour cuire le riz (mon préféré est le riz thaï parfumé) et d’en mettre 500 gr (mesure au pichet) dans une cocotte à micro onde, avec une mesure et demie d’eau et environ 7/8 g de sel. Cuire pendant 20 minutes.

     

    Si vous ne mangez pas les têtes, laissez-les-moi !

     

    Coût (12/08) environ 13 € pour des gambas 16/20

    D'autres recettes de la mer dans ce blog:

     

    Carpe des muets 
    Frichti de morue au maïs et petits pois

    Crudités de Saint Jacques juste rôties au thym
    Curry rouge de seiches et gambas aux poivrons, fèves et lait de coco
    Dos de cabillaud à l’aigre douce (menu 13)

    Gambas au curry jaune et lait de coco, tomates séchées
    Huitres chaudes aux morilles(menu 12)
    Gambas royales à la crème de coriandre
    Dos de cabillaud au four, simplement
    Sole princière
    Cari bichiques

     

    B.F.Cardamome   


    14 commentaires


  • J’utilise des fruits rouges surgelés, que j’ai achetés chez Promocash (3,95 € le paquet de 1 kg).

    Je les passe légèrement au micro onde (pas tout, gardez-en pour une autre fois!) pour les dégeler légèrement puis je procède comme indiqué.

     

    La sorbetière, je l’ai prise chez Aldi (30 €). L’ancienne marchait toujours mais le « glaçon » était abimé et perdait son revêtement.


    La voilà…elle se décompose en trois parties plus un fouet qui est dans le grand bol qu’il faut  placer dans le congélateur pendant environ 16 heures la première fois.                                                                                             

    Il y a deux positions pour le moteur : la position glace dure et la position soft que j’ai choisie.

    Je trouve qu’elle fait un peu de bruit mais bon, la glace était super bonne.

    Sinon, vous pouvez mixer les fruits encore gelés, à l'aide d'un blender ou d'un mini robot avec un peu de jus d'orange du sucre et un soupçon de citron, puis ajouter de la crème fraiche du lait ou du yaourt. Cette préparation se fait juste avant de servir! 


    La recette
     : pour six coupelles coût total sans le biscuit 1,90 €

     

    J’avais une autre façon de procéder avec une sorbetière mais j’ai tenu pour une première utilisation de cette sorbetière, à suivre la recette indiquée dans le livret et je n’en suis pas déçue du tout !

     

    300g de fruits (j’ai mis 350 car surgelés)

    1 blanc d’œuf

    150 g de sucre

    100 ml de lait

    50 ml de crème fluide

    1 pincée de sel


    Coût: 1,90 €
     

    Mélanger les fruits avec la moitié du sucre.

    Battre le blanc en neige avec le sel.

    Ajouter le lait, la crème et le reste du sucre.

    Mélanger le tout et verser dazns la sorbetière.

    Compter environ 20 minutes.


    Pour le biscuit, allez voir   chez Nanou ou faites ces pavés à la cannelle, très simples que je vous ai déjà proposés.

    Vous allez vous régaler!

                                             

    D'autres desserts divers sur ce blog (Voir aussi les desserts au chocolat, aux fruits et les gâteaux):




    Nougat glacé au coulis de fraise
    Prunes citrus et confitures

    Îles flottantes
    Glace aux fruits rouges
    Confit de tomates vertes au gingembre

    Confiture ou crème de patate douce
    Tiramisu, mon secret
    Ramequin de yaourt maison au coulis de kaki
    Ma crème de marrons
    Mes confitures

    B.F.Cardamome  


    14 commentaires
  • Pour l'historique de la choucroute allez ici

    La recette, vous la trouverez facilement en surfant mais je vous indique comment j’ai procédé.


     

    Le plus important est de choisir une bonne charcuterie, bio ou non et de réunir quelques spécialités qui contribueront à faire de ce plat un plat riche qui se suffira à lui-même pour un excellent repas.

    Saucisse de Morteau, Montbéliard, palette fumée, (pour ces trois là, je les ai pris cuits), cervelas alsacien au cumin, knacks de Strasbourg, lard fumé, jambon et perso j’aime bien les saucisses gendarme (mais il parait qu’on n’en met pas).

     

    Pour la choucroute elle-même, j’ai préféré l’acheter cuite car la choucroute crue doit se cuire très longtemps, environ 4heures.

     

    Quelques pommes de terre que vous cuirez auparavant (vapeur ou micro onde) et rajouterez le dernier quart d’heure.

     

    Prévoyez un oignon piqué d’un clou de girofle, quelques grains de genièvre, du thym et une feuille de laurier, quelques grains de poivre concassé, quelques rondelles de carotte (je n’en avais pas) et deux càs de graisse de canard ou d’oie, une petite bouteille de bière blonde très légère.

    A ce sujet, ma mère la faisait avec du Riesling et ma belle mère me disait que non….je comprends pourquoi. En effet, l’ayant toujours faite avec (reproduction du schéma maternel !), je la trouvais toujours trop acide. Eh bien croyez moi, elle a été superbe en goût, ni acide ni amère (bière légère ou pas du tout si on a des convives abstinents, et quelques morceaux de pomme car au vu des recettes que j’ai parcourues, j’ai aimé ajouter celle-ci taillée en gros cubes).


    Disposer au fond de la cocotte la graisse et les tranches de lard puis les carottes et la moitié de la choucroute.

    Eparpiller dessus les herbes, épices, pomme et oignon.

    Si vous n’avez pris que du cru en charcuterie, mettez maintenant la saucisse Morteau, les Montbéliard et la palette fumée. Moi, je les ai coupées en nombre de parts pour me faciliter la tâche, mais je les ai mises un quart d’heure avant de servir pour finir leur cuisson.

    Mettre le reste de la choucroute et ajouter la bière et l’eau (ou un léger bouillon de volaille) (aux 2/3 de la hauteur) fermer la cocotte. Laisser mijoter pendant 1h30 à deux heures (si ça dépasse, c’est très bien aussi).


    Précuire les knacks pendant deux minutes avec un tout petit peu d’eau.


    Un quart d’heure avant la fin, ajouter le reste de charcuterie et les pommes de terre, sauf le jambon que vous ajouterez la dernière minute.

     

    J’ai choisi bien sûr d’accompagner cette choucroute d’un Riesling, pour ceux qui peuvent se le permettre (attention aux abstinents et aux enfants ; 10 g d’alcool par verre bu soit environ entre 1h45 et 2 h par verre pour le retour à la normale dans le sang… sans compter l’apéro ! en tous cas, pensez à boire de l'eau pour éviter le déshydratation due à l'absorbtion d'alcool).

     

    J’ai cependant fait suivre ce plat d’un Münster pris dans la boutique alsacienne et se mariant bien avec le même vin, histoire de goûter un peu de ce pain que je fais avec ou sans Map.

     

    En dessert, j’ai préparé une glace aux fruits rouges….huuuum excellentissime..C'est la recette de demain! La préparation était au frigo et je l’ai mise dans la sorbetière alors qu’on avait déjà passablement attaqué la choucroute.

     

    Finalement, ce plat ne donne pas beaucoup de travail si on prend la choucroute cuite. Pendant que la cocotte mijotait, j’ai pu à ma guise faire le reste de mes occupations.

    ...Le travail, c'est plutôt la digestion et je peux vous dire qu'on n'a rien mangé le soir

     

    (ça s'appelle le "ponderostat" qui fait que le cerveau ne m'enverra un nouveau signal "faim" que lorsqu'il sera en baisse d'énergie...et je n'ai eu faim que le lendemain vers 12h30).

     

     

     

    Mots-clés  : choucroutechou,charcuterierecette alsacienne 

     


     

    D’autres plats uniques dans ce blog :


    Carbonara de pomme de terre
    Aïoli...un plat typiquement provençal
    Paella au lapin, gambas et chorizo
    Chili con carne
    Choucroute, la recette
    Rougail mauricien

     

    Voir aussi les rubriques "viande" et "mer"

    B.F.Cardamome


    6 commentaires


  • Les tartes, c'est facile et on y met ce qu'on veut!

    Aujourd'hui, je vous propose celle-ci, aux blettes et pignons.

    Pour la réaliser, vous aurez besoin:

    - d'un fond de tarte fait avec une pâte brisée, précuit 10 minutes à 200 °. (Ici, fait maison)

    Ou bien, vous achèterez une pâte brisée toute prête (mais c'est nettement moins bon!).

    La pâte

    Mélanger dans un saladier avec couvercle hermétique
    200 gr de farine
    2 ou 3 pincées de sel (avec trois doigts)
    100 gr de beurre fondu ou 50 gr de beurre et 50 gr d'huile d'olive)
    50 cc d'eau bouillante

    Fermer le saladier et, tout en le tenant très fort, le remuer vivement dans tous les sens.
    Amalgamer sans travailler la pâte et étaler celle-ci sur le moule à tarte.
    Laisser reposer 1/4 d'heure au congélateur ou 1 heure au frigo.
    Faire précuire le fond de tarte pendant 15 minutes à 180/200°


    - d'une sauce béchamel (25g de beurre ou mélangé avec huile d'olive, 25 g de farine, 200 ml de lait) dans laquelle vous rajouterez un oeuf, 100 ml de crème et 100 ml de lait (appareil à quiche). Saler correctement selon que vous aurez fait cuire les blettes à la vapeur ou au wok en salant.

    - d'un paquet de blettes ou poirée que vous aurez, au préalable fait cuire, soit à la vapeur, soit avec des oignons dans un wok (Veiller d'abord à les couper en morceaux et à faire cuire d'abord la partie "côtes" puis, ajouter la partie feuille).

    Procéder comme pour une quiche et parsemer de gruyère et de pignons avant de la passer au four (200 °) durant environ 30 minutes.

    Astuce: je place toujours sous le fond de tarte, un papier cuisson pour la sortir plus facilement de son moule. Ici, je l'ai disposée sur une grande pelle à tarte.

    Bon appétit!

     

     Mots-clés : tarte aux blettes,pignons 

     

    Cardamome


    26 commentaires
  •  

     


    Je vous en ai parlé ....aujourd'hui, je suis en mesure de vous proposer deux versions de cette 
    Galette à la courge et aux épices  et je vous remets donc la recette:


    Mélanger 60 g de raisins secs avec ½ càc de farine et réserver.

     

    Mélanger                        150 g de sucre roux

                                           150 g de purée de courge

                                           1 œuf

                                           1 blanc

                                           2 càs d’huile d’olive

     

    Mélanger                        150 g de farine

                                           1 càc de levure chimique

                                           ½ càc de cannelle

                                           2 pincées de muscade

                                           (Ou à la place de cannelle et  muscade, ½ càc de quatre épices)

                                           ¼ càc de sel

     

    Mélanger les deux préparations. Ajouter les raisins et ½ càc de zestes de citron.

     

    Mettre dans un moule à tarte et au four à 180° pendant 25 minutes.

    Laisser refroidir. Saupoudrer de sucre glace.(Perso, je m'en passe)

    J'en ai aussi disposée dans un moule souple à tartelettes:


    C'est très simple à réaliser, alors à vous maintenant!

    N.B.: il me restait de la courge que j'ai mise dans une soupe de légumes!

     

     

    Mots-clés  : galette à la courge,épices 

     


    D’autres « tea time » dans ce blog :


    Faquasses 
    Miroir des iles

    Briochettes au sucre
    Muffins à la noisette aux pommes

    Pâte à crêpes à usage immédiat et pour nuls
    Navette de St Victor...histoire et recette

    Kugelhof, le gâteau de mon enfance
    Pain d'épices, une recette 100% satisfaction
    Galette à la courge, fecette et photo

    Pavés à la cannelle
    Petits délices divers 

     

     

    B.F.Cardamome


    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires